Edith Piaf – Quatre chansons

ib165785.jpg

– Sérénade du Pavé
– Il fait bon t’aimer
– C’est lui que mon coeur a choisi
–  La rue aux chansons

Publicités

21 novembre 1965 – Jezebel et CD Piaf

MMORTF co.jpgMireille Mathieu a sorti fin septembre 2012 un album de reprises de chansons d’Edith Piaf à l’occasion de l’anniversaire de la disparition de la chanteuse qui l’a inspirée.

Pour l’hommage à Edith Piaf paru chez Sony, Mireille Mathieu revisite des chansons mythiques.

Cet album de reprises comprend aussi « Jezebel », première chanson interprétée à la télévision par Mireille Mathieu le 21 novembre 1965 dans l’émission « Télé Dimanche ». L’année précédente, celle qui a été rapidement surnommée la « nouvelle Edith Piaf », avait remporté à l’âge de 17 ans un concours municipal de chant dans sa ville natale d’Avignon en interprétant « La Vie en rose ».

En 2014, Mireille Mathieu fêtera cinquante ans de carrière avec une tournée internationale et notamment une grande salle parisienne.

(D’après LeFigaro.fr)

ligne rouge.jpgjezebel,2012,piaf,cd

 

Olympia 1967-1968 – 33 tours (en public)

 1967,1968,olympia,cd,disque,discorico

DISCORICOptf.jpg

Mireille Mathieu accompagnée par le grand orchestre de l’Olympia sous
la direction de Paul Mauriat.
33 tours (LP) « En direct de l’Olympia » enregistré en public.
(N’existe pas sur CD)

Face 1

1. Paris en colère (M. Vidalin – M. Jarre)
2. Quand on revient (A. Pascal – P. Mauriat)
3. Nous on s’aimera (F. Gerald – C. Bolling)
4. Celui qui m’aimera (E. Marnay – P. Mauriat)
5. Mon copain Pierrot (J. Broussolle – S. Distel – G. Gustin)
6. Ecoute ce cri (P. de la Noë – Livernaux)
7. La dernière Valse (H. Ithier – L. Reed)

Face 2

1. A coeur perdu (A. Demarny – Borly)
2. Ce soir ils vont s’aimer (Dousset – C. Gaubert)
3. J’ai gardé l’accent (G. Bonheur – J. Bernard)
4. Quand fera-t-il jour camarade (G. Bonheur – P. Mauriat)
5. Ma Pomme (G. Fronsac – Ch. Borel-Clerc)
6. Quand on pense à l’amour (S. Demarny – R. Arnie)
7. Mon Credo (A. Pascal – P. Mauriat)

 

Georges Chelon – Le meilleur de sa période Pathé / EMI

Platinum Collection

Georges Chelon : le meilleur de sa période Pathé / EMI dans un coffret 3CD 10.09.2012.

Grand Prix de l’académie Charles Cros en 1966, Georges Chelon est sans conteste une référence dans le paysage de la Chanson Française des années 60 et 70. S’il est aujourd’hui toujours en activité, son nom reste surtout attaché aux titres qui l’ont rendu célèbre tels « Père Prodigue », « Morte Saison » ou « Sampa », dont les textes réalistes ou poétiques révélaient à l’époque un ton nouveau.

Retrouvez le meilleur de sa période Pathé / EMI dans ce coffret Platinum Collection 3CD.

(Emi France Music)

Tracklisting :

CD1 – 1. Père Prodigue – 2. Le chien – 3. Premiers Mots – 4. Un Peu De Moi Beaucoup De Toi – 5. Comme On Dit – 6. La Rose Des Vents 7. – Le Petit Bois – 8. Morte Saison – 9. Crève Misère – 10. La Barque – 11. Les Larmes Aux Poings – 12. Rendez Vous Ce Soir – 13. Demain – 14. Le Grand Feu – 15. Pauvre Monde – 16. Je Me Souviens – 17. Gare Aux Sentimentaux – 18. Prélude – 19. Guy – 20. Les Années Glissent sur ta vie

CD2 – 1. Point De Départ – 2. La Statue – 3. Barabbas – 4. Tango Critique – 5. Sampa – 6. Suppose que – 7. Prends Tes Cliques Et Mes Claques – 8. Soliloque – 9. Avant Que D’être Malheureux – 10. Merci pour tes bons vœux – 11. Evelyne – 12. Le Nid d’Amour – 13. Attends – 14. Paroles – 15. Et Je Compte Les Heures Comme On Compte Les Ans – 16. Pastorale – 17. Nous On S’aime – 18. Girouette – 19. Berceuse À Colette – 20. Tu Sais – 21. Etre

CD3 – 1. Le petit chat m’aimait – 2. L’esquisse – 3. Alors Je Suis Parti – 4. Notre Nuit – 5. Le Soleil – 6. Chanson Manquée – 7. Prête-Moi Tes Yeux – 8. Je L’ai Vue – 9. Quand Je M’balade – 10. La Parisienne – 11. Ma Ville – 12. Grand Père – 13. La Tirelire – 14. Faits divers – 15. Vengeance – 16. Le Grand Dadais – 17. Soleil De Minuit – 18. De silence en silence – 19. Génie – 20. Quand On A 20 Ans – 21. Poète En L’an 2000 – 22. La Vie

Ecoutez ce titres sur amazon.fr.

1966. WALDORF ASTORIA (« The Empire Room »)

TIMEMM.jpgRICORETROptf.jpg4 novembre 1966 : Plusieurs émissions de télévision aux Etats-Unis, dont les Ed Sullivan Show et Dany Kaye Show. Au cours de son récital au Waldorf Astoria (« The Empire Room »), Maurice Chevalier présente Mireille comme sa petite fiancée de France.

Ce soir-là Maurice Chevalier donne un récital à l’Empire room. Il sait la cabale que certains ont montée, en France, contre la nouvelle coqueluche des Français… Pour mieux prendre sa défense, il l’a présente lui-même aux spectateurs américains. Au milieu de son récital, Chevalier quitte soudain la scène pour y revenir, une instant plus tard, avec celle dont il dira : « Permettez-moi de vous présenter ma petite fiancée française, elle s’appelle Mireille Mathieu. J’attends d’être octogénaire pour l’épouser. » La salle de l’Empire Room, debout, ovationne le couple Chevalier-Mathieu sur la même scène.

Sources : Christian Page / programme Olympia.

Pour en savoir plus sur l’interprète de « Ma Pomme », cliquez sur : MAURICE CHEVALIER.

Extrait de « Oui, je crois » (Jacqueline Cartier – Laffont 1984). – L’Empire Room, c’est donc un cabaret avec des tables et des dames pleines de diamants qui se reflètent dans les verres. Ca brille partout. Les Français que nous sommes ont leurs table aussi ; en bordure de piste, la mienne. Quand le présentateur annonce « The Number One Frenchman Maurice Chevalier« , je l’avoue, j’ai un petit frisson de fierté. Il entre sous les bravos, vif, élégant, dans son smoking, avec ce sourire qui remporte la victoire tout de suite. Peut-on croire vraiment qu’il a soixante-dix-huit berges ? Il en aurait quarante que les dames ne seraient pas plus épanouies. Il prend son canotier, s’en coiffre et chante You’re felling bue… et je remarque que les hommes ont l’air aussi heureux que les femmes. Les plus jeunes doivent penser qu’ils ont de beaux jours devant eux, et les vétérans, que tous les espoirs sont permis puisqu’ils sont, comme Maurice, à l’Empire Room ! Et puis, tout à coup, il parle, il parle de moi parce qu’il me désigne et descend près de notre table… et je devine bien qu’il me présente : « She is wonderful…. Mireille Mathieu !  » Il m’entraîne sur scène… où je n’ai plus peur du tout. La scène, c’est vraiment mon paradis à moi.

img679.jpg

la plume légère.jpg

Aramis-Dingo. – Vous me surprenez. Je n’aurais jamais cru que Mireille ait pu faire l’objet d’une cabale en France à ses début et pendant la brillante carrière qu’elle y fit du vivant de Johnny Stark. Je me rappelle que j’écoutais ses K7 en boucle dans ma voiture à l’époque quand je parcourrait parfois 300km sur la journée. Mais je pense que la mort de Stark a été une grande perte pour elle et sa promotion sur les scènes de music-hall de France et de Navarre. J’écoute encore souvent mes K7 transférée sur CD aujourd’hui. Amicalement.