Mireille Mathieu German TV Special (1998)

mmmwidm.JPG

Vidéo du week-end proposée par la chaîne YouTube de Jim Witt.

This a different Mimi special with sort of a plot with lots of scenic
photography around our French chanteuse. (Jim Witt)

Remarque. – Autorisation de diffusion des vidéos de Jim Witt demandée il y a deux mois au « conseil » Schmidt-Goldgrab qui m’en avait prié. Faute de réponse, considérons que rien ne s’oppose pas à sa diffusion.

Publicités

1997 – Concert au Vatican

b.b. king,1997,vatican,noël,jean-paul ii

b.b. king,1997,vatican,noël,jean-paul ii

B.B.jpgHISTORICO43.jpgC’est le vendredi 19 décembre 1997 que Mireille Mathieu, B.B. King (âgé alors de 72 ans), Chaka Khan et le groupe portugais Madredeus ont chanté devant le pape Jean-Paul II, et en présence de la famille princière de Monaco, à l’occasion du concert de Noël du Vatican. 

Ce concert avait pour but de récolter des fonds permettant la construction de 50 nouvelles églises dans la périphérie de Rome.

Retransmis par les chaînes de télévision de nombreux pays, le concert a eu lieu dans la salle Paul VI, la salle où le pape Jean-Paul II recevait habituellement les pèlerins du monde entier.

L’orchestre philharmonique de Monte Carlo placé sous la direction de Renato Serio et James Depreist accompagnait les artistes.

Photo à gauche : B.B. King présente sa guitarre « Lucille » au pape Jean-Paul II.

B.B. King, 1997, Vatican, Noël, Jean-Paul II

Ecoutons B.B. King et deux autres géants du blues, Buddy Guy et Eric Clapton dans un très bel
enregistrement « life » de 2005 : « Let me love you baby ». Le bonheur en musique…

Les « r » de Paris

mmeppjc.jpgSi le Jourdain de Molière ignorait qu’il faisait de la prose, nous sommes beaucoup je pense à ignorer que certain(e)s de nos artistes produisent des « r » dorso-vélaires. Voici ce que le site « monsu.desiderio.fr » écrit dans sa « Petite histoire de r ».

Le r dorso-vélaire (article complet : cliquez ici)

Ce r est produit sans vibration de la luette, il est faiblement articulé et ne produit qu’un frottement. Le dos de la langue frappe le voile du palais. Il commence entre la fin du XVIIIe s. et le début du XIXe s., d’abord à Paris, puis dans les villes et enfin à la campagne. C’est notre r standard actuel et on pourrait croire à tort que ce r est grasseyé lorsqu’on le compare avec des prononciations parisiennes ou artistiques anciennes avec le r grasseyé ! Il est moins dur que ce même r grasseyé, lequel pourrait passer alors pour un r roulé puisque ce même r  roulé fait l’objet  d’un mythe. On attribue au r roulé des vertus proprement irrationnelles : lié à un passé rural, provincial, paysan, le r roulé devient le garant d’une prononciation ancestrale exempte de toute souillure citadine, intellectuelle, parisienne, c’est le mètre d’une authenticité et d’une beauté naïve qui remonterait à la nuit des temps !
La mythification du r roulé assurerait des quartiers de noblesse car le locuteur serait ancré dans sa terre et dans son histoire familiale. Ce serait la pureté du langage françois qui s’exprimerait ainsi… Or les utilisateurs peuvent fort bien employer un r grasseyé ou uvulaire et non un r roulé ou apical, mais comme on a oublié les différences entre les r… Ainsi, lorsque l’on écoute des enregistrements de Laval et de Pétain, c’est ce r grasseyé qu’ils forment et pourtant la terre ne ment pas…
Enfin, il ne faut pas confondre le r roulé avec un r uvulaire ou dorso-vélaire prolongé comme peuvent les produire Édith Piaf ou Mireille Mathieu. La longueur passe alors pour un roulement, ce r est plus expressif et dramatique.

Lol, les airs qui roulent 3.JPG

Nos Souvenirs – Memory

Memory, Nos souvenirs, Elaine Page, Barbra Streisanti

Cats est une comédie musicale par Andrew Lloyd Webber en 1979 d’après Old Possum’s Boof of Practical Cats et autres poèmes de T.S. Eliot. Le spectacle a eu beaucoup de succès dans les pays où il a été joué, même si les critiques ne l’ont jamais acclamé. Il a été adapté dans plus de vingt langues. Au total, il y aura eu 8949 représentations à Londres et 7485 à New York.

Barbra Sreisand a enregistré « Memory » pour son album de 1981 album « Memories » avec le succès que l’on sait. Ce qui fait que bien souvent elle est considérée comme la créatrice de la chanson. En réalité cet honneur revient à Elaine Paige (que nous écouterons ici après MM). 

Barbra Streisand s’aligne donc dans la listes des autres nombreux interprètes parmi lesquels nous trouvons Barry Manilow, Johnny Mathis, Dame Shirley Bassey, Céline Dion, Petula Clark et José Carrera.

avis_modifié-3.jpg

Mireille Mathieu – Les pin’s

111428641_3.jpg

Les deux premiers pin’s : Mireille Mathieu Fan Club
Le troisième « Marianne » : les mairies de France »
(Photo et pin’s encradrés par Ricochet)

Le dernier Fan Club Mireille Mathieu Fan Club a été crée en 1989, avec l’accord de Johnny Stark. Le club a donc été créé peu avant le décès de ce dernier. Ses responsables étaient Pascal Demeure et Martine. L’objectif  : rassembler les admirateurs de Mireille Mathieu du monde entier. Le club n’a cependant compté qu’une centaines de membres pour 15 pays rencencés.
Le Mireille Mathieu fan Club éditait un journal : « Ensemble ». Il paraissait tous les trimestres et informait les membres sur les activités de Mireille Mathieu tout en se penchant sur les événements les plus marquant de ses trente ans de carrière. Il y avait également des interviews de Mireille, des jeux, des reportages, des textes d’admirateurs et de petites annonces entre fans collectionneurs. Des rencontres étaient également organisées en Europe. Le journal « Ensemble » existait en français et en allemand.
Selon un des membres organisateurs, des conflits internes ont mis fin à cette cette bonne initiative qui n’aura duré que quelques années.