Mireille Mathieu chez Benoît Duteurtre

emb

mes-classiquesDemain, samedi 8 décembre, à 11 heures, Mireille sera l’invitée de Benoît Duteurtre dans l’émission « Etonnez-moi Benoît » sur France Musique

« Il y a longtemps que je rêvais de chanter du classique. Ce disque m’a donné la possibilité d’aller encore plus loin sur le plan vocal. L’expérience a été très enrichissante et gratifiante » (Mireille Mathieu)

Merci à Philippe Laxague de Radio Pluriel pour cette information.

Publicités

Radio Classique – Passion Classique

mmmcl.jpg

Qu’ils soient musiciens, acteurs, écrivains, sportifs ou grands professeurs, les invités d’Olivier Bellamy partagent avec nous les mélodies qui ont marqué leur existence, et révèlent, à l’écoute des airs entendus, une part intime et souvent méconnue de leur personnalité.
C’est l’heure des petites madeleines musicales ! Olivier Bellamy, au gré de la musique, tient une conversation délicate et sensible avec les personnalités qu’il reçoit. Olivier Bellamy recevait Mireille Mathieu ce 21 novembre 2018.

Source : Radio Classique

Pour écouter l’émission, cliquez sur l’image plus bas

Capturepe.JPG

mcmal (2)560l

MM à « La Bonne Heure »

Mes classiques, est le 44e album studio français de Mireille. Il se compose de 18 titres chantés en 7 langues (français, allemand, russe, italien, espagnol, latin, anglais) avec souvent des textes inédits écrits par le paroliers Claude Lemesle. Dans cet album, la chanteuse, qui a fêté ses 72 ans le 22 juillet dernier, est accompagnée par les 90 musiciens de l’Ensemble Symphonique de Prague.
.
Le premier regard d’amour, sur une composition originale de Tchaïkowski, est le premier single extrait de l’album. Dans cette chanson, Mireille Mathieu y parle de maternité. L’interprète de Bravo tu as gagné reprend également l’Ave Maria de Schubert mais aussi la version originelle d’Amazing Grace, le célèbre cantique chrétien de William Walker composé en 1835. Pour les deux clips qui accompagnent l’album, le président tchèque Milos Zeman a ouvert le château des rois de Bohème, à Prague, spécialement  pour la chanteuse.
.
Enregistré à Prague en juillet 2017 aux Smechy Studios, Mes classiquesa été mastérisé aux célèbres Abbey Road studios de Londres.
.
Mes classiques est un album important pour Mireille. La chanteuse a récemment confié que son enfance avait été bercée par de grands airs d’opéra. « Mon papa avait une voix de ténor. A la maison, il chantait souvent CarmenTosca et beaucoup d’autres » a-t-elle expliqué. Après la mort de sa mère Marcelle en 2016, celle qui est sans doute l’une des chanteuses françaises les plus connues au monde, a été affectée par cette disparition. Suite aux conseils d’un de ses proches, Mireille Mathieus’est donc mise à écouter et chanter des œuvres classiques, comme une sorte de thérapie. Aujourd’hui, elle dédie l’album à sa mère…
.
Mireille Mathieu donnera bientôt une série de concerts en Allemagne, en République Tchèque ou encore à Moscou en Russie. Aucune date française n’a été programmée pour le moment.

MM sur RTL – Promo « Mes Classiques »

mmrtlnov2018INVITÉE RTL – À l’occasion de la sortie vendredi 9 novembre 2018 de son premier album inédit depuis treize ans, « Mes classiques », Mireille Mathieu a accepté de se confier au micro de RTL.

Elle revient avec brio. Mireille Mathieu publiera vendredi 9 novembre 2018 son nouvel album, intitulé Mes classiques. Un disque enregistré en République Tchèque. Mireille Mathieu s’est offert l’Ensemble symphonique de Prague.

90 musiciens pour réinventer 18 airs mythiques de la musique classique. Elle chante sur du Brahms, Fauré, Schubert, Offenbach, Mozart, Verdi, Haendel… C’est culotté. Des instrumentaux célèbres auxquels la chanteuse a ajouté des textes inédits. Claude Lemesle signe les paroles des titres français. Sur le piano concerto n°1 de Tchaïkovski, elle nous étonne avec Le premier regard d’amour (cette chanson ouvre ce nouvel l’album).

« J’ai été bercée par l’opéra.(…) J’ai toujours rêvé de faire un CD double vinyle de musique classique. (…) Je l’ai dédié à ma maman. Cette musique a été quelque chose de libérateur lorsque ma maman est décédée », a confié l’artiste de 72 ans.

Mireille Mathieu a découvert les airs classiques bien avant la chanson. Son père – Roger Mathieu – entonnait souvent des opéras à la maison. « Mon papa était un ténor. Avec toute la famille on l’écoutait chanter.  (…) Mon papa allait à l’opéra d’Avignon », s’est rappelée la chanteuse.

mes-classiques

« Je suis une personne très disciplinée »

Dans ce nouveau disque, Mireille Mathieu chante en sept langues. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle celui-ci paraît simultanément dans de nombreux pays. « Je trouve que c’est très enrichissant et gratifiant de chanter dans la langue d’un pays qui est différent du mien. Chanter en italien c’est superbe, tout comme chanter en russe ou bien en allemand.(…) Ce projet musical est un CD de mélodie classique, c’est ‘Mireille Mathieu ma voix’. C’est surtout un CD avec mes émotions et surtout avec ce que je ressens ».

L’an prochain elle célébrera ses 55 ans de carrière. Sa voix est toujours autant sidérante puisqu’elle ne bouge pas avec le temps. « Je suis une personne très disciplinée, je dors beaucoup car je me produis régulièrement sur scène. J’ai une certaine alimentation et surtout je ce vocaliser et surtout travailler », a-t-elle confié au micro de RTL.

Mireille Mathieu repartira en tournée dès le mois de mars 2019 en Russie, en Ukraine et au Liban. Aucune date n’est prévue en France pour le moment.

Pour écouter l’émission, cliquez ici.

Source : RTL.fr – Steven Bellery
Crédit Image : Sony | Crédit Média : Le Service Culture,Yves Calvi

L’Album posthume

sv1En ce jour de Toussaint nous songeons à ceux qui ne sont plus là pour nous illuminer de leur présence. 

La Dernière Heure (journal Belge) a consacré ce 30 octobre un article à Sylvie Vartan, où l’artiste explique pourquoi elle n’écoutera pas l’album posthume de Johnny Hallyday. N’ayant moi-même pas encore pu écouter cet album, je rejoins Sylvie Vartan : qualifier un album de « posthume » est quelque chose d’affreux.

sv2

Sylvie Vartan n’a pas le cœur à écouter l’album posthume de celui qui fut son époux durant quinze ans, a-t-elle confié via les médias français.

L’union de Johnny Hallyday et de Sylvie Vartan donnera lieu à la naissance de David, en 1966. Si la chanteuse âgée de 74 ans agrémente sa tournée d' »incontournables » de son ex-mari, c’est tout naturellement qu’elle reprend ‘Sang pour Sang’. « Elle est emblématique pour lui et moi parce que c’est notre fils qui l’a écrite. C’est l’une des chansons qui a le plus marqué sa discographie, apparemment la plus plébiscitée… évidemment jusqu’au dernier disque« , poursuit-elle dans Midi Libre. Ce dernier disque, ‘Mon pays c’est l’amour’, ne lui en parlez pas! L’a-t-elle écouté? « Non, je n’ai pas eu le cœur à la faire« , répond-elle à nos confrères. « Je connais tellement les moindres détails de sa voix qu’il m’est difficile de faire abstraction de ce que véhicule ce disque, c’est-à-dire le dernier. Posthume en plus, c’est quoi ce mot? C’est affreux. Cela me glace. Je n’ai pas du tout envie d’écouter. Je n’ai pas le courage de le faire », déclare-t-elle, avant d’ajouter qu’elle le fera « peut-être dans quelque temps, mais comme ça à chaud, c’est impossible ».

Choisir les titres interprétés par Johnny pour sa tournée? Cela lui a semblé « difficile« , « parce qu’il a fait tellement de chansons extraordinaires« , explique-t-elle à Europe 1. Comment a-t-elle choisi alors? Elle a sélectionné des chansons « qui lui parlaient« . Il n’y a donc aucun titre issu de l’album posthume de Johnny Hallyday. « Je ne peux pas célébrer Johnny mort. Je ne peux pas penser que c’est son dernier album, que c’est la dernière fois que j’entends sa voix. (…) Il savait lui-même que ce serait son dernier disque. C’est insupportable pour moi. Je ne l’accepte pas« , conclut-elle.

Pour lire l’article complet, cliquez ici .

ource : DH.be – 30.10.2018 – L.DC

Départ immédiat – Pascal Demeure

PASCAL-DEMEURE-e1537864566665

Evadez-vous en chansons avec Pascal Demeure, président du fan club
de Mireille Mathieu de 1989 à 2002.
Aujourd’hui, l’Olympia.

Durée 58 minutes.
Cliquez sur l’image

Sur Soleil FM, « Départ immédiat »… L’émission qui vous transporte…

Un lieu insolite, une ville, une région ou un pays, et pourquoi pas un artiste ou un style musical ?…
A chaque émission, découvrons son fil rouge et réécoutons les musiques et les chansons qui s’y rapportent.
Un voyage culturel et musical à suivre tranquillement chez vous.
Pour écouter l’émission du 15 août, cliquez ici ou sur l’image.