Mireille Mathieu au Grand Gala Roy Black (2001)

AugsburgardROYBLACKSHOW2001.jpg

GUAS.JPGard,roy black,patrick lindner,2001,augsburgLe 8 septembre 2001, Mireille Mathieu chante à Augsburg (Allemagne), au cours du Grand Gala Roy Black (« Die grosse Roy Black Gala« ). 
Cette émission sera enregistrée par la chaîne allemande ARD et diffusée à la télévision le 15 septembre 2001.
Le « maître de cérémonie » était Patrick Lindner (chanteur et présentateur occasionnel).
Mireille y a interprété un medley : « An einem Sonntag in Avignon », « Hinter den Kulissen von Paris » , « Es geht mir gut, Chéri », ainsi qu’une très belle chanson de 1999 : « Leg’ dein Herz in meine Hand ».

Roy Black était à la fois chanteur et acteur. Né à Bobingen, près de Augsbourg (Allemagne), le 25 janvier 1943 il est décédé le 9 octobre 1991 à Heldenstein. Ses succès étaient nombreux et sont aujourd’hui encore appréciés. Découvrez-les sur YouTube, il y en a beaucoup. 

Ce gala commémorait donc le 10e anniversaire du décès de l’artiste. Les artistes suitants et bien d’autres y ont participé : Tommy Steiner, Roland Kaiser, Nicole, Wolfgang Petry, Nino de Agelo, etc.

ard, Roy Black, Patrick Lindner, 2001, Augsburg

 

Publicités

Messieurs ! Allumez vos mandarines…

Mandarine.JPG

C’est avec le sourire que vous avez vu il y a quelques jours l’extrait de Canal+ où Mireille réclamait « la mandarine ». Cliquez ici pour le revoir ( voyez Les plus récentes / + de vidéos / cliquez sur l’image de MM )
Le journal « Ouest-France » y fait écho dans un contexte plus politique. Si Mireille se met déjà à faire sourire là avec une certaine sympahie, le train est sur le bon rail…

Les habitués du Petit journal de Canal + ont vu récemment Mireille Mathieu réclamer à cor et à cri (et même pas en chantant !) « la mandarine » aux cameramen et photographes venus immortaliser sa Légion d’honneur à l’Élysée. La mandarine n’étant pas faite pour un manque de vitamines C, mais pour éclairer très fort et sans doute masquer quelques outrages légitimes du temps. Plusieurs jours après, alors que la délégation de journalistes, d’élus et d’écologistes entourant Eva Joly est prête à visiter Sillia (panneaux photovoltaïques) et à filmer tous azimuts, un homme ironise : « Une mandarine ? » Éclats de rire chez les élus écolo.

Apparemment, beaucoup regardent le Petit journal et ont découvert que ça n’était pas qu’un fruit.

Source : Ouest-France.fr (cliquez ici)

N.-B. – Mireille n’a-t-elle pas démontrér par son intervention que c’est en souriant, mais avec autorité, qu’elle aussi développe notre vocabulaire en bon officier de la Légion d’Honneur ?

Concert et vacances en Ukraine (2001)

kiev,ukraine,2001,concert,le parisien

kiev,ukraine,2001,concert,le parisien

MM Le Parisien 2011 KIEV.jpgHISTORICO43.jpgLe 12 juin 2001, Mireille Mathieu donnait un concert à Kiev, au Palais Ukraine, à l’invitation du président de la République ukrainienne, Leonid Kuchma. Mireille était accompagnée de sa maman et de sa soeur Matite.
Selon le journal « Le Parisien » de l’époque, Mireille les aurait entraînées à la découverte de la ville et aussi des plages très coquettes qui bordent le Dniepr, le fleuve qui traverse la capitale. 
Trois choses auraient particulièrement plues à la star des stars : le palais Mariinsky (là où se donnent les réceptions présidentielles), la somptueuse église Saint-André et le chatoyant marché des poupées russes
  
KMM.jpgMais revenons au concert.
C’est dans une salle comble et en présence du président Leonid Kuchma que Mireille a interprété, devant un public très enthousiaste, des chansons françaises si chères au cœur du public ukrainien. Un public qui s’est laissé aller à chanter de concert avec Mireille pour plusieurs de ses succès des années 80.
Et c’est avec la gentillesse particulière réservée à son cher public, que Mireille s’est adressée à lui pour le remercier dans la langue du pays avec cette petite phrase qui à dû être traduite et apprise en autant de langues que celles de la bénédiction pontificale urbi et orbi : « Merci ! Je vous aime ».

Chansons interprétées par Mireille Mathieu :

Qu’elle est belle / Tous les enfants chantent avec moi / Mon Credo / Viens dans ma rue / Santa Maria / Une histoire d’amour / Je t’aime avec ma peau / Un homme et une femme / La vie en rose / Paris en colère / Bravo tu as gagné / L’aveugle / Pardonne-moi ce caprice d’enfant / Le temps du muguet / La dernière valse / Tu m’apportais des fleurs / On ne vit pas sans se dire adieu / Une femme amoureuse / NewYork, New York / La Quête / Ochi chernye / Encore / Caruso / Non je ne regrette rien. 

Sources : Le Parisien (2001) / Mon Credo (www.moncredo.com).

ligne rouge.jpg

Kiev3p.jpg

Stéphane Guillon et Blanche Neige

Sans titrebv.JPGRICORETROptf.jpgC’est le 30 septembre 2005 que Mireille Mathieu participait à l’émission de Stéphane Bern « Vendredi pétante » sur Canal+.
Stéphane Guillon y brossait le portrait de notre star avec humour.
C’est avec plaisir que nous y découvrons une Mireille décontractée et amusée par les bon mots de l’humoriste. La présence rassurante de Stéphane Bern y est-elle pour quelque chose ? Ou est-ce Mireille au naturel ? Espérons la voir encore si souvent « décoincée ».

Stéphane Guillon sur scène en 2011

Chroniqueur, portraitiste vachard radiophonique aux côtés de Stéphane Bern, au « Fou du Roi » sur France Inter, puis télévisuel à « 20h10 pétantes », Stéphane Guillon se présente sur scène avec son one man show « En Avant la musique ! Formule épicée ». Ses sujets de prédilection : les vieux et la canicule, le tsunami, la cigarette, le couple, l’amour, les enfants, les couloirs de bus parisiens, les supermarchés bio, la politique…. Mais aussi des personnalités comme Les Delerm, Mireille Mathieu… pour finir avec des imitations de Lucchini et Frédéric Mitterrand.

Source : PiliPili/FNAC (cliquez ici).

ligne rouge.jpg