Betty Mars

3220019627143_600.jpg

Betty Mars, de son vrai nom Yvette Baheux, est une chanteuse et une actrice française, née 30 juillet 1944 à Paris et morte le 20 février 1989 à Suresnes.

Dernière d’une famille de dix enfants, Betty Mars prend dès son enfance des cours de danse classique, de claquettes et se forme aux métiers du cirque notamment l’acrobatie. À seize ans, elle est embauchée comme meneuse de revue à Paris, puis à Las Vegas et au Brésil. Elle se produira de nombreuses années au cabaret L’Alcazar. Elle a représenté la France au Concours Eurovision de la chanson 1972 avec la chanson Comé-comédie.

Elle a chanté en duo avec Mike Brant et Alain Barrière. Les dernières années de sa vie, elle fut régulièrement l’invitée de son ami Pascal Sevran dans son émission La Chance aux chansons.
Son dernier 45 tours intitulé C’est à quarante ans date de 1987.

Au cinéma, elle a joué le rôle d’Esmeralda dans le film de Michel Audiard Bons baisers… à lundi en 1974, et était également dans la distribution du film de Claude Lelouch Si c’était à refaire en 1976. Elle a également prêté sa voix au personnage d’Édith Piaf joué par Brigitte Ariel dans le film Piaf de Guy Casaril.

Au cours des années 1980, elle est moins présente et se produit essentiellement dans des cabarets. De plus en plus malheureuse dans sa vie privée et peu à peu oubliée du métier, elle choisit de mettre fin à ses jours. Le 31 janvier 1989, sans un mot, elle se jette par la fenêtre de son domicile, à La Défense. Après trois semaines de coma, elle s’éteint le 20 février à l’hôpital Foch de Suresnes. Elle est inhumée au cimetière nouveau de Puteaux (Hauts-de-Seine) en Île-de-France.

Source : Wikipédia.

Publicités

Trois chansons de 1953

1953 BDR copie.jpg

Trois chansons de l’année 1953 :

« Johnny tu n’es pas un ange » (Véronique Béliveau)
« Les amoureux des bancs » publics (Yves Duteil)
« Paris Canaille » (Régine)

Hong Kong

hongkong,hong kong

hongkong,hong kongUlli. (Allemagne) – 1974, la naissance du 33-tours « Und der Wind wird ewig singen », le deuxième chanté en allemand après « MM » de 1973. Et « Hongkong ». Une musique par Christian Bruhn qui évoque l´image de cette grande ville et de bonne paroles. « Einmal eine andere sein, sich vom ewigen Alltag befreien… » Belle musique, très bien chantée ; un arrangement plein de beauté et de qualité.
Comme beaucoup d´autres, cette chanson reste dans l´ombre des grands succès et il me semble que Mireille n´est pas interessée de les faire revivre.

Pour eux, ça plane encore…

Age_tendre-2e2c7.jpg(Article du Figaro)

Le temps où les artistes se produisaient sur des cars-podiums pour 3000 euros est révolu.

Hugues Aufray, 84 ans, Nicoletta, 70 ans, et Petula Clark, 81 ans, ont la chance d’être en bonne santé et d’être réclamés par le public. Le 18 octobre à Chalon-sur-Saône, ces têtes d’affiche donneront le coup d’envoi de la tournée Rendez-vous avec les stars. Avec un cachet d’environ 5000 euros par date, leur année est assurée.

Le temps des années 1980-1990 où Patrick Juvet et Richard Anthony se produisaient sur des cars-podiums avec une sono crachotante pour 3000 euros est révolu. Le producteur à qui ils doivent de chanter devant plus de 10.000 personnes dans les Zénith se nomme Michel Algay. Avant Rendez-vous avec les stars, ce Lyonnais est devenu millionnaire grâce à la tournée Âge tendre. De 2006 à mars 2014, ce concept a changé la vie de dizaines d’artistes dont celles de Georges Chelon, 71 ans. Son nom brillera à nouveau sur le fronton de l’Olympia, en janvier 2015.

age tendre,tournée,2014Pour Dave, 69 ans, et Sheila, 68 ans, Âge tendre a mis du «beurre dans les épinards». «Avec cent dates par an et un cachet quotidien de 1500 à 15.000 euros pour les plus connus, ils ont pu respirer, revenir dans l’actualité et payer leurs impôts», explique Michel Algay. Être à l’affiche d’une croisière comme celle de Télé Mélody qui voguera de Marseille à Casablanca en passant par Malaga en septembre est aussi très couru. «Nous allons passer du bon temps et, sur la durée, nous serons mieux payés que pour un gala», explique Pascal Danel le chanteur des Neiges du Kilimandjaro.

age tendre,tournée,2014Artistes reconvertis

Sur ces paquebots, les artistes qui maximisent leur profit sont ceux qui attrapent le micro, une fois que le navire a quitté les eaux territoriales françaises. Ainsi peuvent-ils espérer échapper au fisc s’ils n’ont pas été payés par virement depuis la France. Les vedettes d’autrefois qui vivent confortablement sont aussi celles qui se sont servies de leur notoriété pour se reconvertir. La star des années 1930-1940 Marjane (Seule ce soir), doyenne des chanteuses françaises aujourd’hui âgée de 101 ans, a fait une seconde carrière dans l’élevage de chevaux à Barbizon. «Outre un gala par mois à 2000 euros qui peut être la fête à l’andouille où l’on m’accueille comme si j’étais Barbra Streisand, je me suis lancée avec succès dans la peinture naïve. Vendus entre 250 et 800 euros, mes tableaux partent comme du petit pain», témoigne la chanteuse fantaisiste Charlotte Julian qui exposera ses œuvres cet été à Carcassonne et à Cannes.

age tendre,tournée,2014D’autres ont été prudents. Ils ont investi dans la pierre. À 68 ans, Dick Rivers est un solide propriétaire foncier à Nice. Si, en plus, l’artiste est secondé par un proche qui a le sens des affaires, c’est parfait. Marcel Amont, 85 ans, peut compter sur sa femme, Marlène.

Ces jours-ci, il multiplie les dédicaces avec Lettres à des amis. «Annie Cordy, Line Renaud, Juliette Gréco et moi-même sommes des exceptions, souligne-t-il. On se maintient parce que le public nous réclame et physiquement nous sommes des survivants. Si nous tombons malades, impossible de se montrer sur scène en tremblotant. Le robinet se fermera. Je trouve normal de payer beaucoup d’impôts mais les retraites des interprètes ne permettent pas de survivre.»

age tendre,tournée,2014Effectivement, rien ne vaut d’être auteur-compositeur. Même s’ils ne bénéficient d’aucune allocation chômage, «ceux qui ont eu la chance de connaître une longue carrière et de cotiser en conséquence peuvent espérer une retraite maximum de 18.516 euros par an. S’ils ont cotisé à un régime complémentaire, la somme globale atteindra 28.930 euros par an», explique Louis Diringer, directeur des sociétaires de la Sacem. À cela s’ajoutent les droits d’auteur. «En 2012, sur nos 48.000 auteurs-compositeurs en vie, 3 411 ont touché des droits d’auteur supérieurs à 10.000 euros, détaille le trésorier Patrick Lemaître. Pour espérer recevoir plus de 100.000 euros, il faut avoir écrit des standards ou des tubes internationaux.» Évidemment, c’est un club très privé. Tout le monde n’est pas Charles Aznavour.

Source : Le Figaro.fr – Lena Lutaud

***

Frédéric Botton & Betty Mars

frédéric botton,betty mars

Betty Mars interprète trois chansons de Frédéric Botton

– Loin du coeur
– L’enfant qui voulait voir la mer
– Ca, c’était un homme

Frédéric (Max) Botton est né le 5 août 1936 à Boulogne-Billancourt et mort le 27 juin 2008 à Paris. Auteur-compositeur-interprète français, il a été marié à la chanteuse Patricia Botton puis à l’écrivaine Nathalie Rheims.
Ses interprètes sont, entre autres, Catherine Sauvage, Dani, Charlotte Gainsbourg, France Gall, Juliette Gréco, Georgette Lemaire, Magali Noël, Annie Girardot, Annabel Buffet, Melina Mercouri, Régine, Sylvie Vartan, Patachou, Philippe Clay, Henri Salvador et Betty Mars. (Source : Wikipédia)

1966 – Premier 33 tours « En direct de l’Olympia »

dyn010_original_439_567_pjpeg_2677228_3bb47f5e5145150d7da7880061f1fbe1.jpg

DISCORICOptf.jpg1966 : Mireille sort son premier 33 tours, « En direct de l’Olympia », chez Barclay (réf. 80330S). Paul Mauriat s’était chargé des arrangement musicaux des 12 chansons. Il dirigeait également l’orchestre. Il ne s’agit pas d’un enregistrement en public.

FACE 1
Mon Credo (A. Pascal – P. Mauriat)
Celui que j’aime (Charles Aznavour)
Est-ce que tu m’aimeras (J.- L. Chauby – B. du Pac)
Pourquoi mon amour (A. Pascal – P. Mauriat)
Le funambule (Jacques Plante)
Et merci quand même (Chaumelle – B. Kesslair)

FACE 2
Viens dans ma rue (A. Pascal – P. Mauriat)
Un homme et une femme (P. Barouh – F. Lai)
Ne parlez plus (Jil – Jan)
C’est ton nom (F. Dorin – F. Lai)
Ils s’embrassaient (S. Lebrail, G. Magenta)
Qu’elle est belle (P. de la Noë – Ahlert – Snyder – Gérald)

dyn010_small150_399_398_jpeg_2677228_2ec4cdbf2658529c57ca0cfb82400d07.jpgLe texte suivant est signé Johnny Stark et figure sur la pochette.

Voici le permier grand disque de Mireille Mathieu. C’est évidemment un important évènement dans sa jeune carrière, mais c’est aussi un anniversaire puisqu’il est la consécration de sa première année d’efforts dans le métier de la chanson.
Il y a un an Mireille Mathieu chantait comme un oiseau sauvage. C’était un diamant brut plein de merveilleuses promesses, mais dont la taille se révélait fort délicate si l’on voulait en faire le plus beau joyeau de la chanson. Ce disque a une valeur historique dans le sens où je peux dire que la première facette du diamant est tailléee.
Mireille Mathieu a fait des progrès considérables aussi bien dans la maîtrise de sa voix que dans l’affermissement de sa personnalité, mais le chemin est encore long avant d’aboutir à l’extraordinaire perfection dont elle est capable. C’est dire que pour moi, Mireille Mathieu n’est qu’une débutante, il ne saurait d’ailleurs en être autrement après une aussi brève carrière.
Ce disque est bon parce qu’il est vrai; il est émouvant parce qu’il est le fruit du travail acharné d’une jeune artiste parfaitement résolue à n’arriver que par son talent.
Mireille Mathieu n’a pas de fans, elle n’a que des amis. Je sais qu’elle les touchera au coeur pendant les douze chansons que voici. Je fais entièrement confiance à la sensibilité et à l’instinct prodigieux du public pour savoir, mieux que quiconque, apprécier les qualités profondes de ce 33 tours. 

Top à… Mireille Mathieu (1972)

TOPA MM GMC copie.jpg

Top à Mireille Mathieu des Carpentier.

Les Carpentier, le plus célèbre couple de producteurs de variétés de la télévision françise présentaient dans ce TOP à… du 1er avril 1972 :

avis_modifié-3.jpgdes duos :

MM et Sylvie Vartan : « On a tous besoin d’un homme ».
MM et Michel Delpech : « Même pendant la guerre on chante ».
MM et Francis Lai  : « Tout à changé sous le soleil ».
Michel Delpech et Sally : « L’amour en wagon-lits »

avis_modifié-3.jpgun sketch indédit : MM et Jean Piat « Une lettre bien tapée ».

avis_modifié-3.jpgMireille Mathieu chante : « Ma Pomme », « Mille fois bravo », Mon homme », « La dernière valse », « Je n’ai pas eu de poupée », « A quoi tu penses, dit », « Acropolis adieu » et « Je t’aime à en mourir ».

avis_modifié-3.jpg

Sylvie Vartan chante « Un jardin dans mon coeur », Humphrey Singers, « We’ll fly you to the promised land » et « Old Nan Noses ».

Réalisateur : Marion Sarrault

TOPA MM GMCW.jpg