Fred Farrugia – Tant de souvenirs à partager

a9d2b458-8df4-4c54-bd96-5342f0167d4b_1024

Il y a de ces musiciens de très grand talent qui travaillent dans l’ombre des vedettes de la chanson. Leur modestie fait en sorte qu’ils restent longtemps méconnus, malgré leurs nombreuses années d’expérience. C’est le cas de Fred Farrugia, qui vit à Sherbrooke pratiquement retiré, mais qui devrait figurer au grand Panthéon mondial de la musique.

« Je suis venu à Sherbrooke par amour d’une Sherbrookoise, France Bégin. Mes amis m’ont traité de fou de laisser un emploi lucratif pour cette aventure… » raconte-t-il.

Il a eu trois fils, dont aucun n’est musicien.

« Un métier difficile. Je ne les ai pas poussés vers ça! » avoue-t-il.

Sa feuille de route en tant que pianiste est plus qu’impressionnante. Il a travaillé avec tellement d’étoiles de la chanson… Qu’il suffise de nommer, entre autres, Nana Mouskouri, Petula Clark, Mireille Mathieu, Jean Ferrat, Michel Delpech, Alain Barrière, Joe Dassin, Sacha Distel, Serge Reggiani, Enrico Macias… Le parolier Eddy Marnay a été un ami intime, tout comme Frida Boccara. Tous deux sont déjà venus chez lui, à Sherbrooke! Il a même fait de la musique de film avec Paul Mauriat.

Ne croyez pas que les étoiles québécoises soient en reste. Fred Farrugia a été un habitué des Ginette Reno, Jean-Pierre Ferland, Nicole Martin, qu’il a accompagnés à la Place des Arts ou en tournées… Il a joué avec une kyrielle d’autres artistes, lors des émissions de Radio-Canada Les anges du matinLes démons du midi et Star d’un soir, cette dernière animée par Pierre Lalonde, entre autres.

« J’ai eu de la chance de travailler avec des gens très gentils! Avec Gilles Latulippe et Suzanne Lapointe, ce fut pour moi six ans de bonheur! »

Des anecdotes, il pourrait en raconter plusieurs centaines… « À la télé, Nana Mouskouri a déjà avoué : « Accompagnée par Fred, je chante mieux! » Et puis je me souviens que Petula Clark, invitée à venir à Star d’un soir, voulait amener son chef d’orchestre et ses 14 musiciens. Radio-Canada avait refusé parce que cela aurait coûté trop cher, argumentant que l’orchestre prévu pour l’émission était de calibre, avec Fred Farrugia. Quand elle a su que c’était moi, elle a accepté immédiatement sans rien ajouter! »

Le pianiste se dit très fier d’avoir enregistré des albums en direct lors de spectacles notoires. « Celui qui m’a apporté le plus de satisfaction, c’est un album double — deux heures sans accrocs, un fait d’armes — avec Ginette Reno et 30 musiciens. Live, c’est plus risqué, mais la réalisation a été parfaite, tous ont été extraordinaires! » raconte-t-il.

« Il y en a eu d’autres avec Frida Boccara, en Australie, une personne agréable et magnifique, puis avec Mireille Mathieu au stade de foot d’Athènes, devant 80 000 personnes! »

En tapant Fred Farrugia dans l’internet apparaissent plusieurs inscriptions des Maquillages Fred Farrugia. « C’est mon neveu Éric Farrugia qui m’a demandé ma permission d’utiliser mon nom. C’est un maquilleur professionnel qui a travaillé pour Lancôme! » dit-il en riant.

Source : La Tribune – Ronald Martel

baffc-4194811858-25

Autres articles consacrés à Fred Farrugia :

Concert à Ottawa (1971) – cliquez ici
Mireille Mathieu au Canada (1971) – cliquez ici
Concert au Canada (1971) – cliquez ici
Théâtre de la région parisienne (1971) : cliquez ici

Publicités

Mes Classiques… du bon et du beau ?

IMG_0141_jpg-OK-1

Pierre G. – Mireille Mathieu chantant du classique est-ce un tabou ?
Pour ma part je m’attends à savourer un bon cru ! Tout est réuni pour obtenir du bon et du beau. En effet : un superbe orchestre des compositeurs géniaux, un bon parolier et une (encore) bonne interprète…
Avec ce cocktail nous éviterons ainsi les arrangements douteux, ainsi que les mélodies à taper dans les mains, et les la la la à n’en plus finir que, personnellement, je redoute toujours en découvrant un nouveau CD de Mireille.
Concernant l’éventuelle comparaison avec les performances des grandes Divas du répertoire classique, il est bien évident que nous serons dans un autre monde, et c’est tant mieux.
Pour que cet album soit crédible Mireille devra faire du grand Mireille Mathieu.
Pour ma part, j’attends de Mireille une grande sensibilité dans l’interprétation, de belles notes dans les médiums voir dans les graves, et surtout pas la volonté de faire des performances vocales à tout prix…
Cet album lui tient vraiment à cœur et j’ai toujours constaté que lorsque l’enjeu est grand Mireille s’en sort toujours bien : Télé Dimanche bien sûr, mais aussi Le Jeu de la chance, Le grand échiquier, l’album Morricone et celui de Paul Anka, son retour au palais des Congrès 86 après 13 ans d’absence en France, par exemple.
Je trouve Mireille bien moins convaincante dans la routine…. Alors Surprise surprise !!

Johnny Stark oublié dans le discours ?

1884482_95392886_93679308 (1)hcLe grade de docteur honoraire ou doctor honoris causa est un titre honorifique attribué par procédure d’exception. A l’origine une université attribuait le grade de doctor honoris causa pour distinguer une docte personnalité dont les connaissances et la sagesse étaient considérées exemplaires, mais aussi pour pouvoir en retour s’enorgueillir d’avoir reconnu et « recruté » dans ses rangs ladite personnalité.

De nos jours l’attribution d’un grade ou titre honoraire comme doctor honoris causa peut répondre à l’un des trois besoins suivants :

  • reconnaître et distinguer une personnalité hors du commun qui a apporté une contribution notable à son champ d’expertise, à l’enseignement supérieur ou à une institution en particulier,
  • honorer simultanément le récipiendaire et l’institution,
  • récompenser ou encourager des donations passées ou futures.

Source : Université multiculturelle internationale (extrait).

baffc-4194811858-25

aCaptureMessieurs les présidents de l’Université Académique d’Etat des Sciences Humaines,
Monsieur Alexander Chubaryan, président honoraire,
[…]
Mesdames et Messieurs les académiciens, professeurs et étudiants,

Bonjour – Добрый день

Je suis très heureuse de me trouver devant vous aujourd’hui, et très touchée de l’honneur que vous me faites en me remettant cette distinction prestigieuse de docteur honoris causa pour ma contribution à la culture dans l’univers musical.
La musique est une part très importante de ma vie. Déjà dès mon enfance, avec un papa à la voix de ténor, je chantais dès l’âge de quatre ans, à l’église ou à l’école.
Ma vie professionnelle de chanteuse a débuté grâce à un télé-crochet, concours à la télévision, qui portait le nom : « Le Jeu de la Chance » – en 1965.
J’ai été péblicitée par le public et, immédiatement, ma passion, la musique et les chansons m’ont fait découvrir le monde.
En 1967, j’ai eu l’immense chance et joie de découvrir votre pays, à l’époque URSS, et une très grande histoire d’amour est née entre le public russe et moi. Cela perdure, et je suis toujours si heureuse de revenir en Russie… et également très honorée d’avoir reçu l’Ordre de l’Amitié des Peuples.
J’ai eu au cours de ma carrière diverses collaboration artistiques avec de grands artistes, chanteurs ou compositeurs, comme Ennio Morricone, Francis Lai, Placido Domingo, Tom Jones, Paul Anka, Julio Iglesias et bien sûr les fameux Choeurs de l’Armée Rouge – Et de grands auteurs comme Eddy Marnay à qui je dois beaucoup de parole de mes chansons. L’une d’elles s’intitule « Mille Colombes ». Elle a été élue au Liban, par les écoles du pays, première chanson de la paix – cette année.
Depuis deux ans je prépare une grand album de mélodies classiques que j’ai eu le plaisir d’enregistrer avec un grand ensemble philharmonique.
Dans cet album appelé « Mes Classiques » (il sort en novembre, en même temps dans le monde entier, le 9 novembre), j’interprète les plus grands compositeurs comme : Brahms, Verdi, Mozart, Offenbach, Fauré, Haendel et également Tchaïkovsky qui a une place privilégiée dans le coeur des Français – du public français.
Et sur cet album, que j’interprète en sept langues, un de vos plus grands auteurs russes Mikhail Shabrov, m’a écrit un merveilleux texte sur le concerto numéro 1 de Tchaïkovsky. En français, il s’intitule « Le premier regard d’Amour », en russe […].
Si vous le permettez, je souhaiterais dédier cette distinction à ma famille et tout particulièrement à mes parents.

Merci. (J’ai une grande famille, nous sommes sept filles, sept garçons.)

Transcription : RicoSouvenirs

baffc-4194811858-25

1520609236_folderEtonnant que parmi les personnalités artistiques, Mireille n’ait pas cité Charles Aznavour, et Paul Mauriat. Par ailleurs, l’interprète de « Je ne suis rien sans toi » a oublié d’évoquer Johnny Stark qui a été son imprésario de 1965 jusqu’à son décès en 1989. Nous savons qu’il fait indéniablement partie de la famille de la demoiselle d’Avignon depuis qu’il repose dans le caveau familial et pourrait ainsi avoir été très discrètement remercié, mais celui qui a mis l’artiste au devant de la scène de façon aussi magistrale ne méritait-il pas mieux ?

JSPrS

Mireille Mathieu – Docteur Honoris Causa

97776c8d289f83de52b3b3e2cca91650-1535992063

Mireille Mathieu bei der Ehrung

russie-la-chanteuse-mireille-mathieu-nommee-docteur-honoris-causaLa chanteuse française Mireille Mathieu a reçu ce lundi 3 septembre 2018, le titre de « Docteur Honoris Causa » d’une prestigieuse université de Russie, pays où elle jouit d’une importante popularité depuis la période soviétique. L’Université d’État des sciences humaines de Moscou a tenu à récompenser « un talent musical phénoménal ayant eu une influence significative […] sur la jeunesse ».

« Vive la Russie! Et vive la France! Cette distinction me rend très fière », a lancé Mireille Mathieu après avoir donné une leçon inaugurale devant un public composé majoritairement d’étudiants.

L’artiste, qui était dimanche sur la Place rouge pour un festival de musique militaire, a évoqué sa mère et versé quelques larmes en recevant sa distinction.

A l’instar de l’acteur Pierre Richard, dont les comédies ont été massivement diffusées par la télévision à l’époque soviétique, Mireille Mathieu conserve une grande popularité en Russie depuis la parution de ses disques en URSS.

Le président Vladimir Poutine, l’un de ses admirateurs, lui avait adressé ses voeux pour ses 70 ans, en 2016.

En 2010, Mireille Mathieu avait reçu des mains de Dmitri Medvedev, alors président, l’Ordre de l’Amitié pour son apport aux relations franco-russes dans le domaine de la culture.

Source : RTBF – Belga
Photo : Alexander Nemenov (AFP)

 

Mireille Mathieu à Moscou (2018)

mmrussie2018

Mireille Mathieu, participe au festival « Spasskaya Tower » qui se déroule du 27 août au 4 septembre 2018. Elle a interprété sur le Place Rouge, ce 31 août, «Sous le ciel de Paris», «Amour défendu» et «Pardonne-moi ce caprice d’enfant « ). La chanteuse est apparue sur scène dans un carrosse blanc tiré par des chevaux blancs. Elle était vêtue d’une robe noire scintillante.

Par ailleurs, Mireille Mathieu sera promue, ce lundi 3 septembre, docteur honoris causa par l’Université de l’Académie des Sciences et de la Culture de Moscou, pour sa carrière et pour ce qu’elle représente sur le plan culturel dans le monde.

Французская певица Мирей Матье приняла участие в фестивале «Спасская башня», где исполнила песни Sous le ciel de Paris («Под небом Парижа»), Amour defendu («Запретная любовь») и Pardonne moi ce capriced`enfant («Прости мне этот детский каприз»). Концерт прошёл на Красной площади.

Артистка появилась на сцене в белоснежной карете, запряженной белыми лошадьми. Одета она была в чёрное блестящее платье. Матье призналась зрителям в любви и пропела: «Дорогая моя столица, золотая моя Москва!»

mmrussie-3

mmrussie2018-2

mmrussie2018-1

Source : http://www.m24.ru

Septembre : Promotion et single

image-troxxq802_lb_mireille-mathieu12*   Mireille Mathieu sera promue docteur honoris causa, le 3 septembre prochain, par l’université de l’académie des sciences et de la culture de Moscou pour sa carrière et ce qu’elle représente au niveau culturel dans le monde.

*   Au début du mois de septembre, Mireille sortira un single qui nous permettra d’écouter Le Premier Regard d’amour (musique de Tchaïkovski). Le CD le double 33 tours « Mes Classiques » sortiront le 9 novembre prochain. 18 titres intédits sont annoncés. Sortie simultanée dans 10 pays.

*   Mireille Mathieu s’est rendue à Moscou, ce 27 août, pour participer au Festival de musique militaire « Spasskaya Tower ». Elle a été accueillie à l’aéroport par des militaires de la compagnie de la garde spéciale du régiment présidentiel du Kremlin de Moscou. Les représentations de Mireille Mathieu sont prévues les 31 août et les 1er et 2 septembre. Elle interprétera Pardonne-moi ce caprice d’enfant, Sous le ciel de Paris et Amour défendu.

*   Philippe nous signale sur son site Aujourd’hui je reviens, qu’il est hospitalisé pour quelques jours. Nous espérons le retrouver très bientôt en très grande forme.

Infos

people 003507737307.11  Mireille Mathieu receva, le 3 septembre prochain, un nouveau prix en Russie.

5a0e8-507737307-14 Mireille participe pour la 10e fois au festival international de musique militaire « Spasskaya Tower » qui se tient à Moscou du 24 août au 2 septembre. Pour la première fois, il y aura une performance de jour, qui ne différera pas de celle du soir.
La star française, qui est la mascotte du festival, se produire à quatre reprises. Son répertoire comprend trois chansons françaises : « Pardonne-moi ce caprice d’enfant « , « Sous le ciel de Paris » et « Amour defendu ». (source Ria.ru)

507737307.11 La tournée 2019 en Allemagne se confirme.

507737307.11  Au cours de l’émission « Laissez vous tenter » (RTL), Mireille a confié, ce vendredi 24 août, que c’est au « Jeu de la chance » qu’elle a rencontré Johnny Stark : « Il y avait des radios-crochet dans le quartier, à Avignon, j’ai chanté et j’ai été très mauvaise. Je l’ai fait trois fois, puis la dernière fut la bonne. Je me suis présentée au Jeu de la chance et là tout a débuté pour moi. J’ai alors rencontré mon manager, Johnny Stark. »