La fortune de Mireille Mathieu

Mireille Mathieu – 2002

CONNAISSEZ-VOUS LA FORTUNE DE MIREILLE MATHIEU : UN PATRIMOINE TRÈS SECRET ?

Elle vient de sortir son dernier album, Mes classiques. Mireille Mathieu, l’un des visages de Marianne, est mondialement connue pour sa musique. Et pourtant, elle a su demeurer très discrète sur sa vie privée et son patrimoine…

Elle a récemment fêté ses 72 ans et elle est aujourd’hui en pleine promotion de son dernier album, intitulé « Mes classiques ». Mireille Mathieu, qui a servi de modèle pour le visage de Marianne, fait un carton dans le monde entier depuis des décennies. En 50 ans de carrière, elle a vendu pas moins de 122 millions d’albums, 55 millions de singles et enregistré près de 1 200 chansons. Le succès, elle connait.

Pourtant, il est difficile de dire combien possède Mireille Mathieu. D’après Libération, qui publiait un imposant portrait de la chanteuse en 2005, elle s’habillerait chez Christian Lacroix et vivrait à Neuilly-sur-Seine depuis plus de quarante ans. Elle y habiterait un hôtel privé, avec sa sœur Monique. Pour rappel, le prix moyen du m² à Neuilly est de 10 162 euros pour un appartement (fourchette comprise entre 7 383 euros et 14 566 euros). Pour une maison le prix moyen grimpe jusqu’à 12 061 euros du mètre, oscillant entre 7 513 euros et 25 185 euros, indique le site spécialisé Meilleurs Agents. En outre, la demoiselle d’Avignon, qui aurait sa table à l’hôtel le Bristol selon Le Parisien, serait devenue « méfiante » concernant ses finances et c’est pourquoi elle multiplierait d’ailleurs les conseils juridiques. Après le décès de Johnny Stark, son imprésario, elle aurait réalisé que certains de ses proches « faisaient la noce avec son argent », écrit Libération.

Connaissez-vous la fortune de Mireille Mathieu : des problèmes d’argent avec la justice ?

Un temps au moins, Mireille Mathieu aurait fait partie des stars fâchées avec le fisc, estime Le Parisien. En effet, selon le journal, elle aurait fait parti des mauvais payeurs poursuivis par Bercy. Elle n’aurait pas, en revanche, cherché à s’exiler comme cela a pu être le cas de Charles Aznavour, David Hallyday ou Alain Delon. Une information confirmée par Libération, qui pointe du doigt le rôle de son agent, Johnny Stark aussi appelé « Pépé Jo ». « Pépé Jo avait laissé les comptes dans un foutu bazar et Mireille a du coup eu à faire avec le fisc », soulignent les journalistes du quotidien marqué à gauche. Plus récemment, Mireille Mathieu s’est attaqué à deux poids lourds de l’audiovisuel public français, rappelle Gala. En 2014, elle a obtenu gain de cause contre France 2, suite à des déclarations mensongères survenues sur le plateau d’On n’est pas couché (ONPC), en 2012. La chaîne publique a été condamnée à verser 5 000 euros de dommages et intérêts à la chanteuse. En revanche, elle n’a pas gagné contre l’émission de Yann Barthès rappelle le site Programme-TV.

Connaissez-vous la fortune de Mireille Mathieu : une enfance difficile ?

Mireille Mathieu ne cuisinerait pas, poursuit le quotidien marqué à gauche. Elle ne ferait pas non plus ses courses : c’est sa sœur Monique qui a repris ce flambeau après la mort de leur tante Irène. D’après RFI c’est elle aussi qui gère toute l’équipe qui gravite autour de la chanteuse : « assistant(e)s, prévenants et dévoués », précise la radio. Sans compter les passions exotiques qu’elle entretient, rappelle Le Parisien. L’artiste, grande fan de formule 1, a rencontré Michael Schumacher, par exemple. Elle collectionne aussi les tortues. La demoiselle d’Avignon n’a pourtant pas toujours baigné dans le luxe. Elle a largement profité de l’ascenseur social puisqu’elle est issue d’un milieu modeste, de marbrier funéraire. Son père, Roger, était tailleur de pierre à Avignon et a eu 14 enfants avec sa femme Marcelle. Enfant, elle épaulera sa mère dans la plupart des tâches ménagères. Elle apprend également très jeunes à s’occuper de ses frères et sœurs indique Gala. Puis, adolescente, elle pointe à l’usine pour rapporter un peu d’argent à sa famille. Libération la décrit même comme une « petite ouvrière dans une usine de cartonnage » qui monte « à la capitale en chemin de fer chaperonnée par un colonel à la retraite ».

Source : Planet.fr

Publicités

13 commentaires sur « La fortune de Mireille Mathieu »

  1. @ René. – Impertinent = arrogant, insolent, impoli, irrévérencieux… Les propos tenus sur ce blog sont-ils impertinents ? A la différence de la plupart des autres blogs j’affiche non seulement les articles élogieux (qui ne disent tout compte fait jamais que la même chose) mais aussi des articles et des opinions qui sortent des sentiers battus et sont dès lors susceptibles de moins plaire à quelques fans surexités. Ce blog parle de Mireille correctement il me semble. Mes articles reflètent ce qui se dit dans la presse d’où l’indication systématiques de mes sources. Ne retombons pas dans les travers d’il y a quelques années où la moindre critique ou remarque quelque peu désagréable passait systématiquement pour impertinente – j’admets cependant que je n’y allais pas toujours avec le dos de la cuillère mais bon, il fallait que jeunesse se passe. De même qu’on peut adorer ses enfants sans être pour autant être tenus de les considérer comme des anges, on peut apprécier un artiste tout en osant poser un regard critique sur son parcours professionnel. Bon week-end..

    J'aime

    1. Non, « impertinent » ne veut pas dire « arrogant ».
      Beaumarchais, Voltaire savaient être impertinents ; Donald Trump n’est qu’arrogant.
      L’impertinence est un signe d’intelligence, l’arrogance est souvent le fait des imbéciles, des fats…

      J'aime

    2. Mon expérience m’a montré qu’en ce qui concerne Mireille Mathieu, les personnes qui l’aiment ou l’ont aimée tout en étant capables d’esprit critique ne communiquent pas, ou fort rarement, sur le net.
      On a une armée de croisés, dont un certain Philippe de Besançon serait la « Jeanne d’Arc » si je peux me permettre cette image. Pour eux tout est toujours formidable, Mireille est toujours la meilleure de toutes…etc… »Ne quid nimis » disaient les Anciens, c’est-à-dire « rien de trop »…Hélas, ils n’ont pas lu les classiques et ignorent ce précepte de sagesse.
      Et, d’un autre côté, grâce au couvert de l’anonymat d’internet, il y a tous les frustrés, les lâches et, osons le mot, les cons, qui insultent gratuitement cette artiste en accumulant les poncifs…

      J'aime

      1. @ George Henry. Il est impensable que quelqu’un qui est en contact avec Mireille – ou espère l’être un jour – ose la critiquer ouvertement. Vous avez lu que Mireille est rancunière à vie. Ceux qui la côtoient savent à quoi s’attendre en cas de faux pas. Ce comportement ne nécessite cependant pas l’obséquiosité que l’on trouve chez certains fans et qui ôte beaucoup de la valeur des compliments qu’ils lui adressent.
        Précision en ce qui concerne Philippe. – Son site a été ouvert en 2002 je pense. Il s’occupait activement du fan club dans les années 90 et est resté depuis en contact avec l’artiste et son bureau. Sa sincérité ne peut être mise en doute. Beaucoup intercèdent auprès de lui pour être présentés à Mireille. Je pense qu’il n’est pas dupe des fausses sympathies que certains lui témoignent, mais il joue le jeu avec sérieux et conviction. Il est parfois excessif ; ce doit être pour lui une façon de soulager la pression ressentie.

        J'aime

  2. Impertinent . Je pensais à culotté. Mais disons que votre blog sans critique(s) à votre encontre était le poil à grater des blogs. Je vais de nouveau suivre votre blog pour voir la suite . Mais vous répondez parfaitement à la question concernant vos articles. Cela me donnera l’occasion de lire deux blogs comme fut un temps. Depuis un très long moment j’avais « perdu votre chemin ». (Je ne vais pas rentrer dans le sujet.) Je le retrouve en fait par hasard. Je ne savais pas au surplus que vous aviez du changer d’hébergeur. Bonne route pour la suite sur worldpress. Bien à vous.

    J'aime

    1. Oui, d’accord pour le poil à gratter, mais les temps ont changé. Les fans sont devenus bien souvent plus critiques que moi. Et si l’on fait le compte, il faudra bien admettre que ce qui passait pour virulent de 2005 à 2010 le serait beaucoup moins aujourd’hui. A l’époque aucune critique, aussi minime soit-elle, n’était permise. De plus, à l’époque était qu’il y avait un groupuscule de fans qui voulaient séduire Mireille en diabolisant leurs concurrents potentiels. Ils ont disparu de la blogosphère.
      Naguère mon hébergeur était Skynet. Cet hébergeur ayant mis fin à la gestion des blogs, les abonnés ont été contraints de trouver une nouvel hébergeur permettant le transfert des informations. C’est pourquoi vous me retrouvez sur WordPress. Ce transfert avait été annoncé deux mois avant de passer à l’action. Merci pour votre courrier.

      J'aime

  3. Je ne mets pas en cause la sincérité de Philippe mais en étant aussi excessif et incapable de nuances, il dessert l’artiste plus qu’il ne met en valeur ses réelles qualités.
    Notamment en s’en prenant à Michel Drucker ou à Line Renaud, par exemple.
    C’est répondre à ceux qui dénigrent Mireille Mathieu en adoptant le même comportement : ça fait cour de récréation d’école primaire. « Tu n’aimes pas mon artiste chérie ? Je vais dire du mal de toi… »
    Michel Drucker n’a fait que dire la vérité, à savoir que, alors qu’il avait sollicité Mireille pour un gala caritatif dans le Midi, elle avait posé des conditions irréalistes.
    J’ignorais que ce Philippe était en relation avec le « Polit Bureau » ( je plaisante) car les infos qu’ils communiquent n’ont rien de scoops et sont généralement déjà communiquées par d’autres médias.
    Quant à rappeler de façon obsessionnelle que les photos appartiennent à Abilene Disc, c’est assez ridicule. En termes de droit, c’est exact mais on trouve sur le net des quantités de photos de l’artiste et je n’imagine pas une seconde les avocats de l’artiste demander à ce qu’elles soient retirées. Mireille aime répéter qu’elle doit tout à son public. Elle doit tenir compte de la publicité gratuite, désintéressée que nous lui faisons ( par des blogs et des chaînes) et qui, de même que les petits ruisseaux alimentent les rivières, contribuent à sa popularité et contribuent à faire redécouvrir ses chansons ( en l’absence d’une Intégrale qui ne sortira sans doute jamais…)

    J'aime

  4. @ Georges Henry. – Oui, Line Renaud, Hallyday, Drucker, etc. – et le sirop… Je lui ai parfois adressé ce « reproche » de façon amicale comme il m’en adressait de façon tout aussi amicale et bienveillante avec un bon sens évident.

    Ô ironie ! Ce sont bien souvent les sites qui informent le bureau. Vous savez comme moi que le site officielle est bien souvent à la traîne en matière d’information et que la Newsletter n’informe sur rien depuis sa création. Trois messages depuis 2016 ! La première fois c’était pour « MM chante Ennio Morricone », la deuxième pour remettre en vente les rossignols… La troisième pour annoncer la sortie de « Mes Classiques ».

    Les photos appartiennent à Abilène. Je ne puis l’affirmer mais je pense que cette mention a été exigée sur son site. Détrompez-vous, les avocats de Mireille m’ont contacté le 13 septembre 2010 pour demander, entre autres, le retrait de toutes les photos sur le blog. J’ai dû argumenter pour obtenir gain de cause (ou plutôt le silence).

    J'aime

    1. Nous gérons conformément à nos caractères. Quoique l’on dise du site français, il a de bien plus nombreux visiteur que ce blog-ci. « Le succès n’a pas besoin d’explication, l’échec n’admet pas de justification » (Luis Fernandez). Bonne fin de semaine.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s