Ils explorent le monde

chardin     Regardez cet enfant, sourcils froncés, absorbé par la construction d’un château de sable ou plongé dans un livres : surtout, ne le dérangez pas. Il est ailleurs, dans son royaume de lumière, peut-être franchit-il un torrent sur un câble tendu menaçant de se rompre, survole-t-il une montagne, affronte-t-il des dragons ou des pirates venus de galaxies lointaines, en vivant tour à tour chacun des personnages. Un enfant joue, et plus rien ne compte dans l’instant. Peu de tableaux disent plus fortement ce retrait intérieur que L’Enfant au toton* et Le Château de cartes de Chardin : un enfant retient son souffle, tout entier absorbé par l’intensité magique de ce moment hors le temps quand le toton lancé garde son équilibre, ou se recueille à l’instant de poser une dernière carte qui peut-être va détruire le si rare équilibre de son bel édifice et l’arracher ainsi à son onde intérieur… Ne détruisez par leur royaume ! Par lui, ils explorent le monde, y tracent des chemins.

*Toton : toupie de bois

Source : Pour l’amour des livres (Grasset) – Michel Le Bris

chardin 1

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s