Streaming « Olympia » – Ballon d’essai ?

upl

On y voit enfin plus clair. Ce n’est pas la vidéo mais les chansons de l’Olympia 2005 que l’on retrouve dans le streaming proposé par Abilène. 26 chansons du concert peuvent ainsi être écoutée séparément et sans autre image que le dessin du DVD…

Les chansons auraient été remastérisées. C’est possible, mais les interprétations n’ont pas été corrigées – et c’est tant mieux. J’en veux pour preuve « Mon Credo » où Mireille omet, après 2:46, le passage : Je crois que tout l’amour du monde est quand tu es là….

Si vous souhaitez que Mireille bénéficie des royalties liées au streaming, n’hésitez pas à écouter toutes les chansons proposées, d’autant qu’à vous cela ne coûte rien.

Il ne m’étonnerait  pas qu’un possible succès de ce streaming annonce la possible sortie d’un CD « Olympia 2005 ». Est-ce un ballon d’essai qui vient d’être lancé ?

Pour écouter toutes les chansons sur YouTube, cliquez ici : « Olympia 2005 »

 

Publicités

MM à l’Olympia 2005 – Streaming

olympia rem.JPG

Remastérisé : La remastérisation, le remastering ou le rematriçage, désigne le processus de fabrication d’un nouveau mastering pour un album, un film, ou toute autre œuvre de création audiovisuelle. La remastérisation peut désigner une étape du processus de conservation et restauration des films. Dans le cas d’un remixage, la remastérisation en devient l’étape finale.

C’est quoi le streaming ?

Apparu il y a déjà quelques années sur internet, le streaming permet une lecture en continue d’un contenu audio ou vidéo sans avoir à réaliser un téléchargement préalable. Si le streaming s’est notamment popularisé en permettant aux internautes de visionner, souvent illégalement, des films ou séries sur la toile, il existe également sous une forme plus encadrée depuis l’apparition des plateformes de partage de vidéos que sont Youtube, Dailymotion et autres…

Doucement mais surement, la possibilité de visionner ou d’écouter gratuitement un contenu (en échange du visionnage d’une publicité dans la majeure partie des cas) a pris le dessus sur la logique d’achat, qu’il soit matériel ou virtuel (disque ou digital pour l’audio, Blu-ray/DVD ou VOD pour la video). Conscients de cette réalité, des services tels que Spotify, Deezer, Apple Music ou encore Tidal… sont apparus en proposant, en l’échange d’un abonnement payant, d’accéder de manière illimitée au contenu de leurs catalogues. Dès lors, le streaming payant est devenu une alternative à la consommation classique.

Source : MédiDreams &  Booska-P (Yago, 23.09.2018)

Didier Barbelivien sur scène

dbCe vendredi 3 mai à 20 h 30, l’espace d’animation de Luc aura le privilège de recevoir l’un des plus grands auteurs-compositeurs français, Didier Barbelivien. Il a composé plus de 2 000 chansons depuis 1978, année où il écrivit la chanson pour le candidat français à l’Eurovision. Un grand nombre d’artistes francophones ont interprété ses chansons, notamment Michel Sardou, Johnny Hallyday, Dalida et Mireille Mathieu ou encore Céline Dion.

Didier Barbelivien se produira à L’Olympia les 14 et 15 septembre.

Reconnu d’abord en tant qu’auteur, il connut des succès d’interprète avec notamment les chansons «À toutes les filles…» et «Il faut laisser le temps au temps», qui occuperont toutes les deux la première place du Top 50. Avec plus de 2 000 chansons enregistrées, Barbelivien est l’un des auteurs les plus prolifiques de sa génération. Il a notamment écrit pour d’autres artistes, on peut citer «L’été s’ra chaud» et la bande originale d’Albator et de San Ku Kaï 8, pour Éric Charden, «Mon Italie», «Pour te dire je t’aime», «Là où je t’aime», «C’était mon ami», «Reviens-moi», «Parce que je ne t’aime plus», «Salut Salaud», «Une femme à quarante ans» pour Dalida, pour Mireille Mathieu «Des soleils bleu blanc rouge», «Les avions, les oiseaux», « L’enfant que je n’ai jamais eu », « Ces instants de ma vie », « Elle pense à lui », « Maîtresse d’école », « Parler d’autre chose », « Comment est-elle », « Sans lui », « Est-ce qu’il parle encore de moi », « Adagio », « Un homme », « Navigateur solitaire », « Eternellement amoureuse »… et il a lui écrit l’essentiel de l’album «L’Américain» en 1989, album qu’il a coproduit, «Petite fille du soleil» pour Christophe, «Et tu danses avec lui» pour C. Jérôme, «Gina» et «Est-ce que tu viens pour les vacances ?» pour David et Jonathan, «Un roman d’amitié» pour Elsa et Glenn Medeiros, «Je te survivrai» pour Jean-Pierre François, «Elle m’oublie» pour Johnny Hallyday, «Mon mec à moi» et «Mademoiselle chante le blues» pour Patricia Kaas, «Elle préfère l’amour en mer» et «Il tape sur les bambous» pour Philippe Lavil, «Michèle» pour Gérard Lenorman, «28° à l’ombre» pour Jean-François Maurice, «Les sunlights des tropiques» et «On va s’aimer» pour Gilbert Montagné, «J’étais un ange» pour Michel Delpech, «Nice baie des anges» pour Dick Rivers, «Quand je t’aime» et «Loin des yeux, loin du cœur» pour Demis Roussos, «Rouge», «Les Yeux d’un animal», «Le Privilège», «La Rivière de notre enfance» pour Michel Sardou, «Le tam-tam du vent» pour Sheila, «Reviens», «Je l’aime tant» et «Méditerranéenne» pour Hervé Vilard et «La Religieuse» pour Céline Dion, «L’Adieu» pour Garou…

Il se produira à l’Olympia les 14 et 15 septembre prochain. Sylvie Pullès, accordéoniste de renommée internationale assurera la première partie du spectacle, accompagnée par les musiciens de Didier Barbelivien.

Renseignements et réservations à l’office de tourisme de Rodez au 05 65 75 76 77.

Source : La Dépêche

2006 – DVD Olympia

Bruxelles 22 mars 012x
f93aa-2842481893-8Article paru dans la DH en mars 2006. Mireille Mathieu va sortir son premier DVD. Produit et réalisé par une équipe belge.

BRUXELLES. – Au premier rang, se sont installés sa maman, sa soeur et ses amis. Elle, fine et menue dans son tailleur-pantalon noir, a pris place dans l’énorme chaise qui trône sur l’estrade de la salle des mariages de l’hôtel de ville de Bruxelles. «C’est magnifique», dit-elle en s’installant et avant d’écouter les mots de bienvenue du bourgmestre, Freddy Thielemans. «Vous nous avez apporté d’Avignon la tendresse de l’accent et du coeur. Et même le soleil», lui lance M. le Maire, comme elle se plaît à l’appeler. «Je suis très touchée par ce que vous avez dit à mon égard, commente-t-elle à son tour, derrière un pupitre presque trop grand pour elle. «Si je suis ici aujourd’hui, c’est aussi parce que nous préparons un DVD et je suis très contente que ce soit une coproduction franco-belge.»

Bruxelles 22 mars 027xCar, pour ce baptême du feu, Mireille Mathieu a fait confiance à une jeune société belge, MediaDreams, dont elle connaissait les bonnes références. «Je sais qu’ils avaient fait le DVD pour Disneyland», confie-t-elle. «J’avais envie de quelque chose de beau, qui laisse une grande part à l’émotion. Je suis très enthousiaste: hier, nous avons regardé les images du bonus et j’étais émue aux larmes de voir ma maman parler de moi. Mais aussi des techniciens, etc.»

Bruxelles 22 mars 041xChez le producteur et réalisateur du docu-bonus, Mathias Ervyn, même jubilation. «Tout est parti de la chanson Aujourd’hui, je reviens», nous explique-t-il. «J’ai vraiment éprouvé un sentiment particulier en l’entendant et j’ai eu envie de réaliser ce documentaire. Nous avons pris contact avec Mireille avec laquelle le courant est très vite passé.» Si bien que, pendant quinze jours, l’équipe va se faire l’ombre de la chanteuse, en toute discrétion, filmant en coulisses, dans les loges, multipliant les interviews de proches, d’amis, d’admirateurs. «Nous avons recueilli les témoignages de Florent Pagny, Jean-Paul Gaultier, Christian Lacroix, entre autres», complète Jean-François Lesage, l’un des jeunes responsables de MediaDreams. «Mireille s’est abandonnée aux caméras», ajoute Mathias. «Je crois que c’est aussi parce que nous avons su être discrets, silencieux et respectueux. C’est très belge, tout ça.» Enregistré en novembre dernier à l’Olympia, à l’occasion de la série de spectacles que la chanteuse a donnés pour ses 40 ans de carrière, le concert, lui, a fait l’objet de deux jours de captation. «Un luxe», se réjouit-on chez MediaDreams. «C’est un passeport qui pourra voyager dans le monde entier», dit encore Mireille Mathieu, soixante ans en juillet prochain. «Lors de ces concerts, dans la salle il y avait 36 nationalités représentées: Français, Belges, Chinois, Japonais venus tout exprès, mais aussi Canadiens, Italiens, Espagnols… Je chante dans toutes ces langues.»

Source : La Dernière Heure (DH) – 23.03.2006 – Isabelle Monnart
Photos : Blog Avignon – RicoSouvenirs

118661248-2.jpg

Départ immédiat – Pascal Demeure

PASCAL-DEMEURE-e1537864566665

Evadez-vous en chansons avec Pascal Demeure, président du fan club
de Mireille Mathieu de 1989 à 2002.
Aujourd’hui, l’Olympia.

Durée 58 minutes.
Cliquez sur l’image

Sur Soleil FM, « Départ immédiat »… L’émission qui vous transporte…

Un lieu insolite, une ville, une région ou un pays, et pourquoi pas un artiste ou un style musical ?…
A chaque émission, découvrons son fil rouge et réécoutons les musiques et les chansons qui s’y rapportent.
Un voyage culturel et musical à suivre tranquillement chez vous.
Pour écouter l’émission du 15 août, cliquez ici ou sur l’image.