Mireille à Hambourg

mmhamb2a (2)Compte rendu du concert de Hambourg par Anna de Finlande
(Source : site Aujourd’hui je reviens)
 

J’ai eu le bonheur d’assister dernièrement aux concerts de Mireille à Hambourg et à Berlin. C’est surtout celui de Hambourg qui m’a marquée, autant par son cadre, la magnifique salle de l’Elbphilharmonie, que par la qualité de la voix de Mireille. J’avais entendu dire qu’au niveau acoustique, cette salle était hors-pair, ce qui a en effet été confirmé par cette soirée mémorable.

J’étais assise au premier rang qui était situé très près de la scène, de façon à ce que Mireille semble vraiment proche de nous. De plus, la scène n’étant pas très haute, en me levant, j’avais l’impression d’être presque au même niveau qu’elle, ce qui m’a permis d’observer de près toutes ses expressions et ses gestes qui font partie intégrante de son interprétation.

mmhamb13 (2)Le choix des titres n’était pas d’une grande originalité, à quelques exceptions près ; or, c’est souvent le cas en Allemagne où le public demande à entendre les grands Schlagers des années 1970 qui ont fait son succès outre-Rhin. Bien qu’il m’arrive très rarement d’écouter ces chansons en CD, je dois avouer que sur scène, elles contribuent à créer une belle ambiance dans la salle. Ainsi, nous avons eu droit à des titres incontournables tels que « Hinter den Kulissen von Paris », « An einem Sonntag in Avignon », « Es geht mir gut chéri » ou encore « Der Pariser Tango ». Ils alternaient avec des chansons françaises plus posées, ce qui a permis d’équilibrer le répertoire proposé. Parmi elles, quelques très belles pépites, notamment « L’hymne à l’amour » toujours aussi poignante, « Un dernier mot d’amour », « Une vie d’amour » et « La voix de Dieu » une fois de plus magistralement interprétée.

mmhamb3A (2)Or, la plus belle surprise de cette soirée furent finalement deux titres allemands : d’abord « Die Tage der Liebe », suivi un peu plus tard de « Meine Rose ». Ces chansons étaient tout particulièrement adaptées à cette salle d’habitude dédiée à la musique classique, avant tout en ce qui concerne « Die Tage der Liebe » qui est, rappelons-le, à l’origine une mélodie de Schubert. Quelle interprétation remarquable ! J’en étais subjuguée. C’était un bel avant-goût de l’album classique à paraître et je suis persuadée que ce dernier nous réserve des découvertes exceptionnelles.

Mireille était en forme olympique, la voix claire, puissante, nous faisant vibrer à chaque instant. On pouvait sentir à travers toute la salle à quel point elle était heureuse d’être là et de partager avec nous ces moments inoubliables. Après chaque chanson, ce fut une véritable déferlante de fleurs et de cadeaux, sans parler des standing ovations à répétition et des applaudissements explosifs. A la fin du concert, Mireille et moi-même ne fûmes certainement pas les seules émues aux larmes par « Maman, la plus belle du monde ».

Bref, une expérience sans égale, saluée de manière unanime par le public présent et par la presse. Je n’hésite pas à qualifier ce concert du plus beau auquel j’aie assisté, sachant que pour moi, c’était le 26ème depuis 1991. De l’émotion pure, du début à la fin. Merci Mireille !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s