Welttournée – En guise de conclusion

mmDUSSELDORF2018

Mireille Mathieu à Düsseldorf – Tonhalle 4 mai 2018

La Welttournee en Allemagne est arrivée à son terme. Wolfgang qui habite à Essen (Allemagne) nous donne l’impression générale qu’il en a tiré. (Voyez aussi son commentaire précédent, relatif au concert donné à Düsseldorf [cliquez ici]).

Merci pour ton résumé du concert à Aachen (cliquez ici).
D’après ce que je lis et comprends, tu as ressenti le concert, la tournée et la prestation de Mireille presque de la même façon que moi.
Cela concerne en particulier la voix de Mireille, sa manière assez « détendue » avec le publique, son merveilleux travail avec le chœur et un orchestre formidable.
D’après ce que j’ai vécu et lu dans les critiques (d’ailleurs toutes favorables), il y avait deux modèles de concerts : dans les salles multifonctionnelles, le début avec une projection sur l’écran de ses débuts de carrière – comme l’Olympia de 2014 – et dans les salles concert-concert (classique) comme l’Elbphilharmonie, la Tonhalle de Düsseldorf et autres salles destinėes aux grandes voix et soirėes d’opéra…, un début intro suivi de « Il faut croire ». Puis, peut- être, aussi le style plus classique, avec par exemple « Die Tage der Liebe » et un rappel dont a été gratifié Düsseldorf  avec Hinter Den Kulissen Von Paris.
Quant à la voix de Mireille, elle doit l’avoir énormément travaillée, car elle a sensiblement remédié aux faiblesses relevées naguère. De plus, l’orchestre et chœur portaient merveilleusement sa voix, confirmant ainsi l’important complémentarité du maestro pour la bonne réussite d’un concert.
Le résultat en était surprenant. Bravo Mireille !

Puis sa décontraction, que tu décris aussi, a laissé au publique le sentiment d’un concert entre amis – en pleine amitié.
Mireille me semblait moins nerveuse/tendue que dans certains concerts récents, ce qui a peut-être contribué aussi a l’effet positif de sa voix. Elle me semblait bien « entouré » pour les musiciens, la lumière la technique, etc. Tout cela fait le grand succès de cette tournée.

Comme chansons clés et super bien présentées, moi qui aime moins ses Schlager, je peux les citer quasi toutes. A commencer avec un Una canzone, La Paloma Ade, Je t’aime avec ma peau, Une histoire d’amour et bien sûr le magistral Hymne à l’amour… ainsi que toute la deuxième partie et les deux chansons allemandes « classiques » : Die Tage Der Liebe et Meine Rose. De l’Amour défendu à Non, je ne regrette rien et Maman la plus belle du monde, sans oublierbien sûr, Prends le temps que Mireille finit en disant au public : « Je vous aime ! » et Hinter Den Kulissen Von Paris en rappel, c’était vraiment un délice musical.
La présence de Mireille était éblouissante. Les salles bien choisies.
Une tournée mémorable.
Je suis heureux d’avoir assisté.
Et espérons que Mireille saura et pourra continuer ce chemin encore longtemps.

A bientôt. Amitiés. – Wolfgang.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s