Sylvie Vartan à Bruxelles

svcr.JPG

Sylvie Vartan fera vivre à son public belge un voyage en chansons, de ses
débuts à nos jours. Place aux tubes intemporels !

Publicités

« Avec toi… » Sylvie Vartan

avtMot de l’éditeur

« Avec toi… », l’album Hommage à Johnny Hallyday de Sylvie.
.
Sylvie et Johnny. Pour plusieurs générations de Français, ces deux prénoms restent à jamais indissociables, comme emblématiques d’un âge d’or de la musique, celui des débuts d’un Rock hexagonal, dont ils furent les pionniers et les premières idoles, à l’aube des 60’s, entraînant dans leur tourbillon toute une bande de copains, les fameux Yéyés…
.
Si bien qu’à la disparition de Johnny, le 5 décembre 2017, c’est un torrent d’images des deux anges blonds qui a consolé, tant bien que mal, une mémoire collective endeuillée par la perte de l’Idole des jeunes, comme autant de souvenirs apaisants d’une époque heureuse et insouciante.
.
Tous ces souvenirs, Sylvie les porte à jamais au fond de son cœur, comme autant de moments tendres, puissants et inoubliables. Si bien que lorsqu’elle chante à guichets fermés au Grand Rex au printemps 2018, il lui est inconcevable de ne pas rendre à Johnny un hommage à la hauteur de l’artiste et de l’homme flamboyant qu’elle a connu et follement aimé, et elle lui dédie une large partie de son spectacle.
.
«J’avais envie de chanter ses chansons, d’entendre ma voix sur ses mots… C’était très émouvant pour moi». Sylvie Vartan.
.
L’émotion doublée de plaisir, qu’elle éprouve à reprendre les chansons de Johnny, finit par la convaincre de lui consacrer tout un album studio : il sera sobrement intitulé «Avec toi…».

.
L’album « Avec toi » paraîtra le 30 novembre prochain. Disponible en deux formats : CD digipack avec un livret de 16 pages et VINYLE gatefold avec livret de 8 pages.

 

ldt1

ldt

L’Album posthume

sv1En ce jour de Toussaint nous songeons à ceux qui ne sont plus là pour nous illuminer de leur présence. 

La Dernière Heure (journal Belge) a consacré ce 30 octobre un article à Sylvie Vartan, où l’artiste explique pourquoi elle n’écoutera pas l’album posthume de Johnny Hallyday. N’ayant moi-même pas encore pu écouter cet album, je rejoins Sylvie Vartan : qualifier un album de « posthume » est quelque chose d’affreux.

sv2

Sylvie Vartan n’a pas le cœur à écouter l’album posthume de celui qui fut son époux durant quinze ans, a-t-elle confié via les médias français.

L’union de Johnny Hallyday et de Sylvie Vartan donnera lieu à la naissance de David, en 1966. Si la chanteuse âgée de 74 ans agrémente sa tournée d' »incontournables » de son ex-mari, c’est tout naturellement qu’elle reprend ‘Sang pour Sang’. « Elle est emblématique pour lui et moi parce que c’est notre fils qui l’a écrite. C’est l’une des chansons qui a le plus marqué sa discographie, apparemment la plus plébiscitée… évidemment jusqu’au dernier disque« , poursuit-elle dans Midi Libre. Ce dernier disque, ‘Mon pays c’est l’amour’, ne lui en parlez pas! L’a-t-elle écouté? « Non, je n’ai pas eu le cœur à la faire« , répond-elle à nos confrères. « Je connais tellement les moindres détails de sa voix qu’il m’est difficile de faire abstraction de ce que véhicule ce disque, c’est-à-dire le dernier. Posthume en plus, c’est quoi ce mot? C’est affreux. Cela me glace. Je n’ai pas du tout envie d’écouter. Je n’ai pas le courage de le faire », déclare-t-elle, avant d’ajouter qu’elle le fera « peut-être dans quelque temps, mais comme ça à chaud, c’est impossible ».

Choisir les titres interprétés par Johnny pour sa tournée? Cela lui a semblé « difficile« , « parce qu’il a fait tellement de chansons extraordinaires« , explique-t-elle à Europe 1. Comment a-t-elle choisi alors? Elle a sélectionné des chansons « qui lui parlaient« . Il n’y a donc aucun titre issu de l’album posthume de Johnny Hallyday. « Je ne peux pas célébrer Johnny mort. Je ne peux pas penser que c’est son dernier album, que c’est la dernière fois que j’entends sa voix. (…) Il savait lui-même que ce serait son dernier disque. C’est insupportable pour moi. Je ne l’accepte pas« , conclut-elle.

Pour lire l’article complet, cliquez ici .

ource : DH.be – 30.10.2018 – L.DC