Olympia 2014

concert_olympia_241014-217x300.jpgMireille célèbre ses 50 ans de carrière à l’OLYMPIA pour trois dates exceptionnelles les 24, 25 et 26 octobre 2014, suivies d’une tournée française.

Juin 1964, « On chante dans mon quartier » concours en Avignon, sa ville natale , la couronne en interprétant « La vie en rose » et lui fait faire ses premiers pas devant un public, la mairie d’Avignon et Mr Colombe , adjoint au maire , l’inscrivent au célèbre télé crochet  » Jeu de la chance  » et un 21 Novembre1965, Mireille paraît sur les écrans en noir et blanc de la télévision au cours de l’émission  » Télé Dimanche », il ne lui faut que trois minutes pour que son nom soit connu dans la France entière qui la plébiscite pendant cinq semaines, elle y rencontre son mentor et manager Johnny Stark .Elle fait son premier Olympia le 21 Décembre 1965 dans le spectacle « SACHA SHOW » de Sacha Distel et Dionne Warwick.

Le reste du monde suivra et on parlera d’un véritable conte de fées enchainant les succès  » Mon Credo », « Paris en Colère », » Une Histoire d’amour », » Pardonne moi ce caprice d’enfant  » , « Acropolis adieu » , » La Paloma adieu », « On ne vit pas sans se dire adieu »,  » Tous les enfants chantent avec moi »,  » Mille colombes » ,  » Santa Maria de la Mer »,  » Une femme amoureuse  » entre autres.

Mireille Mathieu avec 130 millions d’albums et 55 millions de singles vendus dans le monde est sans nul doute une des plus grandes figures de la scène hexagonale et mondiale chantant en neuf langues.

Mireille chante sur toutes les scènes du monde, des Etats Unis , Canada, Mexique , Brésil , Japon, Chine ,Scandinavie , Russie , l’ Europe de l’Est , les pays Baltes et l’Europe entière . Partout dans le monde , résonne le message du cœur qui est celui d’une petite française devenue grande vedette internationale .

Aujourd’hui, Mireille , « Marianne de France » est son ambassadrice aux quatre coins du monde .

Publicités

Yves Montand

YM.jpg

*  A bicyclette (Francis Lai et Pierre Barouh)
Quand on approchait la rivière on déposait dans les fougères / nos bicyclettes / puis on se roulait dans les champs faisant naître un bouquet changeant / de sauterelles, de papillons / et de rainettes. 

*  Ami lointain (B. Mukrossov et Francis Lemarque)
Ce n’était rien / rien qu’un passant / qui m’a souri sur le chemin comme un ami / je ne sais pas pourquoi je garde encore l’image / de ce visage plein de chaleur.  

*  Ma péniche (L. Stern et E. Marnay)
Y’a du bleu, y’a du vert / qui défilent à l’envers / en péniche.
L’eau de la Gironde fait le tour du monde / quand tu me prends la main.

La biographie de Yves Montand est sur Wikipédia : cliquez ici

Yves Montand, Ami lointain, Ma péniche, à bicyclette

Il existe un très beau boîtier Yves Montand sorti en 2008 : Les 100 plus belles chansons.
Petite déception pour « Ami lointain » semble être la 101e de ses plus belles chansons. Pas de bol ! 

J’ai le mal de toi – Betty Mars

betty mars,j'ai mal de toi Bonjour les ami(e)s,

J’ai la chance de posséder l’intégrale des chansons de Betty Mars, il y a de véritables bijoux, tant au niveau de son interprétation que des textes et mélodies.

Outre les célèbres Come … Comédie, CasinoGentleman, je vous conseille des titres comme J’ai le mal de toi » (celui que j’apprécie le plus de l’artiste), Les bravosQuand Mélanie, ou, si vous aimez le genre « schlagers », L’enfant qui voulait voir la mer.

Chez cette artiste on y retrouve des intonations de Piaf, mais aussi de Mireille Mathieu, une vraie « concurrente » à l’époque, car Betty Mars savait tout chanter, et vraiment fort bien ! De plus c’était une fort belle femme, qui avait classe et talent. Dans la même veine, n’oublions pas non plus Colette Deréal, trop vite disparue aussi.

A bientôt ! Stefane Mathieu

Film Paris brûle-til ? (1966)

HISTORICO43.jpg24 octobre 1966 : Mireille assiste au super-gala donné à la tour Eiffel à l’occasion de la sortie du film de René Clément « Paris brûle-t-il ? » (« Is Paris Burning ? »). 

img626_modifié-1.jpg

Mireille dans « Oui,je crois » (p. 287) :

 « Le gala de Paris brûle-t-il ? est l’une de ces soirées dont Paris et Georges Cravenne ont le secret. C’est mon premier gala parisien comme spectatrice et ma première robe de gala, toute blanche, longue, recouverte d’un grand manteau de velours bleu […]

Nicole Stark m’emmène me refaire une beauté avant de gagner la table de Robert Laffont, éditeur du livre de Lapièrre et Collins, dans la salle du souper.

A peine assise, une silhouette, là-bas, sur le blanc du drapeau : celle d’Yves Montant.
Sa voix se fait tendre , émouvante, dans une des plus belles chansons que je connaisse. Le chant des partisans. […]

L’apothéose est un feu d’artifice. Tante Irène est émerveillée. Et ce sont les sourires, les embrassades, les « Comme vous êtes belle ! », les compliments, les félicitations…

« Tu as une vie de rêve, me dit-elle. Tu le sais ? »

Oui, bien sûr. Et, pourtant, il me manque quelque chose, un tout petit quelque chose qui me pince au coeur : je n’ai pas chanté ce soir. 

ligne rouge.jpg 

ligne rouge.jpg

Paris brûle-t-il ? [Is Paris Burning ?] (1966)
Réalisation René Clément

Chansons : « Paris en Colère » et « Soldats sans armes », Mireille Mathieu.

Acteurs : Jean-Paul Belmondo, Charles Boyer, Leslie Caron, Jean-Pierre Cassel, Alain Delon, Claude Rich, Kirk Douglas, Yves Montand, Gert Froebe, Anthony Perkins, Orson Welles, Marie Versini, Simone Signoret, Claude Dauphin, Bruno Crémer, Jean-Louis Trintignant, Michel Piccoli, Daniel Gélin, Glenn Ford, Pierre Dux, Pierre Vaneck, Robert Stack, Sacha Pitoeff, Bernard Fresson, George Chakiris, Suzy Delair, Michael Lonsdale, Georges Poujouly, Patrick Dewaere, Michel Fugain, Michel Sardou.
Musique : Maurice Jarre

Mireille ne chantera pas ce soir-là (voir « Oui, je crois », J. Cartier). Yves Montant interprétera quant à lui le fameux « Chant des Partisans ».

Les critériums de Mireille

dyn006_original_473_334_pjpeg_49341_029f83ca4014b9a1c935cff5a47436e2.jpg

HISTORICO43.jpg1962. « Le critérium de la chanson, On chante dans mon quartier, était le premier contact de Mireille Mathieu avec le public. Ce sera son premier échec. Elle n’avait encore jamais travaillé sa voix. Elle arrive en demi-finale en imitant Maria Candido dans Les Cloches de Lisbonne. La lauréate qui gagne le concours s’appelle Michelle Torr. Malgré sa défaite, Mireille sait maintenant que le rêve de sa vie, c’est de devenir chanteuse. »

(D’après Vick Vance « Mireille Mathieu » – Tableau : Sophie Mathieu)

avis_modifié-1.jpgMireille se représentera au critérium de 1963 avec « L’Hymne à l’amour« , une chanson d’Edith Piaf, sans gagner toutefois.

avis_modifié-1.jpgElle reviendra le 27 juin 1964 avec « La Vie en Rose« , une autre chanson d’Edith Piaf. C’est cette année là que Mireille gagnera le critérium. A noter que les candidats gagnants de chaque scatégorie ont interprété une deuxième chanson. Mireille Mathieu avait choisi « L’hymne à l’amour ». 

avis_modifié-1.jpgMaria Candido (Simone Marius) est née le 31.08.1922, à Hyères (Var).

Jamais deux....jpg

1962,1963,1964,critérium,on chante dans mon quartier,maria candido,edith piaf,historico

Je n’ai pas trouvé la version des « Cloches de Lisbonne » interprétée par Maria Candido.
En revanche, voici la versions de Gloria Lasso.

 

 

LES CLOCHES DE LISBONNE

Paroles: Joao bastos – Adaptation : Francis Blanche.
Musique: Frederico Valerio
Editions : Chappel (1959)
Autres interprètes: Luis Mariano, Gloria Lasso

Les cloches de Lisbonne
Au matin, quand c’est dimanche
Se souviennent encore
En voyant les voiles blanches
Qu’elles sonnaient autrefois
Quand un marin du Roi
Quittait la rade immense
Et que, les larmes aux yeux,
Il entendait l’adieu
Des cloches de Lisbonne

Les barques dans le port
Font des rêves de caravelles
Un jeune matelot
Les yeux clos
Sourit aux anges
Il voit le drapeau d’or
Des vieux conquistadors
Le frôler de son aile
La grande voile frissonne
Et c’est pour lui que sonnent
Les cloches de Lisbonne

Les pigeons bleus des églises
Nichés au creux des clochers
Soudain se sont réveillés
Et vont tournoyer
Dans les pierres grises
Sous le ciel clair et tranquille
D’un beau printemps portugais
La chanson des campaniles
Montant sur la ville
Fait comme un bouquet

Les cloches de Libsonne
Au matin, quand c’est dimanche
Se souviennent encore
En voyant les voiles blanches
Qu’elles sonnaient autrefois
Quand un marin du Roi
Rapportait dans ses cales
Des horizons nouveaux
Salués par l’écho
Des cloches de Lisbonne
Le jeune matelot,
Les yeux clos,
Sourit encore
Il voit le Roi, la Cour,
Les velours
Multicolores
Une infante aux yeux noirs
Lui paye d’un regard
Les mondes qu’il apporte
Sa tête tourbillonne
Et c’est pour lui que sonnent
Les cloches de Lisbonne !

Chansons à la carte

liveinternet.ru.JPG

Le site russe « Liveinternet.ru » vous propose d’écouter par simple clic un ou
plusieurs grands succès de Mireille Mathieu.

Comment faire ?

1. Cliquez ici pour entrer dans la page du site
2. Choisissez un titre, les autres chansons suivront
ensuite dans un ordre aléatoire.