Mon Credo

Mon Credo

Oui je crois, qu’une vie ça commence avec un mot d’amour
Oui je crois, que la mienne commence à partir de ce jour
Oui je crois, à tous les mots d’amour que tu inventes pour moi
Oui je crois, tout ce que tu me dis parce que je crois en toi.

(Mon Credo – A. Pascal / P. Mauriat)

Publicités

Toute une vie

Toute une vie.jpg

Toute une vie et on avance
Un pas de plus devant soi
Toute une vie et l’on s’avance
Vers un piège qui nous attire chaque fois
Toute une vie pour l’enfance
Toute une vie pour en guérir
Toute une vie pour trouver l’amour
Avant de s’endormir

(Toute une vie –  S. Nault / R. Michele / P. l’Esperance / D. Quilico)

Après toi

Après toi

Je suis déchirée comme un livre
Qui meurt de ne pas être lu
Tu ne m’as laissé que le givre
D’un Noël disparu 

Après toi
Plus personne
Et j’appelle en vain au téléphone
Un fou qui joue les rois
Après toi
Comment vivre
Je respire bien sur je suis libre
Mais pour qui, pourquoi
Toute les musiques dont je vibre
Étouffent dans ma voix
Après toi
(Après toi – Cl. Lemesle / V. Balsamo)

Vous lui direz

vous lui direz

Vous lui direz que je suis guérie 
Vous mentirez 
Mes amis, tant pis 

Vous essaierez une fois de plus 
De lui cacher que je suis perdue 
Vous lui direz sans baissez les yeux 
Qu’il a bien fait de me dire adieu 
Inventez lui que belle est ma vie 
Que j’ai fini de souffrir pour lui

(Vous lui direz –  Michel Jourdan / Noam Caniel)

Ma vie m’appartient

ma vie m'appartint

Ma vie
Je veux la vivre non pas seulement pour un homme
Mais en vibrant à chaque instant que Dieu me donne
Pour des amours et des combats de toute sorte
Ma vie
Je veux qu’elle se cogne aussi à la vie des autres
Je veux la vivre en y brûlant toutes mes forces
Même si je dois payer la note

(Ma vie m’appartient – L. Matalon / J. Musy)

L’Esclave

harem byzance.jpg

Dans un harem byzantin
Où pour trouver le paradis
Je m’étais déguisé en chien
Une esclave m’a dit :

Moi je voudrais des perles lourdes
Des perles noires des émaux
Être muette et presque sourde
Pour que tu me berces de mots
Des mots qui ressemblent à la mer
Des mots où l’on voit à travers
Des mots d’amertume et d’amour
Des mots tendres et des mots lourds

(L’Esclave – Serge Lama / Yves Gilbert)