Décès de Patachou

patachouHenriette Ragon, plus connue sous le pseudo de Patachou, est morte ce jeudi 30 avril à Paris, à l’âge de 96 ans. C’est ce qu’a annoncé sa famille à France 2 plus tôt dans la journée.

Née à Paris en 1918, elle fait ses débuts dans la chanson au début des années 50, quelques années après avoir pris la direction d’un cabaret parisien du quartier de Montmartre. A l’époque, c’est sous le nom de Lady Patachou qu’elle reprenait des chansons populaires, grands classiques du répertoire français. La Complainte de la butte ou Nini Peau d’chien font partie de ses reprises les plus fameuses. Dans son cabaret, chez Patachou, dans le quartier de Montmartre,Georges Brassens avait débuté, puis elle avait dirigé le restaurant de la Tour Eiffel.

Universal, sa maison de disques, précise que dans ces établissements, elle a fait débuter de nombreux chansonniers et même vedettes de la chanson, parmi lesquels Charles Aznavour ,Hugues Aufray , Jacques Brel , Michel Sardou . Elle était la maman de Pierre Billon, auteur, compositeur et interprête, ami de Michel Sardou et de Johnny Hallyday .

Les tournées en France s’enchaînent : elle se produit notamment à Bobino et voit même s’ouvrir à elle une carrière à l’international. Elle se produit dans les années 50 sur les scènes du Palladium à Londres, mais aussi du Waldorf Astoria et du Carnegie Hall à New York. Dans les années 70, sa carrière s’étend jusqu’en Asie où elle donnera quelques concerts, à Hong-Kong puis au Japon, peuple très friand de cet exotisme à la française.

Patachou excelle également sur grand écran. Ses talents de comédienne lui ouvrent des portes dès le milieu des années 50. Elle est ainsi dirigée par Jean Boyer pour Femmes de Paris, puis en 1954 par Jean Renoir dans French Cancan. L’année suivante, c’est Sacha Guitry qui lui offre le rôle de Madame Sans-Gêne dans Napoléon.

A la fin des années 80, sa carrière musicale est définitivement enterrée : elle se concentre alors sur ses activités de comédienne de théâtre. Mise en scène par Jean-Laurent Cochet, elle s’illustre dans Le Sexe faible de Jean-Laurent Cochet en 1985, puis dans Des journées entières dans les arbres de Marguerite Duras.

Pour la télévision, Henriette Ragon a décroché le rôle de Marthe, une infirme, dans la série Orages d’été et sa suite Orages d’été – avis de tempête, diffusées sur TF1 en 1989 et 1990.

Sa carrière cinématographique redécolle simultanément : elle interprète Madame Coppercage dans Faubourg Saint-Martin en 1986. En 1999, Bertrand Blier lui offre même un petit rôle dans le film Les Acteurs.

En 2009, cette grande amie du regretté Charles Trenet était promue Officier de la Légion d’honneur. L’une de ses dernières apparitions publiques. Elle était la maman du

Source : Pure People – Joachim Ohnona

Publicités

Projecteur sur… Martine Baujoud

Projetcteur, Martine Baujoud, Hé m'man, Brel

images2K0J00PG.jpg

Martine Baujoud, alias Martine Projoud, de son vrai nom Martine Braujou, née le 13 février 1949 à Menton et morte le 27 juillet 1990 à Montpellier, est une chanteuse française qui est apparu sur le Jeu de la Chance (Télé-Dimanche) et a gagné pendant deux semaines. Avec Henri Daguerre, bassiste pour Enrico Macias, avait un fils Yannick Daguerre, décédé en 2011 (40 ans) et une belle-fille Catherine Daguerre Lacombe.
Après 9 années d’enregistrement entre 1967 et 1975, elle était revenue à la télévision, dans La chance aux chansons, vers 1990. (Source : Wikipédia)

projetcteur,martine baujoud,hé m'man,brelA propos de la chanson « Hé m’man ». Jacques Brel a écrit cette chanson pour Mireille Mathieu, en 1967, mais elle ne l’a jamais enregistrée. Vous la trouverez interprétée par Jacques Brel :
– dans le coffret de 3 DVD « Comme quand on était beau » ; 
– sur le CD : Brel, vol. 1 / 1959-2003 Barclay, FSKo.AB « 3698946 ».

projetcteur,martine baujoud,hé m'man,brel

martbauj.jpg

Mireille Mathieu – Concert au Liban

mmbyblos.JPG

Festival international de Byblos

Jeudi 30 juillet 2015, à 20 h 30
Byblos – Liban

Icône incontournable de la chanson française, la Demoiselle d’Avignon fête ses 50 ans de carrière avec une tournée mondiale à guichets fermés. 41 ans après son dernier concert au Liban, à Byblos en 1974, Mireille Mathieu revient charmer son public libanais.

Accompagnée par ses onze musiciens, l’artiste interprètera ses succès de toujours et ses grandes reprises d’Edit Piaf. Nostalgie, quand tu nous tiens !

Source : Byblos International Festival

Mireille_MATHIEU_25.jpg

Adios Amor – Sheila

Image du Blog cestici.centerblog.net
Source : cestici.centerblog.net sur centerblog.

***

Chanson extraite de l’album « Dans une heure » (5e long playing – 1967).

Réédition CD en 2007.
Titres :
Dans une heure – La Famille – Pamela – Tout le monde aime danser – Les jolies choses
Le jour le plus beau de l’été – Adios amor – Le Kilt – Les papillons – Oh ! Mon Dieu qu’elle est mignonne
Impossible n’est pas français – La porte en bois

Radio Yé-Yé

radio yé-yé

http://www.mediaradio.ca/widgets/radioyeye.php?play=0

radio yé-yé 

Vous entendrez sur Radio Yé-Yé ! des chansons des années 60 en langue française. Le lecteur de Radio Yé-Yé ! indique le titre de la chanson, le nom de son interprète et l’année de sa création. Des nouvelles chansons sont régulièrement programmées.

Radio Yé-Yé! diffuse depuis la Belgique en conformité avec les lois européennes de diffusion
par Internet.
Radio Yé-Yé! verse les redevances dues aux artistes via la société belge SABAM.

radio yé-yé

Anne-Marie Peysson – Hommage

Captureamp.JPG

Une grande voix de RTL s’est éteinte mardi 14 avril à l’âge de 79 ans. Après avoir commencé sa carrière à la télévision, Anne-Marie Peysson était devenue une animatrice emblématique de RTL.

Anne-Marie Peysson, animatrice emblématique de RTL est décédée mardi 14 avril à l’âge de 79 ans. Christopher Baldelli, Président du Directoire de RTL, souhaite « au nom de tout RTL, rendre hommage à Anne-Marie Peysson qui vient de nous quitter. C’était une grande voix de RTL et une grande dame de la Radio. Elle avait gagné le cœur des auditeurs de RTL et des Français en étant l’animatrice emblématique notamment de Parlez-moi d’amour et en lançant avec RTL la première émission de libre antenne, Les auditeurs ont la parole. La grande famille RTL est aujourd’hui à la fois triste et fière d’avoir compté parmi les siens une personne aussi formidable qu’Anne-Marie Peysson.
D’Anne-Marie Peysson, on retiendra d’abord un sourire. Elle a été la première speakerine à sourire à la télévision française. Parfois, un peu trop, cette décontraction divisera la France entre anti et pro-Peysson. 

Un début de carrière à la télévision

Enfant du midi, c’est à Télé Marseille en 1954 qu’elle commence sa carrière après avoir passé un concours présidé par Marcel Pagnol, elle est speakerine, elle a 19 ans. C’est aussi pour ce poste-là qu’elle montera à Paris en 1957 pour tenter sa chance dans la grande maison de l’ORTF. Ses collègues de l’époque s’appellent alors Catherine Langeais, Jacqueline Huet, deux grandes speakerines de la télévision. Anne-Marie Peysson présente avec Guy Lux aussi la célèbre émission Le Palmarès des chansons, mais travailler avec l’animateur n’est pas chose facile, peu après mai 1968 son poste est menacé.

Anne-Marie Peysson rejoint « RTL » en 1968

Jean Farran, alors PDG de RTL, lui propose de venir faire de la radio ; elle accepte, d’abord comme speakerine pour accompagner Philippe Bouvard dans RTL non stop, puis comme animatrice. C’est elle qui lance le Stop ou encore le week-end dans les années 70. Puis, elle devient la star des matinées, c’est l’époque de Parlez-moi d’amour et des confessions de stars, dans les années 80 elle travaille avec Alain Krauss c’est le lancement de Les auditeurs ont la parole, première émission de libre-antenne à la radio. 
Anne-Marie Peysson était également l’auteur de nombreux livres à succès : Trucs et astuces pour la vie quotidienne, Les 1001 trucs de nos grands-mères donnera même lieu à une application pour téléphone portable. 

Source : RTL  – Laurent Marsick