Salut le(s) copain(s) – Hubert Wayaffe

D4BAjCUWsAAvt4h

C’est le vice-PDG d’Europe 1 qui a dû divulguer la triste information ce samedi matin : Hubert Wayaffe, animateur emblématique de la radio dans les années 60, est décédé cette nuit.

« Hubert est parti. L’une des voix les plus dingues et belles de la radio. Il nous a fait tellement rire et rêver sur Europe 1 pendant toutes ces années. J’embrasse sa famille et ses potes de toujours », a écrit sur Twitter Laurent Guimier.

L’homme, connu comme « Hubert », s’était fait connaître dans les années 60 avec les émissions « Salut les copains » et « Dans le vent ». Il s’est éteint à l’âge de 81 ans à l’hôpital Pompidou de Paris.

Voir aussi : Wikipédia

Publicités

Michel Legrand, compositeur de légende

ml

Le compositeur Michel Legrand est décédé à l’âge de 86 ans. Chanteur et pianiste, Michel Legrand est également créateur de musiques de films, oscarisé à trois reprises.

Le célèbre compositeur, chanteur et pianiste français Michel Legrand, créateur des thèmes des films Les Parapluies de Cherbourg et Les Demoiselles de Rochefort, est décédé dans la nuit de vendredi 25 à samedi 26 janvier à Paris à l’âge de 86 ans, a annoncé samedi son attaché de presse.

Au cours d’une carrière de plus de 50 ans, qui lui a valu une renommée mondiale, et trois Oscars pour ses musiques de films, ce musicien touche-à-tout a travaillé avec les plus grands de Ray Charles à Orson Welles, en passant par Jean Cocteau, Frank Sinatra, Charles Trenet et Édith Piaf.

Michel Legrand a débuté sa carrière comme accompagnateur et arrangeur avant de composer les musiques de plusieurs films emblématiques de la Nouvelle Vague, travaillant dans les années 60 pour Agnès Varda, Jean-Luc Godard, et surtout Jacques Demy.

On lui doit notamment  les musiques des Parapluies de Cherbourg et des Demoiselles de Rochefort, qui ont lancé la comédie musicale à la française, mais aussi celle de « Peau d’âne ».

Michel Legrand avait obtenu trois Oscars, pour la chanson Les Moulins de mon coeur, tirée de la musique de L’affaire Thomas Crown en 1969, puis pour Un été 42 (1972) et Yentl (1984). Il était marié à Macha Méril et père de quatre enfants.

Source : RTL

Mireille Mathieu a interprété : « Veux-tu qu’on s’aime », « Les feux de la chandeleur » , « Paradis perdu », « Les parapluies de Cherbourg », « L’événement le plus important depuis que l’homme a marché sur la lune ».

Message de Sheila

Sheila_217©C.Boulmé-e1537285581872Mes doux amis,

Après un essai loin d’être fructueux avec Divan production, mon manager Stephane et moi avons décidé de cesser cette collaboration qui ne correspondait absolument pas à nos attentes. Plutôt que de terminer correctement cette collaboration, comme les professionnels que nous sommes tous censés être, Divan Production annule arbitrairement mon concert programmé le 8 décembre à Lille.

Ce monsieur refuse donc que nous jouions dans son chapiteau, qui pourtant mériterait d’être plus connu et mieux exploité. Stephane et moi avons pourtant décidé de faire une grosse promotion dans la presse et les radios locales…! (La voix du nord et Mona FM) Inutile de vous dire que tout ce boulot pour en arriver là me révolte. Mais ce n’est pas la pauvreté d’une tel comportement qui va entamer mon moral. En revanche je ne laisserai jamais quiconque manquer de respect à mon équipe et à moi-même.

Sachez que si je décide aujourd’hui de mettre sur la toile cette situation complètement folle et improbable, c’est juste pour que vous ne pensiez pas que je vous cache la vérité. Tout ce qui pourra circuler sera et restera un mensonge. Stéphane fait son maximum pour que nous sauvions cette date que nous attendions tous de pied ferme, il faut vraiment avoir envie de chanter pour continuer face à ce type de comportement.

N’oubliez jamais que je vous adore et vous embrasse de tout mon cœur.

SheilaS

E-mail du 26.112018 (sheilaofficiel.com)

Mireille Mathieu a douté de sa foi

17334808_4aec720cd93Il y a deux ans, la chanteuse Mireille Mathieu avait la douleur de perdre sa mère adorée, Marcelle-Sophie Mathieu, morte à 94 ans. La star, qui revient dans les bacs avec le disque « Mes classiques », n’arrive pas à faire le deuil…

Interrogée par le magazine Nous deux à l’occasion de la sortie de son nouveau projet artistique – elle reprend pour la première fois de sa carrière des airs d’opéra –, Mireille Mathieu a expliqué que son disque était dédié à sa regrettée maman.

« Je ne peux pas parler de maman sans pleurer… Je suis incapable de faire mon deuil, et je sais que je ne le ferai jamais. Je l’ai veillée à l’hôpital pendant des jours, j’ai prié Dieu à genoux sans répit, pourtant, on me l’a enlevée. Du coup, j’ai même douté de ma foi« , confie-t-elle. Mireille Mathieu ne cache rien de sa blessure profonde et ajoute : « C’est une douleur sans fin, une plaie qui ne se refermera pas. Ma relation avec maman était si forte… C’était une sainte femme, infatigable et toujours souriante, tellement fière de chacun de ses quatorze enfants. Elle était ouverte et très tolérante.« 

Avec ce disque, Mes classiques, Mireille Mathieu a pu se plonger dans le travail pour tenter d’oublier, un peu, sa peine. « Il m’a sauvée, beaucoup aidée quand j’allais si mal. Je me suis réfugiée dans la musique, au point d’écouter du classique toute la journée. Pendant deux années, j’ai travaillé sans répit, chaque jour, avec rigueur et passion pour approcher ce répertoire. Ce travail a été très enrichissant, maman serait fière que ce disque existe« , a-t-elle raconté.

La star, aujourd’hui âgée de 72 ans, ne compte pas s’arrêter là et ne songe pas un instant à prendre sa retraite. « C’est une pensée bien trop triste… Si c’était à refaire, je ne changerais pas une ligne de mon histoire« , a-t-elle confié.

Thomas Montet

L’interview de Mireille Mathieu est à retrouver dans Nous deux, disponible le 13 novembre 2018.

Source : PurePeople

Décès inopiné de Pavel

ps

J’apprends le décès de Pavel Smidek qui gérait un blog tchèque consacré à Mireille Mathieu. Ce blog avait été créé le 2 octobre 2018.
Ne connaissant pas person-nellement Pavel, je ne puis dire que nous étions amis, mais à travers les réseaux sociaux qu’il gérait ou auxquels il participait, je percevais en lui quelqu’un de droit, de discret et d’intelligent. Pavel était semble-t-il très heureux de communiquer sa passion pour Mireille Mathieu sur son blog à travers des photos, des chansons et des vidéos, une passion qui s’est développée tout au long de ces trente dernières années.
Je présente mes sincères condoléances à sa famille, à ses amis et aux visiteurs réguliers de son blog (https://pavlos2.skyrock.com/).

5a8be-2332323243-16Paolo. – Je ne le connaissais pas personnellement, mais je pense que d’autres que moi auront eu une pensée pour lui en écoutant l’Ave Maria, que Mireille vient d’enregistrer. Il est au côté de tout nos amis là-haut …

Décès de Francis Lai

img313MMFLLe musicien niçois Francis Lai, compositeur attitré de Claude Lelouch et de la mythique mélodie « dabadabada » d' »Un Homme et une Femme », est décédé à l’âge de 86 ans, a annoncé mercredi le maire de Nice Christian Estrosi dans un communiqué.

« C’est avec une immense peine que j’apprends le décès de Francis Lai, ce grand compositeur niçois », écrit Christian Estrosi précisant que la Ville de Nice allait lui rendre hommage : « Je proposerai prochainement à sa famille de donner son nom à un lieu emblématique de notre cité ».

Francis Lai a débuté en tant qu’accordéoniste du poète et chanteur Bernard Dimey , avec qui il écrit des chansons pour le gratin de l’époque : Edith Piaf, Juliette Gréco ou encore Yves Montand.

Il rencontre ensuite le cinéaste Claude Lelouch grâce à un ami commun, Pierre Barouh, celui qui écrira les paroles de « dabadabada ». Le mythique thème du film, chanté par Nicole Croisille, a été repris plus de 200 fois.

Il avait récemment travaillé sur de nouveaux enregistrements pour la suite du film culte de Claude Lelouch, « Un Homme et une Femme », actuellement en tournage.

C’est pour sa partition de Love Story qu’il recevra un Oscar en 1970. Le thème « Where Do I Begin » interprété par Andy Williams est aussitôt repris par Mireille Mathieu (« Une histoire d’amour »).

Le compositeur signe parallèlement des chansons pour Serge Reggiani, Dalida, Isabelle Aubret, Noëlle Cordier, Nicoletta, Séverine et le célèbre « La Bicyclette » pour Yves Montand.

Il écrira en tout la musique de plus de 100 films et signera plus de 600 chansons.

Sur Twitter, l’ancien président du Festival de Cannes Gilles Jacob l’a salué : « Bonjour tristesse : c’est le cas de le dire. Il n’écrira plus de partitions. Ses mélodies avaient un charme fou; et lui donc! »

Source : La DH – AFP

5a8be-2332323243-16Thomas. – C’est une nouvelle très triste… A mon avis, Francis Lai a écrit les plus belles chansons de Mireille Mathieu. L’album « Mireille Mathieu chante Fancis Lai » est celui que j’écoute le plus souvent, sans oublier des grandes chansons comme « Marie Média », « La vie n’est plus la vie sans nous », « T’aimer » etc. etc… RIP Francis Lai.

Wolfgang. –  Cela me rend très triste d’apprendre la mort de Francis Lai. La France, le monde, perd un grand compositeur hors pair et une personne sympathique, timide et gentille. Pour Mireille, il était un compositeur et musicien congénial. Elle lui doit une grande partie de ses plus belles chansons. Il était fidèle, lui a écrit des chansons pendant plus de quarante ans de sa carrière. Pour moi, il a composé les plus belles mélodies dans le répertoire de Mireille, évaluant les qualités de ses possibilités vocales. Des mélodies qui touchent vraiment nos cœurs et âmes. On ne l’oublirea pas.

ytfChansons composées par Francis Lai et interprétées par Mireille Mathieu. Les titres suivis d’un astérisque figurent sur l’album  « Mireille Mathieu chante Francis Lai ».
(Source : RicoSouvenirs – Avignon)

A quoi tu penses, dis ? (Catherine Desage / Francis Lai)*
Au nord du nord (C. Argall / Fancis Lai)*
C’est à Mayerling (J. Plante / F. Lai)
C’est ton nom (Françoise Dorin / Francis Lai)
Chansons des rues (P. Guirao / Francis Lai)
Chant olympique (P. Barough / Francis Lai)
Comme deux trains dans la nuit (Catherine Desage / Francis Lai)*
Et c’était bien (Pierre-André Dousset / Francis Lai)*
Il pleut toujours quand on est triste (P.A. Dousset / Francis Lai)
Il y a trop d’amour perdu (Catherine Desage / Francis Lai)
Je me parle de toi (Pierre-André Dousset / Francis Lai)
Je ne sais rien de toi (Catherine Desage / Francis Lai)*
Je n’ai jamais eu de poupées (Catherine Desage / Francis Lai)*
Je t’aime à en mourir (Catherine Desage / Francis Lai)*
Je t’aime avec ma peau (Catherine Desage / Francis Lai)
L’homme en velours (L . Amade / Francis Lai)
La bonne année (Catherine Desage / Francis Lai)
La chanson du départ (Catherine Desage / Francis Lai)
La vie n’est plus la vie sans nous (P. Guirao / Francis Lai)
La vraie vie (Catherine Desage / Francis Lai)*
Love Story (Eric Segal / Catherine Desage / Francis Lai)
Madame maman (Louis Amade / Francis Lai)
Marie Media (Louis Amade / Francis Lai)
Noël d’Aubervilliers (Bernard Dimay / Francis Lai)
Oui j’ai envie d’être aimée (Catherine Desage / Francis Lai)
Pour un coeur sans amour (Michèle Vendôme / Francis Lai)
Quand un amour vient en décembre (Catherine Desage / Francis Lai)*
Tous les violons de Vienne (J. Plante / F. Lai)
Tout à changé sous le soleil (Catherine Desage / Francis Lai)*
Tout pour être heureux (Catherine Desage / Francis Lai)*
Tu riais (Pierre Barouh / Francis Lai)*
T’aimer (P.A. Dousset / Francis Lai)
Un homme et une femme (P. Barouh / Francis Lai)
Un jour viendra (Catherine Desage / Francis Lai)
Un peu d’espérance (P. Guirao / Francis Lai)

Cyril Hanouna… encore

ch«J’adore Cyril Hanouna» : cette légende de la musique apporte son soutien à l’animateur de TPMP qui est au cœur de la polémique «Karine Ferri»