Mes Tops – 37 : Lac Balaton

Lac Balaton.jpg

Je vois à travers le brouillard
Des cavaliers et des boyards
Sur des cavades en furies
Ornées de cuir de tartarie
Le chef, un géant silencieux
S’avance, et alors sur le lac
Gris, vert, orange et bleu de rage
C’est la tempête, c’est l’orage

La carrière solo de Michel Jonasz débute lentement, fin 1968, par un 45 tours édité sous le nom de Michel Kingset, le suivant sous son propre nom en 1970. Il doit attendre 1974 pour trouver un large public avec deux tubes simultanés : Dites-moi (Thomas / Jonasz). Sa carrière décolle, les chansons s’enchaînent et restent aujourd’hui dans la mémoire collective avec des succès comme Je voulais te dire que je t’attendsJ’veux pas que tu t’en aillesJoueur de BluesLucille, et La fabuleuse histoire de Mister Swing.

Source : Wikipédia

A l’aise dans ses mots, planant sur ses musiques, l’archange du funky s’avance en pleine lumière. La voix royale, ample puissante, un timbre rare pour philatélistes exigeants, cascade avec allégresse entre les escarpements de l’âme tzigane, tutoie la lune argenté, faseye dans les champs de tournesol, remonte les rivières à truites, fait bivouac tout près du lac Balaton. Une tonalité qui donne la chair de blues. Jamais elle n’a paru si chaleureuse, si modulée, si fraternelle : on dirait du miel d’or s’échappant d’une gorge de velours. Roulez Jonasz !

Source : Le funambule de la ritournelle – Patrice Delbourg

Michel Jonaz, d’origine hongrois, le chante en 1975 : Un jour, dans le soir en Automne, lac Balaton / Comme au rendez-vous des madones, lac Balaton / On voit s’avancer une ondine, au bout des seins deux églantines... Ce lac d’eau douce est le plus grand d’Europe avec près de 600 m² de superficie. Situé au sud-ouest de la Hongrie, il est à deux heures de route de Bucarest. Connu depuis l’époque romaine, il devient le lieu de villégiature privilégié des Hongrois et des touristes au XIVe siècle avec la mode des bains. Riches en minéraux, ses eaux sont curatives. Le lac Balaton était une ancienne mer intérieure. Il est habité par quarante espèces de poisson.

Source : Le Routard : Voyages : tout un monde à explorer.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s