Appel du 18 juin

35701590_2535517503129858_1140614782626299904_n

L’appel du 18 Juin est le premier discours prononcé par le général de Gaulle à la radio de Londres, sur les ondes de la BBC, le . Ce texte est un appel aux armes où de Gaulle incite à ne pas cesser le combat contre le Troisième Reich et où il prédit la mondialisation de la guerre.

Ce discours — très peu entendu sur le moment, mais publié dans la presse française le lendemain et diffusé par des radios étrangères — est considéré comme le texte fondateur de la Résistance française, dont il demeure le symbole.

La version sonore de ce discours, que l’on peut encore écouter de nos jours, est celle de l’appel du 22 juin 1940 puisque l’appel du 18 Juin n’a pas été enregistré.

Source : Wikipédia

depositphotos_24119667-stock-illustration-a-letter-in-the-mailWolfgang. – D’abord, une très belle chanson, bien écrite, magistralement interprètée par Mireille.
Et puis, lire ce texte du général de Gaulle et comprende ses intentions et voir les images des reportages, comment il a réagit après la guerre envers le chancelier Konrad Adenauer et sûrtout envers le peuple allemand, c’est surprennant et me semble un miracle. C’était un grand ésprit. Parler – en allemand – avec respect et estimation du peuple allemand, du grand peuple allemand, prouve qu’il était un grand européen déjà à l’époque. Il faut de nouveau des grands européen!

Wolfgang. – Zunächst ein sehr schönes Chanson, gut geschrieben und von Mireille meisterlich interpretiert.
Und dann, wenn man den Text des General de Gaulles liest und seine Absichten versteht und dann die Bilder der Reportagen sieht, wie er nach dem Krieg den Kanzler Konrad Adenauer geschätzt hat und wie er in Deutschland – auf deutsch – mit Respekt von dem großen deutschen Volk gesprochen hat, dann ist das überraschend und wie ein Wunder. Es war ein großer Geist und ein großer Europäer schon zu seiner Zeit. Es braucht wieder große Europäer!

 

Publicités

Un commentaire sur « Appel du 18 juin »

  1. D’abord – une très belle chanson, bien écrite, magistralement interprètée par Mireille.
    Et puis, lire ce texte du général de Gaulle et comprende ses intentions et voir les images des reportages, comment il a réagit après la guerre envers le chancelier Konrad Adenauer et sûrtout envers le peuple allemand, c’est surprennant et me semble un miracle. C’était un grand ésprit. Parler – en allemand – avec respect et estimation du peuple allemand, du grand peuple allemand, prouve qu’il était un grand européen déjà à l’époque. Il faut de nouveau des grands européen!

    Zunächst ein sehr schönes Chanson, gut geschrieben und von Mireille meisterlich interpretiert.
    Und dann, wenn man den Text des General de Gaulles liest und seine Absichten versteht und dann die Bilder der Reportagen sieht, wie er nach dem Krieg den Kanzler Konrad Adenauer geschätzt hat und wie er in Deutschland – auf deutsch – mit Respekt von dem großen deutschen Volk gesprochen hat, dann ist das überraschend und wie ein Wunder. Es war ein großer Geist und ein großer Europäer schon zu seiner Zeit. Es braucht wieder große Europäer!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s