Prochains concerts de Mireille Mathieu

2016,concerts 
 Rappel des prochains concerts de Mireille Mathieu en octobre 2016

 2016,concerts

2016,concerts

Merci à Pavel et au site Aujourd’hui je reviens

Publicités

LE CHANT DU DEPART

 russie,urss,1987,départ,chant du départ

Palais des Sports – Paris – 1967

***

1987 – Le chant du départ – Mireille Mathieu & Les Chœurs de l’Armée Rouge 
Tournée URSS – Orchestre dirigé par Jean Claudric 

par enzo92110

Qui veut la peau de la chanson française ?

416MJhraKJL__SX312_BO1,204,203,200_.jpgBroché : 213 pages
Editeur : Editions du Moment
Date de parttion : 9 juin 2016
ISBN-10:
2354175213
ISBN-13: 978-2354175214

Présentation de l’éditeur

La France est certes l’un des pays où le disque  » physique  » a le mieux résisté, mais à l’heure où le streaming devient la norme de l’exploitation de la musique enregistrée, on peut craindre que l’expression française soit menacée. Entre le népotisme régnant (beaucoup  » de fils et de filles de…  » parmi les artistes émergents), la mainmise de la téléréalité sur les efforts des majors, le blocage des radios sur des formats qui interdisent la prise de risque, la disparition progressive des lieux de vente, les nouveaux défis du numérique, la chanson (pop, rock…) en français est en danger. Ce livre analyse la situation, et donne la parole à divers intervenants de ce territoire délaissé, mais fascinant.

Autour des analyses de l’auteur, on trouvera des interventions de directeurs de labels (majors et indépendants), de directeurs artistiques, de chargés de promotion, de programmateurs de radio, de producteurs, d’artistes, du directeur du Printemps de Bourges et des Francofolies de La Rochelle, de la directrice des variétés de France Télévision, et de diverses personnalités du métier.

Biographie de l’auteur

Journaliste spécialisé dans la musique depuis la fin des années 70, ancien rédacteur en chef de magazines spécialisés (Best, Rolling Stone, etc.), auteur d’une quarantaine de livres et de nombreux documentaires sur ce sujet, Jean-Éric Perrin se propose de donner des clés pour comprendre les raisons de la crise du disque et tracer des perspectives sur le futur de la musique d’expression française.

Extrait

zxt.JPG

Sources : Editions du Moment & Amazon

Ewig ist l’amour – CD Mireille Mathieu

MMEWistLb1.jpg

MMEWistLb2.jpgCaptureajr.JPGLes visiteurs du site « Aujourd’hui je reviens » et d’Ebay ont appris l’existence d’un nouveau CD reprenant 16 grands succès de Mireille Mathieu, interprétés en allemand. Ebay vend ce CD une vingtaine d’euros ; le site français affichait le prix réel : moins de 5 euros.

Les commentaires n’ont pas tardés et plusieurs fans se demandent par quel mauvais sort le nouveau CD de notre Demoiselle se voit bradé au moment même de sa sortie. Le site français introduit généralement ses réponses par « mais c’est tout simplement parce que », aussi c’est en m’alignant sur son fameux tic littéraire que je vous apprendrai que c’est c’est tout simplement parce que ce CD se vend ou s’est vendu dans un magazine allemand… J’aurais aimé connaître le nom du magazine. Je ne désespère pas de l’apprendre un jour.

A ce sujet, octroyons avec bienveillance en cette période de violence un mauvais point à la NEWSLETTER de Mireille Mathieu qui, malgré ses promesses de gâter et d’informer en exclusivité ses fans privilégiés, n’a pas songé à signaler la sortie de ce disque. Rappelons que la NEWSLETTER s’adresse non seulement aux fans de France, mais également à ceux de Belgique, de Suisse, d’Allemagne, etc. Pourquoi les abonnés à la NEWSLETTER n’ont-ils pas la possibilité de commander ce CD à tirage spécial et limité via le site officiel ? Mais c’est tout simplement parce ce qu’on n’y a pas pensé. Pas vrai, Philippe ?

ewig ist l'amour,cd,2016Où trouver le CD ? Philippe GENITRINI écrit à ce sujet : d’après ce que j’ai lu sur d’autres sites on trouve ce CD « Ewig ist l’Amour » dans les drogueries Rossmann, et si on va sur les pages jaunes allemande on peut trouver les adresses des drogueries le plus proche de chez nous … Info intéressante, Philippe, mais les « autres sites » (« Mimachica », « Mimirosemar », « Aujourd’hui je reviens », « MM passionnément ») nous disent-t-ils dans le cadre de quelle action (magazine ?) il peut être acheté ? Je commence à croire qu’il est vendu dans les drogueries ou ailleurs sans obligation d’achat. Dieu qu’il est difficile d’obtenir une information précise quand il s’agit de Mireille Mathieu !

Tribu Move – interview de Mireille Mathieu

$_12534.jpgtribu,move,2014Le site français « Aujourd’hui je reviens » fait référence au magazine mensuel gratuit « Tribu Move » qui sait si toujours parler de Mireille et la mettre en valeur.

Rendez-vous sur le site de Philippe pour gagner, si possible, le nouveau CD « Mireille Mathieu chante Ennio Morricone » (cliquez ici). 

Dans un numéro de Tribu Move de 2014, Mireille Mathieu a accordé une interview à Julien M. à l’occasion de ses 50 ans de carrière.

Si vous souhaitez lire cet article dans son intégralité rendez-vous sur le site TribuMove en cliquant ici

Bonne lecture, et préparez vos mouchoirs pour feuilleter le reste, car on n’est pas sérieux quand on à dix-sept ans… 

 

Jean Ferrat – Biographie et compilation 2CD

jean ferrat,cd,compilationPoche: 580 pages

Editeur : Archipoche (7 mars 2012)

Présentation de l’éditeur

En suivant la trajectoire de Jean Tenenbaum, devenu Ferrat (1930-2010), l’un des artistes les plus populaires du demi-siècle écoulé, Robert Belleret n’a laissé dans l’ombre aucune époque, du cocon familial de Versailles à l’épanouissement à Antraigues – en passant par Paris et Ivry –, ni aucune facette d’une personnalité complexe. Réservé, voire secret, Jean des colères et des émerveillements, artiste engagé et parfois enragé, contre l’injustice, le formatage des esprits, le star-system, l’arrogance des puissants, était aussi un hédoniste, qui aimait rire et jouer. Plus qu’on ne le pense…
Sur la déportation à Auschwitz de son père, Mnacha, son vécu de l’Occupation, ses années d’apprenti-étudiant en chimie, la galère des cabarets, l’épopée du chanteur de music-hall, censuré à la télévision mais plébiscité par l’audimat, le compagnon de route, critique, des communistes, ce livre dévoile témoignages et documents inédits.
Quelle importance a eu pour lui Aragon ? Comment l’homme fragile a-t-il affronté les tensions de la scène ? Comment l’obscur gratteur de guitares est devenu l’auteur et le mélodiste inspiré de « Nuit et Brouillard », « La Montagne », parmi quelque deux cents autres chansons ? Autant de questions à laquelle cette biographie apporte des réponses. 

L’auteur : Robert Belleret

Né en décembre 1946 à Asnières, dans le quartier de Bécon-les-Bruyères, Robert Belleret a fait ses études secondaires au lycée Carnot (Paris 17ème). Elève plutôt médiocre et franchement dissipé, il a été sauvé par une boulimie de lecture des grands auteurs dans le miraculeux Livre de poche, sa passion pour le cinéma, assouvie dans les ciné-clubs, les salles du Quartier-Latin et la Cinémathèque, et sa découverte précoce du music-hall et de tous les géants de la chanson française : Ferré, Brel, Brassens, Béart, Barbara, Nougaro, Ferrat, Aznavour, etc.
Après avoir occupé plusieurs emplois alimentaires, et subi un service militaire rugueux dans une caserne de RFA, il a débuté dans le journalisme en 1970 au Progrès de Lyon où il a appris le métier sur le tas et sur tous les terrains : faits-divers, faits de société, justice, social, politique, « affaires », critique de théâtre, de cinéma, de chanson et de Pop music.
Recruté par Le Monde en 1986, il est resté un reporter de terrain généraliste. Devenu grand reporter en 1999, il a réalisé son rêve de partir dans l’urgence sur les points chauds de la planète et d’alterner les grandes enquêtes et les portraits fouillés des personnalités les plus diverses : de l’abbé Pierre à Fabrice Lucchini, d’Alain Souchon à Charles Aznavour, de Guy à Emmanuelle Béart, de José Bové à Ségolène Royal, d’Olivier Besancenot à Jean-Loup Dabadie, de Paul Bocuse à Karl Lagerfeld, de Cabu à Guy Bedos ou François Morel.
Ayant contracté très jeune le virus des voyages lointains, il a parcouru, en solo ou en couple, quelque soixante-quinze pays sur les cinq continents. Il est le père de Chloé, journaliste et globetrotteuse.
Son premier livre était consacré à Léo Ferré, découvert à quatorze ans, à l’Alhambra, et rencontré à de nombreuses reprises. Léo Ferré, une vie d’artiste édité par Actes-Sud en 1996 a été salué par la critique qui le considère comme la biographie de référence, rééditée trois fois.
Robert Belleret a publié trois récits autobiographiques, balayant sa trajectoire chez Sabine Wespieser éditeur : Les Bruyères de Bécon, 2002, Sixties, 2004 et Faits-Divers, 2007.
Après l’écriture d’une biographie de Jean Ferrat, le chant d’un révolté (L’Archipel, 2011) il a publié chez Fayard un Dictionnaire Ferré (février 2013)et, chez le même éditeur, une biographie monumentale d’Édith Piaf, Un mythe français (septembre 2013).
Robert Belleret vient d’auto-éditer chez Amazon, Portraits sur le vif qui regroupe les grands portraits de treize personnalités.
 
Source : amazon.fr

71xRSS5TIlL__SL1400_.jpg

Compilation « Jean Ferrat » sortie en octobre 2014 dans la série Best Of.
Elle est notamment en vente sur Amazon.fr au prix très raisonnable de 7 euros.
(cliquez ici).  

CD 1 

1. Au printemps de quoi rêvais-tu ? – 2. La matinée – 3. La petite fleur qui tombe
4. Les filles longues – 5. L’idole a papa – 6. Ma France – 7. Rien a voir – 8. Un jour futur – 9. Camarade
 10. 17 ans – 11. La cavale – 12. Les demoiselles de magasin – 13. Les lilas – 14. Mon bel amour
 15. Sacré félicien – 16. Tout ce que j’aime -17. Y aurait-il

CD2

1. Aimer a perdre la raison – 2. Je vous aime – 3. Comprendre – 4. La commune – 5. L’adresse du bonheur
 6. Les derniers tziganes – 7. Au bout de mon âge – 8. C’est si peu dire que je t’aime
 9. Heureux celui qui meurt d’aimer – 10. Le malheur d’aimer – 11. Nous dormirons ensemble
 12. Que serais-je sans toi – 13. Un jour un jour – 14. A l’ombre bleue du figuier – 15. A moi l’Afrique
 16. Les saisons- 17. Picasso colombe – 18. Une femme honnête