Une histoire d’amour (Love Story)

xUne histoire d'amour560

lstOliver Barret IV et Jenny Cavilleri se sont rencontrés à l’Université. Il était riche, elle était pauvre. Il jouait au hockey sur glace dans l’équipe de Harvard, elle jouait du piano à la Bach Society. Ils se sont aimés. Ils se sont mariés. Ils avaient décidé d’appeler leur premier enfant Bozo…
C’est l’histoire, dans l’Amérique de 1970, de deux êtres jeunes, véritablement unis « pour le meilleur et pour le pire » ; une histoire simple comme l’eau qui coule, drôle comme la vie dès que l’on est deux pour en rire, pathétique comme toutes les destinées humaines ; une histoire d’amour qui parle au cœur de toute une génération.

Publicités

Que pour toi

mmquepourtoi

« Que pour toi ». Chanson extraite du CD Mireille Mathieu
Le disque est sorti en 1991 – ℗ Abilene Disc
Dessin réalisé par Jean Marais

  1. La musique du bonheur
  2. Enfants d’amour et d’avenir (Vivir de Suenõs d’après l’adagio d’Albinoni)
  3. L’enfant de l’Irlande (« Danny Boy« )
  4. Pour la vie
  5. L’amour viendra (My Own True Love du film « Autant en emporte le vent » (« Gone With The Wind »)
  6. Mes soirs de blues
  7. Maria Rosa (Immenso Amor d’après Recuerdo de la Alhambra de Francesco Tarrega)
  8. Contes de Fées
  9. Comme si c’était écrit

Que pour toi
Arrangements – Milan Zdravkovic, Pierre Zito
Réalisation Artistique – Milan Zdravkovic
Auteurs compositeurs – Milan Zdravkovic, Pierre Zito

CD – Tirage Spécial – 4e volume

mmpr

tsp1Un visiteur internaute m’a demandé des informations sur le CD « Maman la plus belle du monde » vendu lors de la tournée de Mireille en 2019. J’ignorais l’existence de ce CD qui est, je pense, le 4e « Tirage Spécial Tournée ».
Il est dommage que le site officiel ne propose pas ce CD par voie de newsletter car il trouverait de nombreux amateurs.
Il n’est jamais trop tard pour bien faire et ce serait là un bonne occasion de faire profiter les fans d’un collector qui renforcerait la fidélisation.

mmpr1

 

L’Ave Maria de Schubert

mcmal (2)560l.jpgMireille était récemment l’invitée d’Olivier Bellamy, sur Radio Classique, pour y présenter sont nouvel album « Mes Classiques ».

Olivier Bellamy n’anime pas seulement une émission quotidienne, il est aussi l’auteur de plusieur livres, dont une biographie de Martha Argerich et « Un hiver avec Schubert », un livre présentant une quarantaine de textes consacrés au grand compositeur autrichien né à Vienne en 1897 et mort à l’âge de 31 ans.

Voici ce qu’il écrit à propos du célèbre Ave Maria :

uh.jpg   Cette foi [de Schubert] s’exprime tout naturellement dans son « Ave Maria » dont Yehudi Menuhin disait que c’était une mélodie qui parlait directement au cœur et qui faisait naître chez tout individu un sentiment d’élévation spirituelle. C’est pour cette raison qu’il la jouait plus souvent qu’une autre dans les hôpitaux pendant la guerre. Sur ces gueules cassées par les éclats d’obus et ces visages durcis par les privations coulaient aussitôt des larmes de consolation.
Schubert c’est aussi rendu compte du pouvoir mystérieux de cette mélodie qui était née spontanément sous sa plume. En accompagnant Vogl qui la chantait en Haute-Autriche, il a pu juger de son effet immédiat. « Cela provient, je crois, de ce que je ne m’efforce jamais au recueillement, écrit-il à ses parents en 1825, et qu’en outre je ne compose jamais d’hymnes ou de prières de ce genre sans être dominé par ce sentiment qui, alors, est sincère et véritable.  » Et à son frère Ferdinand il ajoute : « La manière dont Vogl le chante et dont je l’accompagne, comme nous semblons dans un tel moment ne faire qu’un, est quelque chose de nouveau, d’inouï pour les gens.
Cet Ave Maria qui continue son tour du monde, de Barbara Hendrickx à Céline Dion, et que l’on peut entendre à l’angélus du soir d’une église de Copacabana (à midi, c’est l’Ode à la Joie de Beethoven), quand le soleil disparaît derrière la montagne du Corcovado et que la caïpirinha commence à couler à flots.

Source : « Un hiver avec Schubert » – Olivier Bellamy

« Avec toi… » Sylvie Vartan

avtMot de l’éditeur

« Avec toi… », l’album Hommage à Johnny Hallyday de Sylvie.
.
Sylvie et Johnny. Pour plusieurs générations de Français, ces deux prénoms restent à jamais indissociables, comme emblématiques d’un âge d’or de la musique, celui des débuts d’un Rock hexagonal, dont ils furent les pionniers et les premières idoles, à l’aube des 60’s, entraînant dans leur tourbillon toute une bande de copains, les fameux Yéyés…
.
Si bien qu’à la disparition de Johnny, le 5 décembre 2017, c’est un torrent d’images des deux anges blonds qui a consolé, tant bien que mal, une mémoire collective endeuillée par la perte de l’Idole des jeunes, comme autant de souvenirs apaisants d’une époque heureuse et insouciante.
.
Tous ces souvenirs, Sylvie les porte à jamais au fond de son cœur, comme autant de moments tendres, puissants et inoubliables. Si bien que lorsqu’elle chante à guichets fermés au Grand Rex au printemps 2018, il lui est inconcevable de ne pas rendre à Johnny un hommage à la hauteur de l’artiste et de l’homme flamboyant qu’elle a connu et follement aimé, et elle lui dédie une large partie de son spectacle.
.
«J’avais envie de chanter ses chansons, d’entendre ma voix sur ses mots… C’était très émouvant pour moi». Sylvie Vartan.
.
L’émotion doublée de plaisir, qu’elle éprouve à reprendre les chansons de Johnny, finit par la convaincre de lui consacrer tout un album studio : il sera sobrement intitulé «Avec toi…».

.
L’album « Avec toi » paraîtra le 30 novembre prochain. Disponible en deux formats : CD digipack avec un livret de 16 pages et VINYLE gatefold avec livret de 8 pages.

 

ldt1

ldt

MM à « La Bonne Heure »

Mes classiques, est le 44e album studio français de Mireille. Il se compose de 18 titres chantés en 7 langues (français, allemand, russe, italien, espagnol, latin, anglais) avec souvent des textes inédits écrits par le paroliers Claude Lemesle. Dans cet album, la chanteuse, qui a fêté ses 72 ans le 22 juillet dernier, est accompagnée par les 90 musiciens de l’Ensemble Symphonique de Prague.
.
Le premier regard d’amour, sur une composition originale de Tchaïkowski, est le premier single extrait de l’album. Dans cette chanson, Mireille Mathieu y parle de maternité. L’interprète de Bravo tu as gagné reprend également l’Ave Maria de Schubert mais aussi la version originelle d’Amazing Grace, le célèbre cantique chrétien de William Walker composé en 1835. Pour les deux clips qui accompagnent l’album, le président tchèque Milos Zeman a ouvert le château des rois de Bohème, à Prague, spécialement  pour la chanteuse.
.
Enregistré à Prague en juillet 2017 aux Smechy Studios, Mes classiquesa été mastérisé aux célèbres Abbey Road studios de Londres.
.
Mes classiques est un album important pour Mireille. La chanteuse a récemment confié que son enfance avait été bercée par de grands airs d’opéra. « Mon papa avait une voix de ténor. A la maison, il chantait souvent CarmenTosca et beaucoup d’autres » a-t-elle expliqué. Après la mort de sa mère Marcelle en 2016, celle qui est sans doute l’une des chanteuses françaises les plus connues au monde, a été affectée par cette disparition. Suite aux conseils d’un de ses proches, Mireille Mathieus’est donc mise à écouter et chanter des œuvres classiques, comme une sorte de thérapie. Aujourd’hui, elle dédie l’album à sa mère…
.
Mireille Mathieu donnera bientôt une série de concerts en Allemagne, en République Tchèque ou encore à Moscou en Russie. Aucune date française n’a été programmée pour le moment.