Jean Sunny, cascadeur

bchad.jpghistorico.jpg

 

Jean Sunny, était le spécialiste de la conduite automobile en équilibre sur deux roues.  C’est en 1954 qu’il importe des Etats-Unis de grands numéros d’acrobatie automobile. Puis deux ans plus tard, il est le premier à mettre au point la cascade permettant de conduire sur deux roues. Il effectue son tour avec une Simca 1000 aux pneus surgonflés. En 1958, il descend les Champs Elysées de cette manière, escorté par des motards de la police nationale. Par la suite, il établira plusieurs records de vitesse en voiture sur deux roues avec 81 km/h en 1964 sur l’autodrome d’Interlagos (Sao Paulo, Brésil) puis 125 km/h en 1968. Jean Sunny est mort en août 2007, à l’âge de 77 ans.

Sources : RTL – Photos A.D.N.P. (EBay)

Jean Sunny, virtuose de la cascade auto au cinéma dans les années 70 dans les principales phases de son spectacle. Ce petit film amateur en S8/mm à été tourné dans le nord Charente 16 (Sauzay Vaussay). Document post sonorisé. Created with MAGIX Video deluxe MX Plus.

Publicités

Boîtier collector Mireille Mathieu

 81+FpM38hWL__SX522_.jpg

CD vendu chez les disquaires depuis le 29 avril 2016

Liste des titres :

1. Un jour tu reviendras
2. J’oublie la pluie et le soleil
3. La califfa
4. L’éblouissante lumière
5. Il ne reste plus rien
6. Je me souviens
7. La donna madre
8. Da quel sorriso che non ride piu
9. La marche de Sacco et Vanzetti
10. Melodie
11. Pas vu, pas pris
12. Mon ami de toujours
13. Nata libera

***
img967.jpg
CD version collector

Edition Collector
tirage : 1000 exemplaires

Rappel : pour commander ce boîtier il est
indispensable d’être abonné à la NEWSLETTER.
Cliquez ici
 

capt1123_2.jpg

Die Tage der Liebe

FSMM.jpg

ligne rouge.jpg

ligne rouge.jpg

Tous les avis ne sont pas unanimes sur l’interprétation de « Die Tage der Liebe » (1973).

Personnellement je trouve cette version très jolie pour autant que je ne l’assimile
pas à la façon dont un Lied devrait être interprété dans le domaine du classique.
Nous sommes ici après tout dans le domaine des variétés et l’interprétation ne vise pas
à égaler le niveau des divas du genre.

Hans-Christian signalait en 2010 que cette interprétation dépassait au loin sa permissivité musicale.
Selon lui, Christian Bruhn avait eu tort d’écrire un tel arrangement kitsch pour Mireille.
« La petite mélodie de Schubert, simple et pure, précieuse et mélancolique, se transforme
en bande sonore type schlager insupportableMême l’interprétation vocale de Mireille n’a rien
pu y changer »
et c’est pour lui bien dommage, car il a entendu et vu Mireille chanter
« Die Tage der Liebe »  en direct à l’occasion de plusieurs concerts, accompagnée d’un piano seul.
Quelle différence !

ligne rouge.jpg

Schubert – Impromptu op. 142 n° 2 D.935
Jürg Hanselmann

Dictionnaire amoureux de la chanson française

41YNj-L6TeL__SX326_BO1,204,203,200_.jpg

Dictionnaire amoureux de la Chanson française

Auteur : Bertrand Dicale

Editeur : Plon

Pages : 768 

Date de parution : 4 mai 2016

Présentation de l’éditeur

« La chanson ? C’est nous. Les Copains d’abord et La Marseillaise, La Vie en rose et L’Aigle noir, La Javanaise et Mes emmerdes, Au clair de la lune et Osez Joséphine…
Nos émotions, nos joies, nos larmes, nos plaisirs, nos déprimes, nos exaltations et, finalement, nos vies entières sont écrites en chansons. Disposer d’un tel patrimoine est une singularité française, qui mêle les airs transmis en famille aux tubes radiophoniques, la chanson de poète et le commerce de variétés. Et aucun francophone n’échappe à cet héritage touffu, proliférant, inépuisable. Voici pourquoi explorer la chanson française est explorer notre pays, son âme, sa mémoire et ses passions.
Voici pourquoi explorer la chanson française consiste à rencontrer d’immenses artistes et à ouvrir des coffres à merveilles. Voici pourquoi explorer la chanson française consiste aussi à ne pas toujours comprendre les mystères du succès et de la postérité.
Ce Dictionnaire amoureux de la chanson française évoque donc Brassens, Gainsbourg, Barbara, Souchon, Piaf, Brel, Bashung, Gréco ou Delerm, mais aussi la censure, les yé-yé, Paris, l’oubli ou le bon vieux temps. Une traversée hédoniste, mélancolique, gourmande et parfois polémique pour saisir d’un même regard les grands maîtres et les petits génies, les légendes chéries et les vérités contestées, les monuments historiques et les splendeurs ignorées. »  

Biographie de l’auteur

Bertrand Dicale explore les cultures populaires depuis une vingtaine d’années dans la presse, à la radio et à la télévision. Il est l’auteur de nombreuses biographies (Juliette Gréco, Serge Gainsbourg, Louis de Funès, Georges Brassens…) et de livres sur l’histoire sérieuse ou anecdotique de la chanson française.

Et Mireille Mathieu ?

Si elle est citée quelques fois dans cet ouvrage, c’est en passant et sans aucun commentaire.

Nicolas Robin sur WEB-TV-CULTURE

41Lv6lT5BlL__SX334_BO1,204,203,200_.jpg« Vous n’écouterez plus Mireille Mathieu de la même façon » (Tv-Web-Culture)

– « Aimeriez-vous envoyer le livre à Mireille Mathieu ? » (Web-Tv-Culture)
– « J’adorerais – j’adorerais lui envoyer le livre ». (Nicolas Robin)

Je vous ai signalé tout dernièrement la sortie du livre de Nicolas Robin, « Roland est mort » (voyez l’article en cliquant ici). Tv-Web-Culture a rencontré l’auteur et vous invite à suivre l’interview sur son site. 

Pour y accéder, cliquez plus bas sur « découvrir l’émission ».

Capturerem.JPG

roland est mort,2016,nicolas robin