Patronnées par Piaf – Caricature de Lebon

LebonEm.jpg

Dessin de Lebon

André Lebon (1918/1996) – Dessinateur français qui commence sa carrière dans l’immédiat après-guerre. On rencontre sa signature dans les principaux journaux des années 50/70, notamment dans France Soir, l’Aurore, C’est la Vie, Le Figaro et Télé 7 jours où il caricature d’un trait net et acerbe les personnalités du monde politique et des arts. Il illustre également de nombreux livres sur le spectacle et le théâtre.

tioepmmgl.jpg

Publicités

Piaf, la vérité – Emmanuel Bonini

 plv.png

Biographe spécialisé dans les personnalités du spectacle, Emmanuel Bonini a déjà publié chez Pygmalion, dans la collection La Véritable : Joséphine Baker, Romy Schneider, Dalida et Mireille Mathieu, et chez Flammarion Sylvie Vartan. Sa plume et son talent d’investigation ont fait de ses biographies des ouvrages salués unanimement par la presse.

Livre paru en septembre 2008 – Editions Pygmalion.

Présentation

 
Pour voir les autres vidéos WebTVCulture sur cet ouvrage,
cliquez sur l’image plus bas.
 
piaf,la vérité,emmanuel bonini,2008,livre

Betty Mars

3220019627143_600.jpg

Betty Mars, de son vrai nom Yvette Baheux, est une chanteuse et une actrice française, née 30 juillet 1944 à Paris et morte le 20 février 1989 à Suresnes.

Dernière d’une famille de dix enfants, Betty Mars prend dès son enfance des cours de danse classique, de claquettes et se forme aux métiers du cirque notamment l’acrobatie. À seize ans, elle est embauchée comme meneuse de revue à Paris, puis à Las Vegas et au Brésil. Elle se produira de nombreuses années au cabaret L’Alcazar. Elle a représenté la France au Concours Eurovision de la chanson 1972 avec la chanson Comé-comédie.

Elle a chanté en duo avec Mike Brant et Alain Barrière. Les dernières années de sa vie, elle fut régulièrement l’invitée de son ami Pascal Sevran dans son émission La Chance aux chansons.
Son dernier 45 tours intitulé C’est à quarante ans date de 1987.

Au cinéma, elle a joué le rôle d’Esmeralda dans le film de Michel Audiard Bons baisers… à lundi en 1974, et était également dans la distribution du film de Claude Lelouch Si c’était à refaire en 1976. Elle a également prêté sa voix au personnage d’Édith Piaf joué par Brigitte Ariel dans le film Piaf de Guy Casaril.

Au cours des années 1980, elle est moins présente et se produit essentiellement dans des cabarets. De plus en plus malheureuse dans sa vie privée et peu à peu oubliée du métier, elle choisit de mettre fin à ses jours. Le 31 janvier 1989, sans un mot, elle se jette par la fenêtre de son domicile, à La Défense. Après trois semaines de coma, elle s’éteint le 20 février à l’hôpital Foch de Suresnes. Elle est inhumée au cimetière nouveau de Puteaux (Hauts-de-Seine) en Île-de-France.

Source : Wikipédia.

Mireille à la télé allemande (ARD – 13.12.2012)

IPG220_v-standardBig_zc-3ad1f7a1.jpg

Emission :

Herbstfest der Überraschungen

ARD – 13.12.2012 – 20:15 

ARD, mireille mahtieu, florian Silbereisen

Même une star internationale peut avoir quelqu’un qui lui sert d’exemple.

Édith Piaf a fortement influencé Mireille tant par sa voix que par ses chansons.

Sans la Môme, Mireille Mathieu n’aurait sans probablement pas mené la même carrière, une carrière qui l’a fait connaître et aimée dans le monde entier.

Aujourd’hui encore des chansons de Piaf sont interprétées par Mireille Mathieu lors de ses concerts. Aujourd’hui encore elles sont toutes deux sont assimilées par la presse à des « moineaux » pour qualifier leur art et l’esprit de leurs chansons. Edith Piaf, le « Moineau de Paris » (« Spatz von Paris ») ; Mireille Mathieu, le « Moineau d’Avignon » (« Spatz von Avignon »).

L’album « Mireille Mathieu chante Piaf » qui vient de paraître le confirme une fois de plus. Il est déjà disponible chez les disquaires.

Ce samedi 13 octobre, Mireille Mathieu, accompagnée par le ballet de la télévision allemande, a interprété en hommage à Edith Piaf : « A quoi ca sert l’amour » et  « Non, je ne regrette rien » ; elle a également chanté en duo avec Florian Silbereisen « Goodbye my love » que Mireille avait chanté la première fois avec Peter Alexander.

Source : ARD (texte traduit et adapté par Ricochet)

ard,mireille mahtieu,florian silbereisen

Merci à Birgit Rauschenbach pour la photo. (Cliquez ici pour entrer dans son blog)

ard,mireille mahtieu,florian silbereisenAndrès. –  J’ai écouté les trois chansons de Mireille sur ARD, je trouve qu’elle a retrouvé de la voix, elle chante ARDemment ses chansons. Ses soucis avec ses affaires n’ont pas l’air de la marquer, bien au contraire.

Ricochet @ Andrès. – Mireille chantant en play-back, la voix n’a pas changé depuis 1993 pour « Non, je ne regrette rien ». « A quoi ça sert l’amour » date cependant de 2012. Elle était effectivement en grande forme.

Star au féminin – Quelle est la vôtre ?

staufém copie.jpg

Vous aimez les votes, les sondages et les comparaisons ?
Alors passez sur le site « Star au Féminin » et votez pour votre artiste préférée.
Cliquez sur l’image ci-dessus pour y accéder.

Après avoir vôté, n’oubliez pas de consulter la page Mireille Mathieu.

avis_modifié-3.jpg

Note ami Sylvain B. nous envoie la pochette du CD
« Mireille Mathieu chante Piaf » – édition U.S.A.

Merci Sylvain.

MMCHEPUSA.jpg