Regards critiques

1Dans les critiques du premier extrait de l’album Mes Classiques, Le premier regard d’Amour, beaucoup de fans intéressés font référence à l’âge de Mireille et mettent l’accent sur la voix qui est quelque peu changée par rapport à ses débuts.

Serait-il possible de juger cet extrait sans référence au passé ? Tous les âges permettent de bien chanter, même si c’est d’une façon différence. Ce qui me choquerait, c’est que l’artiste essayât d’imiter sa voix du passé contre toute logique et possibilité naturelle. Il est heureux que Mireille ait renoncé à cette idée. Moyennant de bonnes chansons, Sa voix est susceptible de me plaire autant que celle d’avant. Je l’ai signalé clairement à l’occasion de son dernier concert à Aix-La-Chapelle, en mai 2018. Apprécions donc le travail sur base du résultat – et non par comparaison.

mes-classiquesSi la chanson vous paraît belle et bien interprétée, ne cherchez pas à la comparer avec celle de Mon Credo ou La Paloma. Il n’y a aucun rapport et vous manipulez votre jugement.

Charles Trenet est le seul chanteur, à mon sens, qui ait gardé une voix parfaite jusqu’à sa mort. D’autres artistes ont eu l’intelligence d’adapter leur répertoire en fonction du changement de voix (Nana Mouskouri, Line Renaud, Juliette Gréco). Sincèrement – et malgré ma critique, acerbe paraît-il en ce qui concerne « Le premier regard d’amour » –, le nom de Mireille est en droit de figurer au sein de ce trio. Soyons heureux qu’elle n’en soit pas arrivée aux prestations d’autres artistes célèbres dont la voix est devenue plus proche de la dodécaphonie que de l’harmonie.

La voix de Mireille est redevenue belle après une période où j’aurais pu craindre le pire. Réjouissons-nous en en tant que fans. Et espérons que l’ensemble de l’album nous permettra de juger moins passionnément et plus généreusement ce qu’il faut, quoi qu’on pense, considérer comme un cadeau. On voulait une Mireille différente, on l’a… Attendons le 9 novembre pour le jugement définitif du concept de l’album et du choix des œuvres.baffc-4194811858-25

Publicités

Un commentaire sur « Regards critiques »

  1. Bonjour,
    Je me permets de réagir à votre article.
    Vous citez Charles Trenet. Or, comme le répète souvent Mireille, la voix, c’est un « muscle ». La voix d’une chanteuse vieillit plus vite que celle d’un chanteur.
    Ensuite il y a des chanteuses comme Juliette Gréco ou Jane Birkin qui peuvent continuer à chanter sans être ridicules, malgré les années.
    Mais Mireille Mathieu est, comme Céline Dion, une chanteuse « à voix ».
    Si le public international l’a aimée, c’était pour la qualité de sa voix.
    Cette voix, et c’est tout à fait naturel, a vieilli. Il conviendrait donc d’adapter intelligemment le répertoire.
    J’imaginerais très bien Mireille chanter « A la moitié de la distance », chanson de maturité ou bien reprendre « Que reste-t-il de nos amours ? » ; dans son répertoire, pourquoi ne pas rechanter « Au dernier printemps de notre vie ».
    Dans son programme actuel de concerts, j’apprécie « Un dernier mot d’amour ».
    Par contre, je la trouve très mauvaise lorsqu’elle gesticule très gauchement sur « Der Pariser Tango » ou s’excite comme une vieille poissonnière, dans la partie parlée de « on ne vit pas sans se dire adieu »…
    S’attaquer au répertoire classique, c’est comme l’a très bien analysé mon ami Daniel B. « un suicide artistique ».

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s