Le pont d’Avignon

lbmc2.jpg

« Le Dauphiné – Vaucluse matin » publiait , le 2 juin 2006, un article consacré à Mireille Mathieu, ou faut-il écrire plus précisément à quelques-uns de ses fans que vous avez peut-être eu l’heur de croiser à Paris, à Sisteron, à Avignon ou en Allemagne, en Russie, en Chine, voire au Japon. On a beau être postier, pompiste ou sans emploi, quand on est fan on ne ménage pas sa monture… et on n’hésite pas à prendre la plume pour demander de donner le nom de Mireille Mathieu à une rue d’Avignon ou à écrire au président de la République pour lui donner la légion d’honneur parce que Johnny Hallyday l’avait déjà alors que Mireille « n’avait que l’ordre du mérite » !

Grâce au Dauphiné, nous savons, depuis 2006, qui remercier pour les honneurs rendus à la Demoiselle : Martine Cavaglia, Laurent Moussu, Laurent Bidaut, Christophe Blanc et Roger Roth que nous retrouvons sur la photo plus bas ! Des honneurs qui ne laissent pas Mireille indifférente, puisque, sitôt qu’elle aperçoit ses « adorateurs », elle fait arrêter sa voiture pour leur adresser mille baisers ! Après la légende Saint-Bénézet, voici celle de Mimi-Coup-de-Frein… 

En cette période de vacances, nous revenons dix-ans en arrière avec cet article du Dauphiné qui a l’avantage de nous rappeler que le 1er juin 2006, Mireille Mathieu et le maire d’Avignon, Marie-Josée Roig, inauguraient un « mur sonore » près du célèbre pont, un « mur » qui permet désormais d’écouter plusieurs versions de la chanson qui a rendu ce monument célèbre dans le monde entier.

lbmc1.jpg

vacances-d-ete-2014-1024x768__n80s7r.jpgessbMM.jpg

HISTORICO43.jpgMireille Mathieu et le maire d’Avignon, Marie-Josée Roig, inaugurent le 1er juin 2006 un « mur sonore » près du Pont d’Avignon, permettant d’écouter une douzaine de versions de la chanson qui a rendu ce monument célèbre dans le monde entier.

Aménagé dans le châtelet du pont Saint-Bénézet qui enjambe le Rhône, cet espace propose la chanson en plusieurs langues et en différentes versions (a cappella, symphonique, variétés, jazz et même rap).

« Cette chanson a été la première que j’ai apprise à l’école maternelle comme tous les enfants. Ma maman Marcelle me la chantait aussi. Très souvent, on faisait des farandoles avec mes frères et soeurs, en chantant la chanson », a confié à l’AFP Mireille Mathieu, née à Avignon et qui se dit « très honorée d’être la marraine » de cette inauguration.

« Sur le pont d’Avignon », la chanson de mon pays, est connue dans le monde entier. En 1996, lors d’un concert à Los Angeles, j’ai demandé « Do you know le Pont d’Avignon ? » : toute la salle s’est levée en applaudissant et j’ai chanté la chanson avec eux ! », se souvient Mireille Mathieu, qui l’a enregistrée en Français et en Allemand pour un album de comptines européennes.

La chanson de ceux qui dansent tout en rond sur le Pont d’Avignon, remonte au XVe siècle.

Sources : AFP / L’internaute : http://www.linternaute.com/
Photos de MM : Jean-Marc (pour MM-Avignon 2006)

slpa.jpg

saint-benezet-01b.jpgLa légende de saint Bénézet

Indissociable de l’histoire du Pont d’Avignon, c’est au milieu du XIIIe siècle que la légende de Bénézet se fixe et se répand grâce aux quêteurs de l’Oeuvre du Pont qui la lisaient en chaire afin d’obtenir des fonds.
Un jeune berger, du nom de Bénézet, descendit en 1177 des montagnes de l’Ardèche. Il se disait envoyé par Dieu pour construire un pont à Avignon. 
Au début, on le prit pour un fou, mais il avait entendu une voix venue du ciel lui dictant : « Bénézet, prend ta houlette et descends jusqu’en Avignon, la capitale du bord de l’eau : tu parlera aux habitants et tu leur diras qu’il faut construire un pont ».
Un dimanche de fête, pendant que l’évêque d’Avignon donne sa bénédiction sur le parvis de Notre-Dame, Bénézet l’interpelle : « Seigneur Evêque, je suis mandaté par le Tout-Puissant pour construire un pont sur le Rhône »…
Raillé par les Avignonnais, le berger est mis au défi par le prélat de charger une pierre énorme sur ses épaules et de la jeter dans le Rhône. Bénézet n’hésite pas un instant, et sous le regard de la foule ébahie, soulève le bloc de pierre avant de le jeter dans l’eau, aidé dit-on depuis par une intervention divine, et même par des anges baignés d’une lumière dorée.
Bénézet a vraiment existé, il est mort en 1184 et ne put donc voir l’achèvement du pont un an plus tard. Il fonda l’ordre des frères du pont qui n’étaient pas constructeurs, mais, récolteurs de fonds, on l’a vu. Frères hospitaliers, ils apportaient aussi des bienfaits aux malades et aux miséreux.
Cette belle légende de saint Bénézet est passée dans la ferveur populaire, car la construction du pont a représenté un défi aux éléments. Le Pont Saint-Bénézet est l’ouvrage le plus ancien construit sur le Rhône entre Lyon et la mer au XIIème siècle. 

Source : Site Avignon-et-Provence

Publicités

70 ans ! Mireille Mathieu fait la une en Russie

Mireille-Mathieu-souffle-ses-70-bougies_image_article_large.jpg

Mireille Mathieu a fêté ce vendredi 22 juillet ses 70 ans. Alors que l’événement est passé quasiment inaperçu dans les médias français, la presse russe a rendu à la chanteuse française un hommage vibrant.

La chaîne publique Koultoura lui consacre ainsi un reportage, qui la présente comme un « symbole de la France », au même titre que « la Marseillaise, la tour Eiffel ou les champs de lavande en Provence ». La chaîne cite aussi le témoignage de l’ancien soliste des Chœurs de l’Armée rouge, Viktor Kadinov, qui a chanté avec Mireille Mathieu lors d’une tournée du collectif en France, au début des années 1960. « Nous avions été impressionnés par cette jeune femme, petite, apparemment frêle et modeste, qui montait sur scène comme si elle y avait chanté toute sa vie ! », se souvient-il.

La Première chaîne, la plus populaire du pays, pour sa part, consacre à la chanteuse le documentaire En attente de l’amour, qui doit sortir samedi 23 juillet. La chaîne y promet une interview exclusive de la chanteuse, mais aussi un entretien avec Charles Aznavour, ou encore le peintre russe Ilia Glazounov, qui reviendront sur leurs rencontres avec Mireille Mathieu.

La presse écrite a également largement relayé l’événement. L’agence de presse TASS a sorti une dépêche sur les 70 ans de Mireille Mathieu, tandis que l’hebdomadaire culturel Koultoura consacre sa une du 22 juillet à une interview avec elle. Mireille Mathieu y confie avoir connu son premier grand succès à Moscou, en 1967. « Les Russes m’ont immédiatement adoptée, je suis devenue l’une des leurs. Qui aurait cru que notre histoire d’amour durerait si longtemps ? », se demande-t-elle.

Le quotidien Komsomolskaïa Pravda, qui retrace son parcours, revient aussi sur ce premier concert à Moscou, citant des souvenirs de la chanteuse : « J’ai chanté ma première chanson dans un silence complet, et puis, j’ai entendu un tonnerre d’applaudissements. Les gens s’avançaient vers la scène avec des bouquets. Le public n’a pas cassé de chaises ni hurlé hystériquement, mais je vous assure que ce jour-là, pour la première fois de ma vie, je me suis sentie devenir une idole. »

Vladimir Poutine a également tenu à adresser ses vœux à Mireille Mathieu. « En France, en Russie et dans beaucoup d’autres pays, on vous aime sincèrement, parce que vous êtes une chanteuse éclatante et incroyablement talentueuse, mais aussi parce que vous êtes une personne charmante, bienveillante et ouverte à l’Autre. Depuis toutes ces années, vous offrez généreusement aux gens vos belles chansons, et surtout la chaleur de votre âme et de votre cœur », a déclaré le président dans un message, publié sur le site du Kremlin.

Mireille Mathieu compte beaucoup d’admirateurs en Russie. Au cours des cinq dernières années, elle est venue régulièrement à Moscou participer au festival des orchestres militaires Spasskaïa Bachnia. « La place Rouge est ma scène préférée », a-t-elle déclaré récemment.

Source : Le courrier de Russie

Mimi-Day 2016

 mm-day.jpg

Les principaux blogs et sites consacrés à Mireille Mathieu:

Le blog de Monika Kral « Mimachica » (cliquez ici)
Le blog de Rosa Maria « Mimirosemar » (cliquez ici)
Le site de Philippe « Aujourd’hui je reviens » (cliquez ici)
Le blog de Jean-Claude Torres « MM-Une Passion » (cliquez ici)
Le blog MM de Mounie (cliquez ici)
Le blog MM d’Anthony (cliquez ici)
Le blog Avignon-RicoSouvenirs (cliquez ici

mimi-day,2016

mimi-day,2016Il y a dix-ans déjà, le blog Avignon créait le Mimi-Day. Fixé le jour d’anniversaire de Mireille Mathieu, le Mimi-Day vise à rendre hommage à Mireille Mathieu dont nous sommes nombreux à suivre la carrière depuis le légendaire Télé-Dimanche de 1965. Si tous les artistes bénéficient d’un «Happy Birthday » le jour de leur naissance, seule Mireille Mathieu est honorée par un Mimi-Day qui transcende l’événement.

Depuis 1965, les fans de Mireille ont jalonné les étapes de leur vie avec les très nombreuses chansons de Mireille, des chansons écrites par les meilleures auteurs-compositeurs dont je vous propose de découvrir les noms à l’occasion de ce Mimi-Day, grâce au bouquet de 45 chansons sélectionnées pour cet événement. Une sélection personnelle qui, je l’espère, satisfera la majorité d’entre-vous car toutes font partie de notre mémoire collective.  Si les titres choisis ne sont généralement pas des plus récents, c’est parce qu’ils m’ont accompagnés durant de toutes ces années où Mireille occupait le point central de mon intérêt dans le vaste domaine des variétés. Une chanson n’est pas seulement aimée pour elle-même, mais aussi pour les souvenirs qu’elle évoque et les émotions qu’elle fixe à jamais dans notre mémoire. Quelques visiteurs ont souhaité revoir la sélection du Mimi-Day 2014. Je l’ai ajoutée au trio de tête sous le titre « Chansons d’hier et d’aujourd’hui ».

Deux vidéos sont diffusées en principe uniquement ce jour, à savoir un extrait d’émission allemande présentée par Florian Silbereisen en guise d’hommage à Marcelle Mathieu, la maman de Mireille, qui nous a quitté récemment ; ensuite une émission de TF1 « Mireille Mathieu en Chine » que beaucoup de fans n’ont pas eu l’occasion de voir. C’est le moment où jamais de la découvrir. 

Nous prolongerons notre plaisir en écoutant « La Dernière Valse », « Mon Credo », « Quand tu t’en iras » et « Minuit » interprétés par Marie-Christine Urbach, Stefan Mathieu, Malcolm Robert et Richard Anthony ; et nous nous quitterons ensuite ensuite sur un hommage à Edith Piaf qui est a l’origine de ce qu’il est à présent convenu d’appeler un merveilleux conte de fée.

mimi-day,2016Canevasb1a.jpg

mimi-day,2016Canevasb1b.jpg

mimi-day,2016Canevasb1c.jpg

mimi-day,2016

mimi-day,2016

mimi-day,2016

mmdsér7179.jpg

Marie-Christine Urbach interprète « La dernière valse »
Site officiel de Marie-Christine Urbach : www.mariechristineurbach.com

mimi-day,2016

Stefane Mathieu interprète « Mon Credo »

Malcolm Roberts interpète « Time Alone Will Tell » (« Quand tu t’en iras)

Richard Anthony interprète « Minuit » (« Nos Souvenirs »)

mmdsér7179.jpg

Mireille Mathieu chez Florian Silbereisen (hommage à Mme Marcelle Mathieu)

Mireille Mathieu en Chine – 1986 (reportage de 1 heure environ)

mmdsér7179.jpg

Hommage à Edith Piaf

Florence Fontel (J’m’en fous pas mal) – Georgette Lemaire (La vie en rose)
Stefane Mathieu (Les Amants) – Laurette Goubelle (Padam Padam)
Marie Christine Urbach (Mon Dieu)

Mireille Mathieu
Les trois cloches – Jezebel – La vie en rose – A quoi ça sert l’amour
L’homme à la moto – Mon Dieu – Non je ne regrette rien.

Melody TV – Interview

572298gl.jpg

300jsmm.jpg« Paris en colère », ça ne me va pas du tout [n.d.r. comme chanson, voir le contexte dans la vidéo plus bas]. Non pas parce que c’est Mireille Mathieu… alors là je vais encore lui faire de la pub… elle, elle ne m’en fait jamais… A chaque fois qu’on lui parle d’elle, elle ne met jamais mon nom… alors, ça j’aimerais bien que ça passe quand même. Parce que ça lui fait quand même de la pub, à la grande Mireille Mathieu ! Attendez, moi je n’ai rien contre elle, elle a une voix, moi je trouve qu’elle a une superbe voix pour chanter les marches et les machins et tout… D’ailleurs elle adore chanter Edith Piaf. Moi je trouve qu’elle a raison parce que ça lui va très bien.

Il y a trop de choses qui se sont passées avec Johnny Stark. On ne peut pas dire ça en deux secondes. Johnny STARK est un imprésario comme on n’en fait plus. Avec toutes les qualités de ses défauts et les défauts de ses qualités. En ce qui me concerne, son plus grand défaut aura été de ne pas me choisir moi. […] Sans le vouloir, j’aurais été le détonateur dans la carrière de Mireille ». Alors Mireille, merci qui ?

Source : Mélody TV

Ciel ! Le Christ pantocrator…

christ,pantrocrator,2016

3279227602_2_7_7I9SkECD.jpg

Sources : site officiel http://www.mireillemathieu.com
Sites Aujourd’hui je reviens et Mimirosemar
et Wikipédia.

rd.jpgLe Christ pantocrator est un Christ en gloire, c’est-à-dire la représentation artistique de Jésus Christ dans son corps glorieux par opposition aux représentations plus humaines du Christ souffrant la Passion sur la Croix, ou celle de l’Enfant-Jésus. Il s’agit d’une représentation eschatologique de Jésus-Christ lors de la seconde parousie à la fin des temps après le jugement dernier. L’adjectif, venu du grec παντοκράτωρ / pantokrátôr, signifie « tout puissant » et cette toute-puissance est exprimée par une lumière sans ombre, par le nimbe qui entoure la tête et des symboles comme les lettres grecques : α et ω (alpha et oméga).
Le Christ pantocrator est une représentation privilégiée de l’art byzantin qui montre le Christ en buste, tenant le livre des Saintes Écritures dans la main gauche et levant la main droite dans un geste d’enseignement codifié qui invite à la vie éternelle.
Le Christ en majesté, autre forme du Christ en gloire, se distingue du Pantocrator par une représentation du corps complet du Christ, debout ou assis sur un trône au centre d’une mandorle : c’est la représentation privilégiée par l’Occident médiéval, particulièrement sur les tympans des églises romanes et gothiques.

Georgette Lemaire – Le courrier surprise

GLCR2016B.jpg

La vie réserve bien des surprises. Et Georgette Lemaire en ajoute une de plus au palmarès des miennes.
Depuis la création du blog Avignon, quelques artistes ont eu la gentillesse de me faire part de leur sympathie, Georgette Lemaire en fait dorénavant partie.
Dans son courrier, l’interprète de Vous étiez belle, Madame indique qu’elle suit mes activités sur YouTube « Noircebo » depuis 2009.
Vous trouverez également la plupart de ses chansons sur le blog Noircebo
http://noircebo.skynetblogs.be.