Françoise Hardy photographiée par Jean-Marie Périer

Francoise2.JPGJean-Marie Périer a commencé sa carrière de photographe en 1956 comme assistant de Daniel Filipacchi. De 1962 à 1974, il a réalisé une série de photos pour le journal Salut les copains, côtoyant ainsi les plus grands musiciens et artistes. Il s’installe aux Etats Unis dans les années 1980 et travaille pour les marques les plus prestigieuses, de Ford à Coca-Cola. Il vit désormais entre Paris et l’Aveyron et fait des photos pour Elle, Paris Match et Le Figaro Magazine.

L’ouvrage. – Ce qui m’a tout de suite frappé chez Françoise, c’est qu’elle n’avait aucune conscience de son incroyable beauté. Pour un photographe, c’est une situation idéale, et pour le jeune homme que j’étais ce fut un vrai choc. (J.-M. Périer).
Photographe des célébrités, Jean-Marie Périer a noué une amitié forte avec Françoise Hardy depuis les années 1960. A travers près de 200 clichés, cet ouvrage livre le regard pétillant, intime et émouvant du photographe sur l’une des plus grandes idoles de la scène musicale française, sur l’icône de mode et surtout sur la grande amitié qui les lie depuis tant d’années.

Deux offres :

Le livre relié : 240 pages. Prix : 29,90 EUR.
Le coffret collector : Il contient l’ouvrage numéroté de 1 à 1900 et deux tirés à part sur papier de création de deux photos de Françoise Hardy par Jean-Marie Périer. Prix : 150,00 EUR. 

Sources : Les éditions du Chêne et amazon.fr (cliquez ici). 

ligne rouge.jpg

A mes yeux, c’est sa plus belle chanson mais aussi malheureusement l’une des moins connues.
Avec votre vidéo (qui propose d’ailleurs judicieusement les paroles, difficiles à comprendre à la
première écoute), il n’y en a pour l’instant que deux spécimens sur Youtube. Donc un grand merci ! (Somoyédé0208 – pour voir sa chaîne YouTube, cliquez ici)

Publicités