Mireille Mathieu chez Benoît Duteurtre

emb

mes-classiquesDemain, samedi 8 décembre, à 11 heures, Mireille sera l’invitée de Benoît Duteurtre dans l’émission « Etonnez-moi Benoît » sur France Musique

« Il y a longtemps que je rêvais de chanter du classique. Ce disque m’a donné la possibilité d’aller encore plus loin sur le plan vocal. L’expérience a été très enrichissante et gratifiante » (Mireille Mathieu)

Merci à Philippe Laxague de Radio Pluriel pour cette information.

Publicités

MM à « La Bonne Heure »

Mes classiques, est le 44e album studio français de Mireille. Il se compose de 18 titres chantés en 7 langues (français, allemand, russe, italien, espagnol, latin, anglais) avec souvent des textes inédits écrits par le paroliers Claude Lemesle. Dans cet album, la chanteuse, qui a fêté ses 72 ans le 22 juillet dernier, est accompagnée par les 90 musiciens de l’Ensemble Symphonique de Prague.
.
Le premier regard d’amour, sur une composition originale de Tchaïkowski, est le premier single extrait de l’album. Dans cette chanson, Mireille Mathieu y parle de maternité. L’interprète de Bravo tu as gagné reprend également l’Ave Maria de Schubert mais aussi la version originelle d’Amazing Grace, le célèbre cantique chrétien de William Walker composé en 1835. Pour les deux clips qui accompagnent l’album, le président tchèque Milos Zeman a ouvert le château des rois de Bohème, à Prague, spécialement  pour la chanteuse.
.
Enregistré à Prague en juillet 2017 aux Smechy Studios, Mes classiquesa été mastérisé aux célèbres Abbey Road studios de Londres.
.
Mes classiques est un album important pour Mireille. La chanteuse a récemment confié que son enfance avait été bercée par de grands airs d’opéra. « Mon papa avait une voix de ténor. A la maison, il chantait souvent CarmenTosca et beaucoup d’autres » a-t-elle expliqué. Après la mort de sa mère Marcelle en 2016, celle qui est sans doute l’une des chanteuses françaises les plus connues au monde, a été affectée par cette disparition. Suite aux conseils d’un de ses proches, Mireille Mathieus’est donc mise à écouter et chanter des œuvres classiques, comme une sorte de thérapie. Aujourd’hui, elle dédie l’album à sa mère…
.
Mireille Mathieu donnera bientôt une série de concerts en Allemagne, en République Tchèque ou encore à Moscou en Russie. Aucune date française n’a été programmée pour le moment.

MM sur RTL – Promo « Mes Classiques »

mmrtlnov2018INVITÉE RTL – À l’occasion de la sortie vendredi 9 novembre 2018 de son premier album inédit depuis treize ans, « Mes classiques », Mireille Mathieu a accepté de se confier au micro de RTL.

Elle revient avec brio. Mireille Mathieu publiera vendredi 9 novembre 2018 son nouvel album, intitulé Mes classiques. Un disque enregistré en République Tchèque. Mireille Mathieu s’est offert l’Ensemble symphonique de Prague.

90 musiciens pour réinventer 18 airs mythiques de la musique classique. Elle chante sur du Brahms, Fauré, Schubert, Offenbach, Mozart, Verdi, Haendel… C’est culotté. Des instrumentaux célèbres auxquels la chanteuse a ajouté des textes inédits. Claude Lemesle signe les paroles des titres français. Sur le piano concerto n°1 de Tchaïkovski, elle nous étonne avec Le premier regard d’amour (cette chanson ouvre ce nouvel l’album).

« J’ai été bercée par l’opéra.(…) J’ai toujours rêvé de faire un CD double vinyle de musique classique. (…) Je l’ai dédié à ma maman. Cette musique a été quelque chose de libérateur lorsque ma maman est décédée », a confié l’artiste de 72 ans.

Mireille Mathieu a découvert les airs classiques bien avant la chanson. Son père – Roger Mathieu – entonnait souvent des opéras à la maison. « Mon papa était un ténor. Avec toute la famille on l’écoutait chanter.  (…) Mon papa allait à l’opéra d’Avignon », s’est rappelée la chanteuse.

mes-classiques

« Je suis une personne très disciplinée »

Dans ce nouveau disque, Mireille Mathieu chante en sept langues. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle celui-ci paraît simultanément dans de nombreux pays. « Je trouve que c’est très enrichissant et gratifiant de chanter dans la langue d’un pays qui est différent du mien. Chanter en italien c’est superbe, tout comme chanter en russe ou bien en allemand.(…) Ce projet musical est un CD de mélodie classique, c’est ‘Mireille Mathieu ma voix’. C’est surtout un CD avec mes émotions et surtout avec ce que je ressens ».

L’an prochain elle célébrera ses 55 ans de carrière. Sa voix est toujours autant sidérante puisqu’elle ne bouge pas avec le temps. « Je suis une personne très disciplinée, je dors beaucoup car je me produis régulièrement sur scène. J’ai une certaine alimentation et surtout je ce vocaliser et surtout travailler », a-t-elle confié au micro de RTL.

Mireille Mathieu repartira en tournée dès le mois de mars 2019 en Russie, en Ukraine et au Liban. Aucune date n’est prévue en France pour le moment.

Pour écouter l’émission, cliquez ici.

Source : RTL.fr – Steven Bellery
Crédit Image : Sony | Crédit Média : Le Service Culture,Yves Calvi

Départ immédiat – Pascal Demeure

PASCAL-DEMEURE-e1537864566665

Evadez-vous en chansons avec Pascal Demeure, président du fan club
de Mireille Mathieu de 1989 à 2002.
Aujourd’hui, l’Olympia.

Durée 58 minutes.
Cliquez sur l’image

Sur Soleil FM, « Départ immédiat »… L’émission qui vous transporte…

Un lieu insolite, une ville, une région ou un pays, et pourquoi pas un artiste ou un style musical ?…
A chaque émission, découvrons son fil rouge et réécoutons les musiques et les chansons qui s’y rapportent.
Un voyage culturel et musical à suivre tranquillement chez vous.
Pour écouter l’émission du 15 août, cliquez ici ou sur l’image.

Infos

people 003507737307.11  Mireille Mathieu receva, le 3 septembre prochain, un nouveau prix en Russie.

5a0e8-507737307-14 Mireille participe pour la 10e fois au festival international de musique militaire « Spasskaya Tower » qui se tient à Moscou du 24 août au 2 septembre. Pour la première fois, il y aura une performance de jour, qui ne différera pas de celle du soir.
La star française, qui est la mascotte du festival, se produire à quatre reprises. Son répertoire comprend trois chansons françaises : « Pardonne-moi ce caprice d’enfant « , « Sous le ciel de Paris » et « Amour defendu ». (source Ria.ru)

507737307.11 La tournée 2019 en Allemagne se confirme.

507737307.11  Au cours de l’émission « Laissez vous tenter » (RTL), Mireille a confié, ce vendredi 24 août, que c’est au « Jeu de la chance » qu’elle a rencontré Johnny Stark : « Il y avait des radios-crochet dans le quartier, à Avignon, j’ai chanté et j’ai été très mauvaise. Je l’ai fait trois fois, puis la dernière fut la bonne. Je me suis présentée au Jeu de la chance et là tout a débuté pour moi. J’ai alors rencontré mon manager, Johnny Stark. »

Romy Schneider

1968scan2002102303

Romy Schneider, née Rosemarie Magdalena Albach le  à Vienne et morte le  à Paris, est une actrice allemande naturalisée française.

Au début des années 1950, vers l’âge de quinze ans, elle commence sa carrière d’actrice dans le genre Heimatfilmallemand. De 1955 à 1957, elle interprète l’impératrice Élisabeth d’Autriche, surnommée « Sissi », dans trois films — Sissi (1955), Sissi impératrice (1956) et Sissi face à son destin (1957) — qui lui valent succès et reconnaissance internationale.

En 1958, elle rencontre l’acteur Alain Delon avec lequel elle se fiance en 1959 ; elle s’installe alors en France où elle joue dans des films à succès, acclamée par la critique et dirigée par des réalisateurs parmi les plus remarquables de l’époque. Sa relation avec Alain Delon prend fin en 1963, tandis qu’elle entame une carrière aux États-Unis ; par la suite, elle se marie deux fois. Le fils de son premier mariage meurt dans un accident en 1981 à l’âge de quatorze ans. En mai 1982, âgée de 43 ans, Romy Schneider est retrouvée morte dans son appartement parisien rue Barbet-de-Jouy.

Romy Schneider obtient par deux fois le César de la meilleure actrice pour ses rôles dans L’important c’est d’aimer (1975) et Une histoire simple (1978).

Source : Wikipédia

3187144096

**************

La fille de Romy Schneider « scandalisée » par un film sur sa mère

Article « 7 sur 7.be » du 23 juillet 2018

La fille de l’actrice Romy Schneider, Sarah Biasini, s’est déclarée « scandalisée » par un film consacré à sa mère, « Trois jours à Quiberon », qui selon elle contient des « sous-entendus totalement mensongers ».

(Photo : Romy Schneider en 1975 © afp.) 

« J’ai été très choquée surtout parce que je pense que les gens qui vont aller voir ce film ne verront pas un film sur ma mère. Ils ne verront pas un film sur Romy Schneider. C’est totalement faux. Le film contient de multiples insinuations et sous-entendus qui sont totalement mensongers », a affirmé Sarah Biasini.

Une Romy malheureuse
« Trois jours à Quiberon », en compétition au dernier Festival de Berlin et déjà sorti en avril en Allemagne, raconte un épisode qui s’est déroulé à la fin de la vie de Romy Schneider: une interview accordée en 1981 par l’actrice à un journaliste du magazine allemand Stern, accompagné d’un photographe, alors qu’elle était en cure à Quiberon.

Cette fiction inspirée de faits réels dépeint une Romy Schneider malheureuse et excessive, à un moment difficile de sa vie, alors qu’elle vient de se séparer de son mari Daniel Biasini, père de sa fille.

« C’était juste une thalasso pas une cure de désintox »
L’actrice de « Sissi » et « Les Choses de la vie », décédée en 1982, y est aussi montrée comme souffrant d’une dépendance aux médicaments et à l’alcool, dont elle essaie de se défaire lors de ce séjour à Quiberon, une vision de sa mère que Sarah Biasini conteste. « Elle allait tous les ans à Quiberon, mais pour faire une thalassothérapie, pour perdre des kilos superflus, comme beaucoup d’actrices. C’était une habitude. C’était juste une thalasso, ce n’était pas un centre de désintoxication », soutient Sarah Biasini, qui se dit « scandalisée » d’avoir vu dans le film « des références à l’alcool constantes, dès la première scène ».

« On veut la dégrader »
« C’est la chose la plus grave selon moi, c’est qu’on la fait passer pour une alcoolique. Alors que si vous reprenez tous les réalisateurs ou tous les acteurs avec qui elle a travaillé, personne n’a jamais dit qu’elle avait un problème avec la boisson », dit-elle. « C’est complètement mal intentionné. On veut la dégrader », estime Sarah Biasini, née en 1977 et elle-même actrice.

« Je réclame surtout que des gens arrêtent de se faire de l’argent en colportant des mensonges ». Dans le dossier de presse, la réalisatrice, la Franco-iranienne Emily Atef, indique notamment avoir « gardé certains passages de l’interview » à Stern pour son film, mais en avoir « aussi écrit d’autres ». « J’avais besoin de cette liberté-là par rapport aux événements réels pour atteindre la vérité du personnage », dit-elle.

Source : 7 sur 7.be