Mireille Mathieu en images

« La Valse à Mimi »

Star-system et tour du monde : la grande vie de Mireille Mathieu en 30 clichés vintage

Depuis 1966, elle fait résonner sa voix dans les salles de l’Hexagone et du monde entier. Mais Mireille Mathieu n’a pas été que chanteuse… Party-girl endiablée, globe-trotteuse inépuisable et amie des plus grandes stars : voici Mireille Mathieu comme vous ne l’avez jamais vue.

© REPORTERS ASSOCIES/Gamma-Rapho via Getty Images

1966 : Mireille Mathieu a 19 ans et rencontre son premier succès national avec « Mon Credo ». Apparemment, son credo de l’époque consistait à prendre un bain de soleil à Biarritz en compagnie d’un petit singe apprivoisé…

     © Keystone-France/Gamma-Keystone via Getty Images

En 1968, Maurice Chevalier fête ses 80 ans et s’offre pour l’occasion la compagnie de la jeune fille la plus en vue de Paris.

 

© Keystone-France/Gamma-Rapho via Getty Images
Deux grandes dames, une poignée de main : quand Élisabeth II rencontrait Mireille Mathieu, en 1969.

 

           © PICOT/Gamma-Rapho via Getty Images

Sous le soleil de MexicoMireille Mathieu rayonne. (1970)

© Patrice PICOT/Gamma-Rapho via Getty Images

Rien de tel que l’altitude pour faire chauffer ses cordes vocales. (au Mexique, en 1970)

 PICOT/Gamma-Rapho via Getty Images

Orient Express. (au Japon, en 1972)

           © PICOT/Gamma-Rapho via Getty Images

Duel de stars au sommet. (Claude François et Mireille Mathieu, 1974)

           © PICOT/Gamma-Rapho via Getty Images

En tournée au LibanMireille Mathieu est plus que jamais l’amie des bêtes. (1974)

© Michel GINFRAY/Gamma-Rapho via Getty Images

Comme un garçon, elle porte un blouson, un médaillon, un gros ceinturon. (Johnny HallydayMireille Mathieu et Michel Sardou en 1974)

           © PAT/Gamma-Rapho via Getty Images

Tutti frutti ! (en meneuse de revue lors d’un show télévisé en mai 1975)

© PICOT/Gamma-Rapho via Getty Images

Danse avec les stars. (Mireille Mathieu et Yves Mourousi au Bolchoï de Moscou, 1976).

© Michel ARTAULT/Gamma-Rapho via Getty Images

Saga Africa. (au Maroc, en 1976)

© PICOT/Gamma-Rapho via Getty Images

Jet privé et malles XXL siglées Louis Vuitton : la grande vie selon Mireille Mathieu. (1976)

           © PAT/Gamma-Rapho via Getty Images

Un trappeur, un chiot et une fourrure immaculée : le trio idéal pour arpenter les plaines glacées du Canada. (1977)

© Patrice PICOT/Gamma-Rapho via Getty Images

« Si tu vas à Riooo, n’oublie pas de te jeter à l’eau. » (au Brésil, en 1977)

© Bertrand Rindoff Petroff/Getty Images

La fête à la maison. (Mort ShumanMichel DruckerMireille Mathieu et Thierry Le Luron, 1977)

Publicités

Romy Schneider – Fatalité et paradoxes

717-VRqSaQL« La véritable Romy Schneider » est sortie ce 29 août dans toutes les bonnes librairies.

Qui ne se souvient du talent et de la personnalité de Romy Schneider ?

Romy Schneider n’a pas vingt ans lorsqu’elle obtient une notoriété internationale, grâce à son rôle inoubliable dans Sissi. Enfermée dès lors dans des emplois stéréotypés, elle va devoir lutter pour casser son image. C’est la France qui va finalement offrir à Romy l’épanouissement professionnel auquel elle aspirait. De « La Piscine » à « La Passante du Sans-Souci » en passant par « César et Rosalie » », « Le Train » ou « Le Vieux Fusil », la comédienne va révéler toutes les facettes d’un talent unique.
Sa vie privée ne sera pas du même ordre. Tourmentée et extrêmement vulnérable, Romy mène sa vie sans tiédeur ni concessions et cette soif d’absolu va la conduire au désastre. Abandons, trahisons, escroqueries, rien ne lui sera épargné. En manque continuel d’affection et incapable de se remettre en question, elle cherchera son salut dans l’alcool et les « médicaments », jusqu’à la mort tragique de son fils de quatorze ans, qui aura raison de ses dernières forces. De nombreux témoignages, documents inédits éclairent d’un nouveau jour le destin de cette immense actrice qui revit dans cet ouvrage telle qu’elle ne cessera jamais d’être : fière, libre, rayonnante et profondément malheureuse.

IMG_41891Cette biographie richement illustrée est une réécriture presque totale de l’édition de parue en 2001 qualifiée  par une lectrice de bouleversants, qui vous remue ; vous en sortez atteint par tant de douleurs. L’édition de 2018 – totalement remaniée – contient des chapitres supplémentaires et non des moindres. On ne peut, dès lors, pas vraiment parler d’une réédition au sens stricte du terme.

Emmanuel Bonini est actuellement à Paris pour la promotion de son livre. L’auteur a déjé été filmé pour le 13 heures de Pierre Pernaut, ainsi que Entrée Libre de Claire Chazal (ces émissions seront probablement diffusées le 22 ou 23 septembre). Il a été l’invité de Le nouveau Rendez-Vous de Laurent Goumarre et des émissions sont prévues chez Michel Drucker, Bernard Pivot et Stéphane Bern… Des papiers vont également sortir ! Autrement dit, le livre est lancé !

Sources : Editions Pygmalion et Emmanuel Bonini – adaptation : RicoSouvenirs

 

Mireille, Els et la mystérieuse médaille

32840681_1865728400131084_3227074839500029952_n2L’ami Philippe, du site Aujourd’hui je reviens, affiche joliment une photo de Mireille Mathieu en compagnie de Mme Els Mulder à l’Eurogress de Aachen (Aix-la-Chapelle). Faute d’information précise quant à la présence d’une mystérieuse médaille présentée avec fierté, j’ai adressé un courrier à Mme Mulder qui m’a aussitôt répondu avec gentillesse et bienveillance.

Mme Mulder est diplômée en « Langue et littérature françaises » de l’Université de Leyde et en « Management de l’Education » de l’Université d’Amsterdam. Elle enseigne le français depuis plus de 35 ans aux élèves d’établissements d’enseignement général et technique et a reçu, ce 29 mars 2018, des mains de l’ambassadeur de France aux Pays-Bas, une Palme académique à titre de Chevalier. C’est cette décoration qu’il nous est donné de voir sur le site de Philippe.

Mme Els Mulder considère que cette remise de Palme académique, dont elle est très fière, est redevable en grande partie à Mireille Mathieu dont elle est fan depuis longtemps. En effet, son amour pour la chanson française en général et le répertoire de Mireille Mathieu en particulier ont servi de levier au lancement de Els dans ses activités en rapport avec la francophonie. Par le biais de cette médaille, Els a eu l’occasion de rappeler à Mireille l’énorme influence que peuvent exercer des artistes comme elle sur la carrière professionnelle de leurs admirateurs tout en y ajoutant un clin d’œil, car c’est aussi grâce Mireille que notre fan néerlandaise a rencontré jadis son mari.

Capture321Mireille et moi tenons symboliquement la Palme prise en photo par Philippe à Aix-la-Chapelle, le 6 mai dernier. C’est une façon pour moi de boucler la boucle, nous dit Els, qui ajoute : contrairement à ce que l’on pourrait croire, je ne remets donc pas la médaille à Mireille, mais nous la tenons amicalement dans nos mains, de manière à lui donner une valeur sentimentale toute personnelle suscitée par l’association de mon admiration pour Mireille à mon amour pour la langue française.

Le boîtier contenant la Palme académique est désormais bien mis valeur sur un beau dressoir chez Els Mulder, du côté de Naaldwijk. Mireille peut quant à elle aussi, se flatter d’avoir reçu de belles décorations dans de nombreuses circonstances et notamment la prestigieuse Légion d’honneur qui lui a été remise par Nicolas Sarkozy en 2011.

em
Pour en savoir plus

M. Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale a nommé, Mme Els Mulder, Chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques. La lettre adressée par l’ambassade de France aux Pays-Bas est datée du 5 février 2018. J’en cite un passage : Votre parcours d’enseignante de français ainsi que dans l’éducation scolaire, votre investissements dans de nombreux projets éducatifs, la mission que vous avez accomplie au sein du bureau de la section de français de l’Association des professeurs de langues étrangères et votre rôle essentiel dans l’organisation du Congrès national des professeurs de français, ont notamment retenu toute notre attention. Je tiens à vous adresser mes très vives félicitations pour cette nomination qui consacre votre engagement au service de la francophonie et de la diffusion de la langue française aux Pays-Bas.

La cérémonie de remise des Palmes académiques par M. Philippe Lalliot, ambassadeur de France aux Pays-Bas, s’est déroulée le 29 mars 2018 à la Résidence de France, à La Haye (Residentie van Frankrijk in Den Haag). M. Philippe Lalliot à prononcé un discours élogieux à l’égard de Mme Els Mulder, dont j’ai retenu ce passage : Vous avez toujours su que vous seriez professeur de français. Votre adolescence a été bercée par les chansons françaises que vous écoutiez chez vous, dans la petite ville de Heenvliet. De là notamment vous vient l’amour de la langue française, qui n’a ensuite jamais faibli. Vous êtes toujours, m’a-t-on dit, une grande admiratrice de Mireille Mathieu, Michel Sardou, Edith Piaf, Patrick Bruel ou encore Gérard Lenorman, que vous avez déjà tous entendus de nombreuses fois en concert. Vous connaissez leurs chansons par cœur, tant et si bien que je me suis laissé dire que vous avez même été choriste bénévole, en 2017, à Liège, le temps d’un concert de Gérard Lenorman. Mme Els Mulder, vous êtes, en un mot, une grande ambassadrice de la langue française et de la Francophonie aux Pays-Bas. Votre engagement indéfectible auprès de vos élèves, de vos collègues, de votre établissement, tout comme votre enthousiasme communicatif, ont largement contribué au rayonnement de la langue française et des compétences pédagogiques, et c’est toute la communauté éducative qui en a bénéficié. 

Voyez le site « Frankrijk in Nederland » (ambafrance.nl)

Texte (publié avec l’accord de Mme Els Mulder) : RicoSouvenirs sur base d’une correspondance en néerlandais.

Photo : H.M. via l’iPhone de Mme Mulder (photo affichée prioritairement sur le site Aujourd’hui je reviens)

Sources : Mme Els Mulder (narration) & Ambafrance.nl (extraits du discours de l’Ambassadeur)

Quand on pense à l’amour

quand on pense à l'amour,barclay,les années barclay,photo,chanson,top20« Quand on pense à l’amour » (« Tulpen aus Amsterdam ») est la face A du 45 tours (simple/singel) sorti chez Métronome et portant la référence M25048.

En plus du 45 tours, la chanson se trouve sur le 33 tours « Mireille Mathieu en direct de l’Olympia » (1967) ; le CD « Olympia 1967-1969 », enregistrement live (2 disques – 2015) et le CD « Bonjour Mireille », version studio (2 disques – 2004).

Les auteurs-compositeurs sont Jacques Demarny pour les paroles et Ralf Arnie pour la musique. Les arrangements et la direction d’orchestre sont assurés par Paul Mauriat.

La chanson allemande « Tulpen aus Amsterdam » (Quand on pense à l’amour) a été composée par Ralf Arnie, sur un texte de Klaus Gunter Neumann (chanteur-compositeur) et Ernst Bader. Elle date de 1956. La version de Mireille Mathieu, « Quand on pense à l’amour » a été enregistrée en 1967.

Composée en 1953, le manque d’enthousiasme de l’éditeur en a retardé l’enregistrement. Ce n’est en effet que trois plus tard qu’un autre compositeur, Ernst Bader, s’est penché sur la partition de « Tulpen aus Amsterdam » pour en adapter le texte et la mélodie avec la complicité de Ralf Arnie (pseudonyme de Dieter Rasch). Dans sa nouvelle version, Arnie fait référence à la « Valse des fleurs » (Bloemenwals) du Casse-noisette de Tchaïkovsky.

« Tulpen uit Amsterdam », dont nous devons la traduction à Erik Franssen et Van Aleda a connu un énorme succès en Belgique en 1956. Son interprète était Jean Walter. Le succès aux Pays-Bas date de 1957 grâce, à l’interprétation de Herman Emming.

La version anglaise de la chanson, « Tulips from Amsterdam », interprétée par Max Bygraves, date de 1958 ; la version allemande « Tulpen aus Amsterdam », dont l’interprète est Mieke Telkamp, date quant à elle de 1959.   

Texte : Wikipédia nl. ; adaptation & ajouts : Ricochet. 

quand on pense à l'amour,barclay,les années barclay,photo,chanson,top20