2006 – DVD Olympia

Bruxelles 22 mars 012x
f93aa-2842481893-8Article paru dans la DH en mars 2006. Mireille Mathieu va sortir son premier DVD. Produit et réalisé par une équipe belge.

BRUXELLES. – Au premier rang, se sont installés sa maman, sa soeur et ses amis. Elle, fine et menue dans son tailleur-pantalon noir, a pris place dans l’énorme chaise qui trône sur l’estrade de la salle des mariages de l’hôtel de ville de Bruxelles. «C’est magnifique», dit-elle en s’installant et avant d’écouter les mots de bienvenue du bourgmestre, Freddy Thielemans. «Vous nous avez apporté d’Avignon la tendresse de l’accent et du coeur. Et même le soleil», lui lance M. le Maire, comme elle se plaît à l’appeler. «Je suis très touchée par ce que vous avez dit à mon égard, commente-t-elle à son tour, derrière un pupitre presque trop grand pour elle. «Si je suis ici aujourd’hui, c’est aussi parce que nous préparons un DVD et je suis très contente que ce soit une coproduction franco-belge.»

Bruxelles 22 mars 027xCar, pour ce baptême du feu, Mireille Mathieu a fait confiance à une jeune société belge, MediaDreams, dont elle connaissait les bonnes références. «Je sais qu’ils avaient fait le DVD pour Disneyland», confie-t-elle. «J’avais envie de quelque chose de beau, qui laisse une grande part à l’émotion. Je suis très enthousiaste: hier, nous avons regardé les images du bonus et j’étais émue aux larmes de voir ma maman parler de moi. Mais aussi des techniciens, etc.»

Bruxelles 22 mars 041xChez le producteur et réalisateur du docu-bonus, Mathias Ervyn, même jubilation. «Tout est parti de la chanson Aujourd’hui, je reviens», nous explique-t-il. «J’ai vraiment éprouvé un sentiment particulier en l’entendant et j’ai eu envie de réaliser ce documentaire. Nous avons pris contact avec Mireille avec laquelle le courant est très vite passé.» Si bien que, pendant quinze jours, l’équipe va se faire l’ombre de la chanteuse, en toute discrétion, filmant en coulisses, dans les loges, multipliant les interviews de proches, d’amis, d’admirateurs. «Nous avons recueilli les témoignages de Florent Pagny, Jean-Paul Gaultier, Christian Lacroix, entre autres», complète Jean-François Lesage, l’un des jeunes responsables de MediaDreams. «Mireille s’est abandonnée aux caméras», ajoute Mathias. «Je crois que c’est aussi parce que nous avons su être discrets, silencieux et respectueux. C’est très belge, tout ça.» Enregistré en novembre dernier à l’Olympia, à l’occasion de la série de spectacles que la chanteuse a donnés pour ses 40 ans de carrière, le concert, lui, a fait l’objet de deux jours de captation. «Un luxe», se réjouit-on chez MediaDreams. «C’est un passeport qui pourra voyager dans le monde entier», dit encore Mireille Mathieu, soixante ans en juillet prochain. «Lors de ces concerts, dans la salle il y avait 36 nationalités représentées: Français, Belges, Chinois, Japonais venus tout exprès, mais aussi Canadiens, Italiens, Espagnols… Je chante dans toutes ces langues.»

Source : La Dernière Heure (DH) – 23.03.2006 – Isabelle Monnart
Photos : Blog Avignon – RicoSouvenirs

118661248-2.jpg

Publicités

1960 – 1969

MMJSEncNB.jpg

Critérium de la chanson « On chante dans mon quartier » :
1962 :
Les cloches de Lisbonne (chantée normalement par Maria Candido, une chanteuse que MM appréciait). Michèle Torr gagne.
1963 : L’hymne à l’amour (Piaf).
27 juin 1964 : Mireille participe au critérium « On chante dans mon quartier » avec « La vie en rose » (Piaf). Le critérium s’est tenu de 21 h à 2 heures du matin. La proclamation a donc eu lieu le dimanche 28 juin. Source : « Le Provençal » du 29 juin 1964.

16 mars 1965 : Train pour Paris à 13 h 13.
17 mars 1965 : Audition Télé-Dimanche avec Roger Lanzac
17 juin 1965 : 1re audition chez Guy Lux « Le Palmarès des chansons – Les jeunes espoirs de demain » (grâce à l’appui de Raoul Colombe, maire adjoint d’Avignon)
Juillet 1965 : Mireille chante en lever de rideau dans un gala, Enrico Macias est vedette. Johnny Stark est dans la salle, la remarque, lui donne sa carte, puis… silence.
21 novembre 1965 : « Télé-Dimanche – Le Jeu de la chance ». Mireille chante Jézabel (Piaf). Johnny Stark la voit sur le petit écran, prend un taxi vers le Théâtre 102. Georgette Lemaire participe à l’émission de puis un mois. Ce jour-là Roger Lanzac déclare qu’elle est à égalité de voix avec Mireille Mathieu. Un compromis est trouvé étant donné que Georgette Lemaire est déjà bien introduite dans le milieu de la chanson : toutes les deux chanteront la semaine suivante, mais Georgette Lemaire se désistera après avoir chanté. La France a ainsi découvert Mireille Mathieu. Le public la plébiscitera pendant cinq semaines. Johnny Stark lui propose de s’occuper de sa carrière.
28 décembre 1965 : Premiers concerts à l’Olympia (Parijs). Sacha Distel et Dionne Warwick sont en vedette.

1966 : Mireille chante à l’occasion du 75e anniversaire de la biscuiterie Grégoire.
1966 : Plusieurs émissions de télévision aux Etats-Unis, dont les Ed Sullivan Show (6 mars) et Dany Kaye Show. Au cours de son récital au Waldorf Astoria (« The Empire Room »), Maurice Chevalier présente Mireille comme « ma petite fiancée de France ».
1966 : Mireille sort son premier 33 tours « En direct de l’Olympia » (Barclay). Arrangements et direction musicale : Paul Mauriat.
1996 (25 février au 3 mars 1966) : concert à l’Ancienne Belgique de Bruxelles (en 1re partie de Sacha Distel et Dione Warwick).
3 mars 1966 : 1er 45 tours « Mon Credo ». Plus de 1.335.000 d’exemplaires sont vendus.
18 mars 1966 : 36e Gala de l’Union des Artistes au palais Garnier avec, entre autres, Mireille Mathieu, Barbara, Gilbert Bécaud, Régine, Serge Gainsbourg, etc. Le gala a été diffusé par l’ORTF, le 21 mars 1966.
Du 15 septembre au 4 octobre 1966 : 2e Olympia. Mireille passe en vedette américaine du spectacle Roger Pierre & Jean-Marc Thibault.
19 septembre 1966 : Grand gala « Grégoire » au Palais des Sports de Paris.
Octobre 1966 : Mireille qui vient d’enregistrer « Paris en colère » et « Soldats sans armes », à l’occasion de la sortie du film « Paris en colère » de René Clément, assistera le 24 octobre au super-gala de la tour Eiffel pour fêter l’événement. Mireille ne chantera pas ce soir-là.
14 décembre 1966 : Musicorama à l’Olympia.

1967 : Salle Pleyel : remise du ruban d’honneur de la chanson française.
17 février 1967 : Télérama publie « Les Ombres de Piaf »… et se trompe dans l’analyse.
25 mai 1967 : Première grande tournée en URSS pendant un mois.
7 octobre 1967 : Mireille reçoit le Lion d’Argent de Radio Luxembourg à Essen(Allemagne) pour Paris en Colère.
13 novembre 1967 : Mireille rencontre lla reine Elisabeth d’Angleterre pour la première fois à la « Royal Performance ».
Du 14 décembre 1967 au 15 janvier 1968 : 3e Olympia.
1967 Concert à l’Ancienne Belgique de Bruxelles (Michel Delpech en vedette américaine).

18 février 1968 (dimanche) : Xe Jeux Olympiques d’Hiver. Mireille interprète « Chant Olympique » à Grenoble devant les caméras de l’ORTF pour un « Télé-Dimanche ». Le même jour, c’est l’accident sur la route vers Lyon : une embardée, cinq tonneaux, fracture des vertèbres : Mireille devra rester allongée deux mois.
1968 : Mireille Mathieu participe à une vingtaine de shows TV aux États-Unis et en Angleterre.
21 avril 1968 : Mireille donne un concert au London Palladium.
1968 (16 novembre) : « Einer wird gewinnen », émission de la télévision allemande présentée par Hans-Joachim Kuhlenkampf » (duo avec Tom Jones).

1969 (14 mars) : Mireille participe au « Galaabend der Schallplatten » (télévision allemande) ; elle y interpète : « Paris en Colère », « Sometimes », « Quand tu t’en iras » et « Hinter den Kusissen von Paris.
1969 : Premier disque en allemand. Tournées en Allemagne et nombreux shows télévisés.
1969 (7 mars) : Mireille Mathieu chante à Amsterdam, à l’occasion du Grand Gala du Disque Populaire (RAI-Congrescentrum). Soirée retransmise à la tv sur Nederland 1.
1969 (8 au 11mars)  : Concert à l’Ancienne Belgique de Bruxelles. 
1 et 2 avril 1969 :
quatre concerts a Varsovie, Pologne – Salle des Congrès
1969 : Harry Saltzman, le producteur de « James Bond » engage Mireille à la tour Eiffel pour le super-gala de « La Bataille d’Angleterre ».
10 novembre 1969 : « Royal Performance ». Mireille rencontre la reine Elisabeth d’Angleterre pour la seconde fois.
12 novembre 1969 : concert au cinéma Roma, à Anvers (Antwerpen).

Du 17 décembre 1969 au 4 janvier 1970 : 4e Olympia.

1970 – 1979

 MM2VISENC.jpg

1970 : Première grande tournée mondiale (Canada, Scandinavie, Italie, Allemagne…).
1970 (juin) : Mireille est invitée à Téhéran, chez le shah et l’impératrice Farhra.
1970 (juin – juillet) : Mireille chante à Rotterdam (Doelenzaal – 30 juin), au Congresgebouw de La Haye (1er juillet), au Concertgebouw d’Amsterdam (2 juillet).
1970 (1er octobre) : Concert à Anvers : Koningin Elisabethzaal

1970 - 1979,historico

1971 : Mireille Mathieu enregistre Une histoire d’amour (Love Story) avec Francis Lai. Ce titre devient un hit en France et lui ouvre les portes du Japon. Mireille donne un concert au Centre National des Arts à Ottawa (Canada). Un double 33 tours « live » est enregistré à cette occasion (Polydor).
1971 : Deux autres 45 tours « Mille fois bravo » et « Le Casse » + le 33 tours « Merci Mireille ».
1971 (20 au 24 février) : Concert à l’Ancienne Belgique de Bruxelles.

23 avril 1971 : Mireille Mathieu est en représentation au Théâtre de la région parisienne ». Elle était accompagnée par Fred Garrugia et son ensemble.
Juin 1971 : Mireille Mathieu rencontre l’astronaute américain Frank Bormal au 3e salon international de l’Aéronautique.
1971 : Mireille gagne le Bamdi d’Or (Allemagne).


1972 :
– Deuxième tournée mondiale.
– Mireille reçoit à Salzburg le Bambi d’Or décerné en 1971.
– « Hans im Glück » est la chanson choisie pour promouvoir la Fernsehlotterie de cette annéel-là (ARD-Fernsehlotterie).

1973 (13 décembre) :
Décès de Tant Irène qui a accompagné Mireille les premières années de sa carrière.
1973 : Mireille Mathieu reçoit le Bambi dor en Allemagne pour la deuxième fois.
1973 : 5e Olympia et grande tournée française. Sortie du film de Claude Lelouch : « La Bonne Année », avec Lino Ventura et Françoise Fabian. Mireille y joue son propre rôle.
1973 (20 juillet) : Concert au Casino d’Ostende (Kursaal).

1974 :
Mireille reçois pour la troisème fois consécutive un Bambi d’Or en Allemagne.
1974 : juillet. Concert de Mireille Mathieu à Byblos, au Liban. Concert « immortalisé » par une 33 tours : « Mireille à Byblos ».
31 octobre 1974 : Concert à Bochum (salle Ruhrlandhalle)

1970 - 1979,historico
1975 :
3e tournée mondiale (Canada, USA, Amérique du Sud, Japon, Europe). Deux concerts au Carnegie Hall de New York.
Lancement du beaujolais nouveau à l’Assemblée nationale par son président Edgar Faure, avec Georges Brassens pour parrain et Mireille Mathieu pour marraine.

1976 :
4e tournée mondiale.
1976 (17 juillet) : Concert au casino de Knokke.

Octobre 1976 : Grand show au théâtre du Bolchoï de Moscou (Mireille sera la seule interprète de variété à se produire dans ce temple de l’opéra).

1977-1978 :
5è tournée mondiale.

1978 : Mireille Mathieu devient le symbole de la République, elle est Marianne.

1979 : sortie mondiale d’un album composé par Paul Anka.

1980 – 1989

MMPORTRAITCDNB.jpg

1980-1982 : divers shows Spécial Mireille Mathieu à la télévision ( de 1971 à 1987, chaque année est trouné un show où Mireille est entourée de stars internationales. Ces programmes sont diffusés dans le monde entier).
1981 : Mireille figure dans un roman « érotique » de Michel Brice : « Sosies sur Mesure » (éditions : Vauvenargues / Plon, collection dirigée par Gérard de Villiers).
1982 : 6e tournée mondiale. Mireille enregistre « Molière » (texte et musique de Charles Level).
1983 : Mireille enregistre un duo avec Patrick Duffy « Together we’re strong ».
1983 (novembre) : Mireille est reçue en audience privée par le pape Jean-Paul II. Le lendemain, 14 novembre, Mireille chante – en invitée d’honneur – trois chansons au Vatican, devant le pape, au cours du festival de la Chanson religieuse.
1984 : « Les contes de Cri-Cri » ou « Les Cuentos de Cri-Cri », conte musical en 3 langues, espagnol, anglais et français (Mireille Mathieu, Placido Domingo et Emmanuel).
1985 : Mireille Mathieu et Michel Sardou sont élus « chanteurs les plus appréciés des Français » aux Victoires de la Musique.
13 aôut 1985 : Décès de Roger Mathieu, le papa de Mireille Mathieu.

1986 : Mireille Mathieu est au Palais des Congrès de Paris pendant 5 semaines (10 janvier au 9 février) pour fêter ses 20 ans de carrière. Cet événement est suivi d’une 7e tournée mondiale. C’est la première tournée d’une chanteuse occidentale en Chine.
Juillet 1986 : Mireille est la représentante de la France pour le bicentenaire de la Statue de La Liberté. Elle chante devant les présidents Reagan et Mitterrand à New York.
Octobre/novembre 1986 : Tournée en Allemagne : 10.10 Düsseldorf, 12.10 Aachen, 30.10 Bonn, 31.10 Siegen, 1.11 Essen, 2.11 Cologne, 3.11 Kassel, 4.11 Dortmund.

25 juillet 1987 (samedi) : récital au casino de Knokke.
26 juillet 1987 (dimanche) : récital au casino d’Ostende.
1987 : Sortie du livre « Oui, je crois », de Jacqueline Cartier. (Robert Laffont). Biographie autorisée, achevée d’imprimer le 10 décembre 1987.
1987 : Grand Échiquier, émission télévisée de Jacques Chancel (Antenne 2). Placido Domingo, Charles Aznavour, Rostropovitch, Jean Lefèvre et de nombreux autres grands autres artistes souhaitent y participer. Et grande tournée russe, dont un mois entier à Moscou où 20 000 personnes l’applaudissent chaque soir.
1987 : Mireille reçoit pour la troisème fois le Bambi d’or en Allemagne.

30 janvier 1988: Duo « A quoi ça sert l’amour ? » avec Johnny Hallyday ; émission « Piaf pour toujours », présentée par Yves Mourousi (TF1).
18.11.1988 : Concert à Forest-National (Bruxelles, Belgique).

1989 : Décès de Pascal Auriat, auteur-compositeur qui aurait dû succéder à Johnny Stark comme « manager ». Le contrat était signé.
24 avril 1989, 12 h 30 : Au centre médical de Suresne, disparition de Johnny Stark. « Pour la première fois l’aigle baisse la tête » (E. Bonini).

1989 : Mireille interprète « My life », générique du feuilleton « Till we meet again » d’après le roman de Judith Krantz « Rendez-vous ». Titre français : « Un dernier rendez-vous ». Elle sort également un premier album en langue espagnole, « Embruyo » qui deviendra double disque d’or. Cet album remporte un grand succès en Espagne et en Amérique Latine.

1990 – 1999

 MMVisageNB.jpg

1990 : 2e « Palais des Congrès » à Paris. Mireille y fête ses 25 ans de carrière.
1991: Mireille sort un nouveau CD en espagnol : « Une Mujer ».
1993: Mireille Mathieu enregistre un album hommage à Édith Piaf. Sortie mondiale (disque d’or).
1995 : 30 ans de carrière et nouvel album pour la France : « Vous lui direz ».
1995 (16 mars 1995) : Mireille chez Gottschalk dans le « Last Night Show », à Munich.
1996 : Mireille Mathieu donne un concert à Los Angeles au Universal Amphitheater devant 6 000 personnes. Les critiques américains la comparent à Judy Garland.
Mireille sort également un nouvel album allemand « In meinem Traum ».
1996 (1er décembre) : Création du site officiel « La demoiselle d’Avignon » (
www.mireillemathieu.com/).
1997 : Concerts en Scandinavie, à San Remo, Moscou et au Noël du Vatican en présence du Saint Père Jean-Paul II et de la famille princière de Monaco.
1998 : Mireille Mathieu participe au concert « Enfoirés en coeur » (Resaurants du Coeurs) au Zénith (Paris). Mireille chante « Femme Libérée » avec Julien Clerc et Alain Souchaon.
1998 (23 mars) : Show « Meine Welt ist die Musik » (ARD) « Meine Welt is die Musik » et sortie d’une compilation « Meine Welt is die Musik » à la suite de ce show. Deux nouveaux titres cependant : « Die Sonne wartet schön » et « Mon Amour ». Mireille y remerciera ses fans allemands pour leur fidélité durant ses trente ans de carrière.
1998 (27 juin) : Show « Das Sommerfest der Volksmusik » (ARD).
1998 : 6e Olympia (16, 17, 18 et 19 décembre)
9 décembre 1999 : Mireille est nommée Chevalier de la Légion d’Honneur (1er grade) par le président français, Jacques Chirac.

2000 – 2009

MMCOLPHOCOUENC

2000 : Série de concerts à Moscou, puis à Monte-Carlo.
2000-2001: Concerts en Ukraine (Kiev), Russie (Moscou).

2001 : Inauguration du TGV Méditerranée, le 7 juin 2001, par M. Jacques Chirac, président de la République française. Mireille Mathieu figure parmi les invités d’honneur.

2000 - 2009,historico2002
(12 janvier) : Mireille Mathieu est à Bratsilava pour le Grand bal de l’Opéra où elle est l’invité d’honneur. Elle chantera au Théâtre National Slovaque, en présence du président de la République slovaque, Rudolf Schluster, cinq grands succès : « Mon Credo, Mille colombes, Acropolis Adieu, La vie en rose et la Quête..
2002 (26 et 27 avril) : Mireille donne deux récitals sur la scène du Théâtre du palais au Kremlin (Moscou).
2002 : Sortie du 37e album, « De tes mains » et 7e Olympia du 19 au 24 novembre, suivi d’une tournée en France, avec un passage en Belgique et en Suisse.
2002 (2 octobre) : Création du site français (non officiel) « Aujourd’hui je reviens », connu aussi sous l’appellation « Mireille Mathieu Notre Numéro 1 ».
2002 (10 novembre) : Mireille est l’invitée de Michel Drucker pour un « Vivement dimanche » mémorable. Sa maman ainsi que ses treize frères et soeurs étaient présents.
2002 (30 janvier) : Mireille rend hommage aux victimes des attentats du 11 septembre 2001. Elle interprètera « La Marseillaise » dans les jardins du Luxembour, à Paris.
2003 : Concerts en Russie (Moscou en Saint-Petersbourg).

2004 : Divers shows télévisés en Allemagne. Sortie d’un double Best Of , Bonjour Mireille, en Allemagne. Participation à la célébration du 60e anniversaire de la Libération de Paris (25 août) dans le grand spectacle de Jérôme Savary sur la place de la Bastille.
22 septembre 2004 : « Die Goldene Henne 2004 » (Burda Award Publischers) au Friedrichstadtpalst de Berlin. Mireille y est l’invitée d’honneur.
2004 (22 novembre) : le général de Gaulle en cire s’installe à Beijing grâce au concours de M. Thomas, directeur du Musée Grevin de Paris et de Mireille Mathieu.

22 mars 2005 : Création du blog « Mireille Mathieu – Avignon », le 1er blog consacré entièrement à Mireille Mathieu et géré par Ricochet. Adresse url : http://avignon.skynetblogs.be.
Avril 2005 : Grand show télévisé Berlin Moscou NTV Russia en plein air devant 50 000 spectateurs Porte de Brandebourg à Berlin. Sortie du coffret Platinum (60 titres) retraçant les 40 ans de carrière de Mireille Mathieu.
9 mai 2005 : Grand show à la demande du Président russe Vladimir Poutine sur la Place Rouge de Moscou pour célébrer le 60e anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale avec la participation de 10 000 figurants et de nombreux artistes russes. Mireille est la seule française et invitée étrangère dans ce programme diffusé en direct sur toutes les chaînes de télévision russe (plus de 500 millions de téléspectateurs).
3 juillet 2005 : Au Grand Prix de France de Magny Cours, Mireille interprète devant 85 000 spectateurs et plus de 350 millions de téléspectateurs dans le monde l’hymne national français, la Marseillaise.
2 novembre 2005 : Le livre « La véritable Mireille Mathieu (Emmanuel Bonini) paraît en librairie. Il s’agit d’une biographie non autorisée.
18-27 novembre 2005 : 38e album (pas de titre) en français et 8e Olympia. Mireille y fête ses 40 ans de chansons. Elle reçoit, le 24 novembre un « ruby record » pour la vente de plus de 122 millions de disques depuis le début de sa carrière. Ensuite : tournée en France et en Suisse (Genève).

22 mars 2006 : Mireille est accueillie à l’hôtel de ville de Bruxelles avec l’équipe belge de MediaDreams qui produit et réalise le premier DVD de Mireille (Olympia 2005).
1er juin 2006 : Mireille Mathieu devient marraine de l’Espace Saint-Bénezet (Avignon), consacré à la célèbre comptine « Sur le pont d’Avignon ».
22 juillet 2006 : Mireille fête son 60e anniversaire à l’hôtel Bristol (Paris) en compagnie de Florian Silbereisen, le célèbre présentateur et artiste allemand. Cette journée est appelée Mimi-day par le site belge « MM-Avignon ». Radio CoCoon, une radio internet de Belgique (Flandre) participe à l’initiative en diffusant un « Mireille Mathieu Special » de deux heures (32 chansons) qui sera suivi par de nombreux fans internationaux.
5 août 2006 : Mireille reçoit la Médaille d’Honneur Or de la ville de Sisteron des mains du Député-Maire, M. Daniel Spagnou.
3 novembre 2006 : Décès de l’auteur-compositeur et chef d’orchestre Paul Mauriat.
Novembre 2006 : sortie le 7 novembre du 1er DVD présentant le concert de l’ Olympia (novembre 2005) et contenant des interviews van fans et de personnalités : Florent Pagny, Jean-Paul Gaultier, Christian Lacroix, etc.). Le DVD est produit par MediaDream, une jeune société belge. Sortie également le 13 novembre d’un double DVD « Films et Shows ».
9 décembre 2006 : Mireille fête à la Madeleine (Paris) le 100e anniversaire de l’existence des Petits Chanteurs à la Croix de Bois.

Janvier 2007 : Mireille reçoit le disque d’or pour le DVD « Une place dans mon coeur » devant les caméras de FR2 (Vivement Dimanche – Michel Drucker). Ce disque était devenu entre-temps, disque de platine.
13 janvier 2007 : Mireille est l’invitée d’honneur dans un show télévisé allemand, « Die Krone der Volksmusik ». Elle chante un duo avec Florian Silbereisen, « Good bye my love ». Le grand prix « Die Krone der Volksmmusik » lui est remis comme meilleure chanteuse internationale en Allemagne pour l’année 2006.
14 janvier 2007: Mireille Mathieu est invitée à Vivement Dimanche par Michel Drucker. Elly y chante, entre autres, « Over the rainbow » avec Josh Groban. Lors de l’émission, Mireille reçoit un disque d’or pour le DVD « Mireille Mathieu à l’Olympia » (Olympia 2005) produit par MediaDreams (société de production belge). Au moment de la remise, Michel Drucker précise que ce DVD est devenu disque de platine (c.-à-d. vente de 20.000 exemplaires au moins).
13 janvier 2007 : Mireille reçoi le trophée « Die Krone der Volksmusik » à Chemnitz. (Chanteuse internationale la plus populaire en Allemagne.)
25-28 janvier 2007 : Mireille est invitée à Saint-Pétersbourg à l’occasion de la commémoration de la fin du siège de la ville durant la seconde guerre mondiale. Mireille y reçoit « La Médaille d’Argent de l’Assemblée législative de Saint-Pétersbourg ».
6 mai 2007 : Nicolas Sarkozy devient président de la République française. De nombreux artistes sont présent le soir, place de laConcorde. MIreille chantera « La Marseilleise », ensuite « Mille Colombes ».
22 juillet 2007 : Anniversaire de Mireille et deuxième Mimi-Day avec la participation de plusieurs sites MM et de Radio CoCoon (radio Internet).
25 septembre 2007: Russie. A l’invitation du président Poutine, Mireille participe au grand gala télévisé donné en l’honneur du premier maire de Saint-Pétersbourg, M. Anatoly Sobchak.
12 octobre 2007 : nouveau CD « In meinem Herzen ». Premier album en allema
nd depuis huit ans.
4 novembre 2007 : Mireille interprète 8 chansons à Saint-Pétersbourg (« Palais des Glaces »), à l’occasion de la fête nationale russe (Jour de l’Unité Nationale).

17 janvier 2008 : Mireille reçoit, à Berlin, le « Kulturpreis » (prix de la culture) décerné par le principal journal quotidien de la presse berlinoise : la « Berliner zeitung ».
27 mars au 30 avril 2008 : Tournée de Mireille en Allemagne : 24 concerts dans 23 villes.
17 mai 2008 : Mireille participe à « Tenue de soirée », de Michel Drucker. Elle y rend hommage à Gérard Philippe avec « Un prince en Avignon » et chante également « Une place dans mon coeur ».
12 juillet 2008 : Mireille participe au concert « Starnacht am Wörthersee » (« Werzer Seearena de Pörtschach).
1er novembre 2008 : Mireille donne un concert au palais du Kremlin (Moscou). Vladimir Poutine, premier ministre et Mouamar Kadhafi, le dirigeant lybien sont présents.6 novembre 2008 : Mireille donne un concert au Théâtre Oktyabrskij (Saint-Petersbourg).

30 octobre 2009 :
Sortie du nouveau CD allemand « Nah bei Dir ».