La possible confusion des genres

mmcpsd1Je vous avais fait part dans l’article « Mes Classiques – Dank Sei Dir Herr » de la remarque d’un gestionnaire de chaîne YouTube qui appelait une précision. Je n’avais pas mentionné la suite. Je vous la livre ce dimanche avec un commentaire s’y rapportant. 

Un proverbe anglais dit « Don’t judge a book by the cover », ne juge pas un livre par sa couverture… Si nous découvrons déjà la pochette du futur album et la liste des titres, nous ne pouvons – pour l’instant – écouter ces morceaux. Il y a une telle attente, une telle impatience, voire une excitation chez ses vieux fans qu’ils confondent (peut-être) ce à quoi ils rêvent et… la réalité !
Quand on écoute Mireille Mathieu chanter L' »Ave Maria » de Schubert lors de l’inauguration de la cathédrale russe à Paris, c’est mauvais. « Epouvantable ! » m’a dit un de mes amis, ancien chanteur d’opéra et professeur de chant. Il y a beaucoup de titres qu’elle n’est plus capable de chanter, alors qu’il s’agit d’un répertoire de variétés : « Chanter », justement, les titres sur la musique de Morricone, « New York, New York ». Elle a rechanté
Une femme amoureuse il y a quelques mois mais en sautant le passage le plus difficile et en ayant fait baisser la tonalité. C’est tout à fait normal vu son âge. Dès lors, comment s’attaquer à un répertoire bien plus difficile ? Je n’imagine pas Mireille Mathieu à 72 ans chanter bien « Voi che sapete« .
Cet album ravira ses fans de différent pays, en manque de nouveautés depuis le dernier album de 2005 ( le reste n’a été que des compils avec juste un nouveau titre pas si terrible « Ce n’est rien ») mais je ne pense pas que le public normal se jette sur cet album… J’appelle « public normal » les gens qui ont deux oreilles et peuvent dire : »Ca, c’est bien ! », « Ca, c’est mauvais » et « Ca, c’est très mauvais! »…

Ma réaction

Est-il possible pour un fan, si vieux ou si jeune soit-il, de ne pas tenter d’imaginer ce que sera le prochain album de Mireille ? Il est vrai que ceux qui n’entendent pas grand chose à la musique classique n’auront pas grand chose à s’imaginer, car comment deviner la façon dont MM interprétera des mélodies que l’on ne connaît pas ? Les autres ne seront pas dupes d’un imaginaire mettant une chanteuse de variétés, aussi bonne soit-elle, à la hauteur des grandes divas qui ont cultivé laborieusement l’art du chant tout au long de leur carrière (Felicity Lott, Kiri Te Kanawa, Jessye Norman, Régine Crespin, etc.).

Les fans attendent-ils autre chose qu’un album honorable par lequel Mireille met quelques pages du répertoire classique à la disposition de ses fans comme il est de bon ton de le faire dans le domaine des variétés qui visent autre chose que la chansonnette ?  Tout cela avec sa voix, sa personnalité et vraisemblablement les précieuses directives d’un conseiller musical. Mireille Mathieu n’est ici innovatrice en rien, Nana Mouscouri, Helmut Lotti, Barbra Streisand et bien d’autres l’ont devancée en cela. Ceux qui attendent autre chose ne manquerons pas d’être déçus.

Je n’imagine pas juger la voix de Mireille sur base de certaines vidéos d’enregistrements publics de Mireille diffusées sur YouTube. C’est pourquoi je ne les affiche sur le blog que quand elles me donnent entière satisfaction. Ces enregistrements n’ont rien de professionnel ; de plus, le son ainsi et l’image sont généralement de médiocre qualité car issus d’amateurs qui confondent diffusion publique (qualité nécessaire) et souvenirs personnels (qualité suffisante). Mais j’admets cependant ne pas souvent avoir apprécié dans le passé les interprétions classiques de Mireille, estimant subjectivement, je l’admets, que sa voix ne s’y prêtait pas.

La question qui se pose, et peut-être la plus intéressante est de savoir comment s’attaquer à un répertoire difficile quand on a dépassé l’âge où les divas du classique ont généralement pris la retraite. Nous le saurons le 9 novembre et aurons tout le plaisir ou le déplaisir d’en parler comme le ferait tout « public normal ». En attendant, tout est permis quand on rêve…

c3142-460110102-90Ange. – C’est un peu fatigant ce genre de discussions, je dois avouer qu’on s’en fiche un peu qu’elle soit à la hauteur des thèmes choisis, avec la carrière qu’elle a, et la voix qu’elle a encore, et qu’elle a eue autrefois, on ne va pas jouer les maîtres d’école avec elle, on aime une artiste aussi pour ce qu’elle tente et pas seulement pour ce qu’elle réussit, elle a voulu ce disque, elle l’a fait, elle aurait certes dû le faire depuis longtemps au lieu de chanter toutes ces chansons dont la plupart n’arrivent pas à la cheville de son talent, alors mieux vaut tard que jamais, attendons de voir, l’art n’est pas la perfection, c’est autre chose de bien plus mystérieux.

Daniel B. – Eh bien tout est dit et bien dit! J’avoue appréhender quelque peu cet album… Sony aura sans doute veillé un tant soit peu au grain et l’on peut espérer un résultat propre. Il est certain d’or et déjà que la musique classique sera largement dévoyée. Comme vous le dite, ce ne sera pas la première fois. D’autres l’ont fait. Un public existe pour ce genre de populisme musical et nul doute que Sony a fait son étude de marché et que la promo sera rondement menée. A titre personnel, c’est un choix que je regrette déjà avant d’avoir entendu le résultat, dont il ne faut pas être bien devin pour en pressentir les failles. Christian Bruhn avait fait travailler à Mireille des chants traditionnels allemand. Le résultat fut à l’époque bien plus qu’honorable. Ce temps-là n’est plus et si la voix a encore de la puissance, le manque de justesse récurent et les détails bâclés lors des prestations live que j’ai pu voir me font craindre le pire. Sur un album, on rectifie (melodyne) , mais bon… wait and see…

Source : YouTube (cliquez ici)

Publicités

Succès allemands

1113kaa

So wie du bist – Der Zar und das Mädchen – Wenn ich dich verlier – Mein Leben mit dir – Ich shau’in deine Augen – Zurück zur Zärtlichkeit – Zu spät für Tränen – Tu es aus Liebe – Und immer wieder Zärtlichkeit – Nur für dich – Adios sagt man – Alles nur ein Spiel – Wenn es weh tut – Au revoir heisst nicht Adieu – Liebe heisst für mich mit dir zu leben – Zuhause wartet Natasha – Wie soll ich leben ohne dich – Nur du – Und der Wind wird ewig singen – Das Echo der verlor’nen Zeit – Du musst gar nichts von Liebe sagen.

Mireille, mystérieuse. Мирей Матье. Женщина-загадка

1508136195

Фильм-концерт о жизни и творческом пути легенды французской эстрады Мирей Матье. Съёмочной группе удалось снять эксклюзивное интервью со звездой, членами её большой семьи и побывать на родине артистки в Авиньоне. Рассказ из « первых уст » проиллюстрирован уникальной фото- и видеохроникой. Певица делится со зрителем историей своего успеха и очень личными воспоминаниями…

Un film russe de 50 minutes sur le parcours de Mireille Mathieu, légende de la scène française. L’équipe de tournage a pu filmer une interview exclusive avec la star. La chanteuse partage avec le public l’histoire de son succès et de ses souvenirs très personnels …