Interview – « Romy Schneider, une femme au Cinéma »

717-VRqSaQLInterview d’Emmanuel Bonini réalisée dans le cadre de l’exposition « Romy Schneider, une femme au Cinéma », le 23 septembre 2018, à La Queue Les Yvelines, près de Boissy sans Avoir.
Imaginez un tournage de campagne avec une vieille caméra d’époque et un ventilateur qui tourne au-dessus de vos têtes…
A la fin de l’interview, juste avant la « chanson d’Hélène », on entend le bruit de la machine à écrire sur laquelle Romy tape au tout début des Choses de la vie, on l’entend même croquer une pomme... Bon visionnage!

Publicités

Paris en colère

710CN2-fpyL._SL1280_René Clément qui a déjà réalisé des films sur l’Occupation, comme La Bataille du rail ou Jeux interdits est choisi pour diriger la fresque historique Paris brûle-t-il ? tournée lors du second mandat de Charles de Gaulle à la présidence de la République.
Le long métrage à la gloire de la Résistance bénéficie du soutien du gouvernement et de l’armée, mais aussi d’un budget important (pour l’époque) de trois millions de francs. Pendant l’été 1965, du 19 juillet au 27 août, l’équipe a l’autorisation de filmer partout dans la capitale désertée, entre six heures du matin et midi pour ne pas gêner la circulation.
À sa sortie en France le 26 octobre 1966, Paris brûle-t-il ? attire, avec sa distribution éclatante, près de cinq millions de spectateurs dans les salles. Deux semaines plus tard, le film se révèle un terrible échec aux États-Unis

Une chanson mythique

Impressionné par la voix de Mireille Mathieu, une chanteuse de 20 ans alors au début de sa carrière, le compositeur Maurice Jarrea l’idée d’adapter en chanson le thème musical qu’il a écrit pour Paris brûle-t-il ? La demoiselle d’Avignon se retrouve devant un orchestre symphonique pour l’enregistrer. Sorti en 45 tours au moment de la sortie du film, Paris en colère devient un hit vendu à plus de 400 000 exemplaires. Durablement associé à la Libération, ce titre qui rappelle La Marseillaise figure sur le premier album de la jeune Mireille Mathieu… mais à aucun moment on ne l’entend dans le film !

Source : Télé-Loisirs.fr