C’est peut-être moi qui partirai

mmcdln.jpg

Mireille a enregistré C’est peut-être moi qui partirai, une chanson jadis refusée par Dalida et écrite par Pascal Sevran. Quelques années plus tard, Mireille se dira meurtrie des déclarations publiques de Sevran peu amènes à son égard. Des propos rapportés à la chanteuse absente de France pour cause de triomphe à l’étranger, par des amis qui lui voulaient évidemment du bien.

« Dans mon métier, on écrit très rarement du mal de quelqu’un pour la seule raison qu’on lui en veut. Ce n’est qu’un peu plus tard, dans une seconde phase, qu’on se prend à haïr, soit parce que l’on veut justifier a posteriori un article agressif, soit parce que par un étrange ‘transfert’ on éprouve un second mouvement d’humeur à l’égard de celui qui a déjà souffert injustement du premier. » (Philippe Bouvard)

ligne rouge.jpg

 

pascal sevran,philippe bouvard,c'est peut-être moi qui partirai

Pascal Sevran et l’autre Mireille dans un rappel du « Petit Conservatoire »

Publicités

La vie n’est plus la vie sans nous

gestion,blog,avignon

La vie n’est plus la vie sans nous

Va décrocher tes lunes
Bâtir tes cathédrales
Dans les matins sans brume
Mais ne me fais plus mal

Quand on ne laisse derrière soi
Rien de plus qu’un simple pourquoi
II reste quoi?
Ma vie n’est plus la vie sans nous

//

Deuxième tour… réactions

BBanT1 copie.jpg
17 chansons sont classé, il en reste 13 à choisir… faites vos choix (13 au maximum !)
Voir article plus bas (« De la musique avant toute chose ») ou cliquez ici.

Un classement n’est jamais définitif. Il est heureux que ne nous apercevions, sitôt le délai de sélection passé, qu’il y avait beaucoup d’autres chansons de Mireille Mathieu qui méritaient aussi d’être ajoutée à cette liste de 70 « oeuvres ». Chaque jour apporte ainsi une nouvelle confirmation que le répertoire de la petite avignonnaise fourmille de merveilles à (re)découvrir sans tarder.  

Wolfgang. – C’est vraiment une liste impressionnante de belles chansons et surtout de beaux textes. Au début, je ne pensais pas y trouver autant de chansons “à texte” et qu’un choix pourrait être aussi difficile. (Wolfgang)

J.-P. Mathieu. – L’idée de cette sélection est une vraie prouesse ! Arriver à faire un choix est compliqué mais c’est intéressant.

Bernard. –  Un tour de chant avec ces chansons ! On peut rêver…

Cathy. – ¨Pas facile de faire une telle sélection !

Hans-Christian. – Choisir cinq titres parmi un répertoire de plus de 1200 – c’est impossible au fond. Je vais faire alors un choix sans trop réfléchir…

Ulli. – C’est difficile, il y a beaucoup, beaucoup… combien de beautés dans le répertoire de Mireille !

Martine84. – Difficile, il y a tant de belles chansons, donc pour un faire un choix.

Wolfgang. – Nommer les plus beaux textes dans le grand nombre des chansons de Mireille, cela n’est pas tout à fait facile. Je pense toujours avoir certainement oublié une des plus belles chansons au fond de ma mémoire. Je me suis posé la question quelles sont les textes les plus poétiques dans le répertoire de Mireille, quelles chansons sont les plus engagées ou ont un message. Quelle chanson peut être lue ou récitée sans la musique?
Je pense que Mireille a beaucoup de chansons qui vivent par le texte ET la musique, où la musique et/ou la voix de Mireille soulignent une phrase, où la répétition d’un mot met un poids nécessaire, où le choeur reprend une phrase et ainsi l’ensemble gagne. Mais il y a des textes que l’on peut lire même sans la musique et qui en soi sont beaux.

Jean-Luc. – C’est effectivement un exercice très difficile.

Thierry * – Merci Rico, pour votre travail énorme, votre énergie qui accompagne une de vos passions…. continuez… malgré les moments de doute et chaotiques …. Amitiés… sans se connaître…

Toto Rino. – Exellente idée. 

Jean-Paul. – Choix quasi impossible. (Jean-Paul)

Claude. – Des fleurs d’un bouquet si riche en couleurs. (Claude)

Gérard (Dijon). – Notre Mimi nous fera peut-être la surprise de choisir parmis nos préférences pour son prochain rendez-vous sur scène ! Encore Mille merci pour ton travail Cordialement.

Martine84. – Bravo pour cette super idée ! Avant de donner mon « ultime » sélection, pourquoi, à votre avis, si peu de participation des « filles » ? P.S. Je me suis aperçue que j’avais oublié de citer aussi une très belle chanson « Chanter ».
Ricochet @ Martine84. – Réflexion intéressante. Sans doutes les filles qui aiment MM fréquentent les blogs gérés par des dames ? C’est vrais, « Chanter » est une belle chanson qui a été oubliée. J’espère vous faire plaisir en l’ajoutant à la liste des 69 chansons retenues, de manière à arriver à 70. Considérons cette composition comme un joker. (Certains auront constaté que c’est une réponse en peau de chagrin.)

Jeu de la chance – La scène disparue

MM Roger Lanzac Télé dimanche.jpg

« Je souhaiterais savoir comment pouvoir visionner les passages au Jeu de la chance, quand Mireille a auditionné pour la première fois à Télé Dimanche. Merci de votre réponse. » (T. A.)

Il n’existe aucune vidéo du passage de Mireille Mathieu au Jeu de la Chance. Ce que vous voyez généralement est une reconstitution dont l’intérêt est de nous remettre en mémoire l’événement de 1965.
L’INA ne s’est jamais d’expliqué clairement sur cette disparition assez mystérieuse.
Une bobine d’amateur traîne peut-être dans les tiroirs d’un téléspectateur ayant assisté à l’émission. Reste à trouver le bon tiroir…

jeud de la chance,vidéo,1965

jeud de la chance,vidéo,1965

Yves. – Le premier passage de Mireille à Télé-Dimanche dont il existe un enregistrement remonte à Noël 1965, alors que Mireille passait à l’Olympia dans le programme de Sacha Distel et Dionne Warwick. Elle n’était donc déjà plus une concurrente du Jeu de la chance, mais une invitée de l’émission.
Puis, en novembre 1968, pour souligner les trois ans de la carrière de Mireille, Télé-Dimanche lui consacra une émission spéciale que Mireille ouvrait sur une « reconstitution » de son premier passage dans cette émission, avec une interprétation de Jezebel. Elle avait pour l’occasion revêtu la petite robe noire de ses débuts et modifié très légèrement sa coiffure, mais le décor de l’émission, qui regroupe de nombreuses photos d’elle prises en 1967 et 1968, la « trahissent ».

Andrès. – Elle était toujours sous l’influence de Piaf mais j’aimais çà car c’était des chansons de son répertoire, enfin je pense. Elle était partie pour être une chanteuse-interprète qui lui allait bien avec cette influence qui la montrait volontaire dans son exécution… Vu son âge et son vécu il est normal que Mr Stark l’ait « déprogrammée » pour en faire la star qu’elle est devenue.

Elle. – « Programmer » est un bon choix de mot, Andrès. À revoir des clips de ses premiers débuts, on voit bien le naturel d’une adolescente. Ce naturel sera très vite remplacé par une rigidité et une robotisation dans les mouvements, dans l’interprétation, dans les réponses toutes faites. Je respecte Stark. Mais je dis qu’il a trop poussé, exagéré, ce désire de perfection. Il lui a enlevé toute spontanéité et naturel. Pourtant, ce qui rend certaines stars américaines ou canadiennes si grandes – à part leur talent – c’est justement le fait qu’elles ont gardé cette facilité de s’exprimer avec un naturel et une verve sans pareil. Ce que Mireille arrive à peine à faire après 45 ans de carrière. On peut apprécier Stark et dire de lui qu’il était le plus grand, mais en ce sens là, tant qu’à moi, il a complètement manqué le bateau. Mireille en paie encore la note aujourd’hui.

Andrès. – Un des sommets de son répertoire au même titre que « Mon Credo 66 » est cette chanson: « j’ai peur d’aimer un souvenir » dont voici une réaction dans les commentaires de You Tube: « Quelle prestation de la plus grande. Il n’y a pas une chanteuse de la nouvelle génération en France qui lui arrive aux chevilles. Mireille est dans une classe à part ». Pour émettre un tel compliment il faut que cette chanson ait eu un impact important pour justifier une telle réaction. On ne peut pas en vouloir à « Tonton Stark » de l’avoir désensorcelé de son influence avec « la plus grande » (pour beaucoup de personnes et surtout de l’avis de Mireille).

Extrait assez long d’un Télé-Dimanche de 1966

Les 30 plus beaux textes… et souci de fan

MM6H.jpg

Evidemment, je ne m’attendais pas à obtenir une liste de 30 chansons et plus ce dimanche (voir article ci-dessous).
Comment faire à présent, puisque 45 chansons sont en « compétition » ?
Je propose d’enregistrer d’autres propositions jusqu’au mercredi 10 avril minuit. 

Nous procèderons ensuite au choix des 30 chansons lauréates.
Toutes les autre chansons resteront affichées comme compositions de référence.
Si vous avez une meilleure idée, à vos plumes ! 
 

ligne rouge.jpg

MMMD.jpg

Bonsoir Rico.
Je suis étonné que les fans qui vous envoient des passages de la carrière de Mireille, personnes n’évoquent pas les émissions des Carpentier, car les soirées où Mimi était invitée, nous ont assuré de bon moments.
Pour ma part, quand Mireille a débuté, j’étais un môme qui avait des problèmes de santé. Mais 1969 avec « La première étoile » (1970), avec « Pardonne-moi ce caprice d’enfant » ou « Donne ton coeur donne ta vie » (1971) avec « Acropolis Adieu ».
Mais la chanson qui fait admirer et devenir fan de Mireille est « En frappant dans nos mains ».
Depuis je collectionne tous les disques 33 tours, 45 tours, DVD, CD français allemands, etc. de Mireille. Alors ne vous vexez pas si je sors du contexte. Car moi aussi je voudrais voir la discographie de Mimi sortir en coffrets. Amicalement. (Patrice)

Ricochet@ Patrice. – Bonjour Patrice, – Si je devais attendre que des fans de Mireille Mathieu m’envoient des spontanément des passages de la carrière de Mireille Mathieu pour parler d’elle, il n’y aurait pas grand chose à se mettre sous la dent. Les Carpentier ont été souvent évoqués sur « MM-Avignon ». Dernièrement j’avais encore mis une vidéo YouTube de Mireille avec Chantal Goya. Hop là, c’est reparti !

 

Sans lui, j’aime pas…

sans luiligne rouge.jpg

« Sans lui », très belle chanson extrait de l’album 33 tours / CD « Après toi ».

Sans lui j’aime pas la musique, j’aime pas la maison, j’aime pas la chambre, pas lit… 

Jolie confidence, rassurante un dimanche matin.  

Ce CD vous a déjà été présenté sur « MM-Avignon », cliquez ici.

Clin d’oeil de Nice

mmphrquc.jpgSylvain T. – Un petit clin d’oeil de Nice, mon cher Ricochet. Notre Mireille doit beaucoup travailler pour nous préparer de magnifiques surprises. Quand on a le moral d’une battante, cette force de vie et d’amour, ce talent incontestable, tout devient possible…
En écoutant les derniers albums allemands, j’y trouve des mélodies bouleversantes, notamment la magnifique chanson « Leben Will Ich Nur Mit Dir », qui nous emporte dans un tourbillon de joie de vivre et d’espérance…
Combien cette chanson m’a donné du baume au coeur ces derniers temps… (et l’interprétation, menée tambour battant par une Mireille en pleine forme vocale, ne gâche rien).
Qui pourrait croire que c’est une femme de 60 ans qui chante cette redoutable chanson ? mais cette voix aérienne sait encore nous emporter et nous émouvoir aux larmes…
Comme Piaf, elle restera unique et tout son parcours en témoigne…
A très bientôt, Sylvain T. »

Ricochet @ Syvain T. – Merci pour ce clin d’oeil niçois. Nous attendons les surprises avec impatience. Je ne compends pas très bien la relation entre l’âge de MM et le thème  de « Leben Will Ich Nur Mit Dir », Mireille n’ayant que rarement chanté des textes la concernant directement. Mais peut-être est-ce le fait de chanter l’amour qui perdure et ses bienfaits qui passe pour audacieux au XXIe siècle. Mireille est née en 1946. La prouesse n’en est donc que plus grande (lol). Tiens en regardant la vidéo ci-dessous, j’ai vu que la direction du bonheur passe par « die Sparkasse », autrement dit la caisse d’épargne… Avis aux paniers percés.

Sylvain T. –  Je parlais, cher Ricochet, de l’éclat et de la pureté de la voix, dont on ne croirait jamais qu’elle soit celle d’une femme de 60 ans… et c’est cela le talent des grands artistes, de nous faire passer comme naturel ce qui demande une rigueur de travail implacable… Conserver cette voix là à 60 ans, je n’en vois qu’une pour tenir cette distance : la Grande Demoiselle d’Avignon. Le résultat est là, éclatant de tous ses feux: à 65 ans,elle est encore capable de vraies prouesses vocales… elle pourra porter l’étiquette de « chanteuse » jusqu’à la fin…. Chapeau bas, Madame Soleil !

Ricochet @ Sylvain T. –  Je comprends que les fans aiment Mireille jusqu’à la démesure pour ne pas dire la déraison, mais comme vous y allez ! Mireille a reçu à la naissance une voix qui « évolué' » avec le temps, mais je crois bien pouvoir affirmer que vous êtes le seul à lui prêter encore la voix de ses 20 ans. Je devrais vous envier, mais j’aime mieux la voix de la maturité avec ses imperfections plus marquées mais tout à fait négligeables. Evidemment, je ne raisonne plus avec l’esprit de mes vingt ans, qui aurait probablement affirmé le contraire.