Johnny Stark oublié dans le discours ?

1884482_95392886_93679308 (1)hcLe grade de docteur honoraire ou doctor honoris causa est un titre honorifique attribué par procédure d’exception. A l’origine une université attribuait le grade de doctor honoris causa pour distinguer une docte personnalité dont les connaissances et la sagesse étaient considérées exemplaires, mais aussi pour pouvoir en retour s’enorgueillir d’avoir reconnu et « recruté » dans ses rangs ladite personnalité.

De nos jours l’attribution d’un grade ou titre honoraire comme doctor honoris causa peut répondre à l’un des trois besoins suivants :

  • reconnaître et distinguer une personnalité hors du commun qui a apporté une contribution notable à son champ d’expertise, à l’enseignement supérieur ou à une institution en particulier,
  • honorer simultanément le récipiendaire et l’institution,
  • récompenser ou encourager des donations passées ou futures.

Source : Université multiculturelle internationale (extrait).

baffc-4194811858-25

aCaptureMessieurs les présidents de l’Université Académique d’Etat des Sciences Humaines,
Monsieur Alexander Chubaryan, président honoraire,
[…]
Mesdames et Messieurs les académiciens, professeurs et étudiants,

Bonjour – Добрый день

Je suis très heureuse de me trouver devant vous aujourd’hui, et très touchée de l’honneur que vous me faites en me remettant cette distinction prestigieuse de docteur honoris causa pour ma contribution à la culture dans l’univers musical.
La musique est une part très importante de ma vie. Déjà dès mon enfance, avec un papa à la voix de ténor, je chantais dès l’âge de quatre ans, à l’église ou à l’école.
Ma vie professionnelle de chanteuse a débuté grâce à un télé-crochet, concours à la télévision, qui portait le nom : « Le Jeu de la Chance » – en 1965.
J’ai été péblicitée par le public et, immédiatement, ma passion, la musique et les chansons m’ont fait découvrir le monde.
En 1967, j’ai eu l’immense chance et joie de découvrir votre pays, à l’époque URSS, et une très grande histoire d’amour est née entre le public russe et moi. Cela perdure, et je suis toujours si heureuse de revenir en Russie… et également très honorée d’avoir reçu l’Ordre de l’Amitié des Peuples.
J’ai eu au cours de ma carrière diverses collaboration artistiques avec de grands artistes, chanteurs ou compositeurs, comme Ennio Morricone, Francis Lai, Placido Domingo, Tom Jones, Paul Anka, Julio Iglesias et bien sûr les fameux Choeurs de l’Armée Rouge – Et de grands auteurs comme Eddy Marnay à qui je dois beaucoup de parole de mes chansons. L’une d’elles s’intitule « Mille Colombes ». Elle a été élue au Liban, par les écoles du pays, première chanson de la paix – cette année.
Depuis deux ans je prépare une grand album de mélodies classiques que j’ai eu le plaisir d’enregistrer avec un grand ensemble philharmonique.
Dans cet album appelé « Mes Classiques » (il sort en novembre, en même temps dans le monde entier, le 9 novembre), j’interprète les plus grands compositeurs comme : Brahms, Verdi, Mozart, Offenbach, Fauré, Haendel et également Tchaïkovsky qui a une place privilégiée dans le coeur des Français – du public français.
Et sur cet album, que j’interprète en sept langues, un de vos plus grands auteurs russes Mikhail Shabrov, m’a écrit un merveilleux texte sur le concerto numéro 1 de Tchaïkovsky. En français, il s’intitule « Le premier regard d’Amour », en russe […].
Si vous le permettez, je souhaiterais dédier cette distinction à ma famille et tout particulièrement à mes parents.

Merci. (J’ai une grande famille, nous sommes sept filles, sept garçons.)

Transcription : RicoSouvenirs

baffc-4194811858-25

1520609236_folderEtonnant que parmi les personnalités artistiques, Mireille n’ait pas cité Charles Aznavour, et Paul Mauriat. Par ailleurs, l’interprète de « Je ne suis rien sans toi » a oublié d’évoquer Johnny Stark qui a été son imprésario de 1965 jusqu’à son décès en 1989. Nous savons qu’il fait indéniablement partie de la famille de la demoiselle d’Avignon depuis qu’il repose dans le caveau familial et pourrait ainsi avoir été très discrètement remercié, mais celui qui a mis l’artiste au devant de la scène de façon aussi magistrale ne méritait-il pas mieux ?

JSPrS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s