Goldene Henne 2004

Die goldene Henne 2004.jpg

ligne rouge.jpg

2004 GH.jpg

HISTORICO43.jpgC’est le 22 septembre  2004, qu’a eut lieu la remise des awards « Die Goldene Henne 2004 »  (Burda Award Publishers) au Friedrichstadtpalast de Berlin.
Mireille qui y était l’invitée d’honneur, y a chanté quelques-uns de ses grands succès allemands, dont « An einmem Sonntag in Avigon », « Hinter den Kulissen von Paris » et « La vie en rose ».

Plus de 2000 personnes ont assisté à la cérémonie transmise en direct sur les chaînes allemandes MDR et RBB.
La partie musicale était également assurée par d’autres artistes, dont Katie Melua, De Randfichten, Frida (ABBA), John Lord, City, Johnny Logan, Stern-Combo Meissen et Rainhard Fendrich.

Pour la petite histoire, c’est lors de cette cérémonie que le prix pour la polique a été décerné à Angela Merkel qui était alors présidente fédérale de la CDU.

Publicités

Peter Alexander show 1969

imgr706.jpg

The world lost Peter Alexander on February 12, 2011. Alexander, one of the most popular stars in Germany and Austria, died at age 84 in Vienna.
Mireille Mathieu, longtime stage partner of Alexander said: « I am very sad. Peter was a great artist with a huge heart, who loved his job and the people. He always had a kind word for everyone. I will miss him very much. « 

Die Welt verlor Peter Alexander am 12. Februar 2011. Alexander, einer der populärsten Sterne in Deutschland und Osterreich, starb mit 84 in Wien.
Mireille Mathieu sagte der langfristige Bühne-Partner von Alexander: « ich bin sehr jammerlich. Peter war ein grosser Künstler mit einem riesigen Herzen, der seinen Job und die Leute liebte. Er hatte immer ein freundliches Wort fur jeden. Ich werde ihn sehr viel vermissen. »

Le monde a perdu Peter Alexander le 12 fevrier 2011. Alexander, une des stars les plus populaires en Allemagne et Autriche, est mort a 84 ans a Vienne.
Mireille Mathieu, le partenaire de stade de longue date d’Alexander a dit : ‘je suis tres triste. Peter etait un grand artiste avec un enorme coeur, qui a aime son emploi et les gens. Il avait toujours un mot gentil pour chacun. Je le manquerai tres beaucoup.

Voyez un extrait du show Peter Alexander en cliquant ici :  http://www.archive.org/details/1969MireilleMathieuPeterAlexanderShow

ligne rouge.jpg

La terre promise / Wo ist Unser Land

mmltp.jpg

« La terre promise »
« Wo ist Unser Land »

Vous trouverez ces deux « Hits » sur les 33 tours suivants :

 AMMMCHmm copie.jpg

– « mm » / La Paloma ade (1973 – Ariola 87275IT) – Wo ist Unser Land
– « C’est l’amour et la vie que je te dois » (1973 – Phlips 6499.728) – La terre promise

ligne rouge.jpg

33 tours,la terre promise,wo ist unser land,1973

  

Mort de Peter Alexander – 12.02.2011

peter alexander,2011,goodbye my love

peter alexander,2011,goodbye my love

peter alexander,2011,goodbye my loveMort de Peter Alexander, superstar allemande des années 50 et 60

Retiré à Vienne, Peter Alexander est décédé à l’âge de  84 ans. Il avait à son actif 120 disques, 50 films et des émissions assurant parfois un 79% de taux d’audience.

Peter Alexander battait des records. Il avait enregistré 120 disques et tourné 50 films, strictement commerciaux. Il avait surtout remporté un phénoménal succès à la télévision avec des émissions comme «Un Viennois à Paris» ou le «Peter Alexander Show». Ce dernier a atteint le taux d’audience, invaincu dans l’aire germanophone, de 79% des téléspectateurs.

L’âge venant, Peter s’était retiré. La mort de sa femme Hilde lui avait donné un coup en 2003. Celle de sa fille Susanne un autre en 2009. Avec lui disparaît l’univers pailleté d’un TV allemande défunte, où les présentateurs avaient un smoking ou du moins une cravate. Vous verrez. Chez certains, Peter Alexander est destiné à devenir culte.

Source : La Tribune de Genève.

ligne rouge.jpg

Voyez aussi « Les Bambis d’Or » (cliquez ici)

A Peter Alexander je dois le fait d’avoir découvert et apprécié les opérettes allemandes avec tout le savoir faire que mettaient les allemands dans la production de leurs films. Qui sait, peut-être est-ce lui qui m’a donné le goût de m’intéresser de plus près à la chanson allemande en général – et si ce n’est lui, c’est à chaque fois à lui que je pense lorsque j’entend les célèbres airs de Franz Lehar, Ralph Benatzky ou Robert Stolz.
J’étais en effet tout petit encore, lorsque mon père m’emmenait parfois le dimanche après-midi voir un « Peter Alexander ». Chez lui le nom de l’artiste passait avant celui du film. Ainsi j’ai pu voir, entre autres, « Nuits de Tanger », « L’auberge du cheval blanc » (Im weisse Rössl), « La chauve souris » (Die Fledermaus ») et « La veuve joyeuse » (Die lustige Witwe).
Cela me fait penser que même en nous quittant, les artistes nous adressent bien souvent un dernier salut en ravivant le souvenir de nos chers disparus.  

Plus tard j’ai vu quelque fois Peter Alexander sur les chaînes de télévision allemande. Je n’ai bien sûr pas oublié qu’il avait chanté avec Mireille Mathieu – et avant Florian Silbereisen – « Goodbye my love » (Verzeih My Love).

Merci au site français « Aujourd’hui je reviens » de m’avoir signalé le décès de Peter Alexander. En ce jour de Saint-Valentin, c’est un peu le deuil des amoureux. 

peter alexander,2011,goodbye my love

Pedro. – Ola Ricochet. É com com tristeza que leio em seu blog a notícia do falecimento de Peter Alexander. Adorava seus Programas de Tv, principalmente as participaçoes da querida Mireille Mathieu. Grande showman. Adoro o clip Mireille Mathieu & Peter Alexander « Oscar Melodien ». Descanse em paz Peter Alexander. Pedro Lemes – São Paulo – Brasil.
[Ola Ricochet. C’est avec avec tristesse que j’apprends via ton blog le décès de Peter Alexander. J’adorait ses Programmes TV, principalement avec la participation de Mireille Mathieu. Grand showman. J’adore clip Mireille Mathieu et Peter Alexander « Oscar Melodien ». Repose à paix Peter Alexander.]

Yves. – Peter Alexander était mon idole depuis le film « l’auberge du cheval blanc » que j’avais vu en France en 1953. J’avais ensuite travaillé en Autriche pendant 4 ans, j’avais alors pu apprécier Peter Alexander lors des shows produits par les télévisions allemandes et autrichienne. Ce grand artiste va beauciup nous manquer et nous laissera de très grands souvenirs inoubliables. Tchuss Peter, auf baldiges zum himmel. Yves »

Jean Servais. – Je suis belge de Liège mais fils d’une mère autrichienne, alors vous comprenez que Peter Alexandre était une de mes idoles de la chanson de langue allemande dans les année 60. « Peter der grosse » (Pierre legrand comme le nommait son public, plutôt ses fans) représentait le charme viennois ; il jouait aussi bien dans les opérettes comme l’Auberge du Cheval blanc ; La veuve joyeuse, La chauve Souris. Il était international, savais chanter et parler dans beaucoup de langues. Il suivit les cours e théâtre au Reinhard Semainire et au Burg Theâtre de Vienne (La Comédie Française de langue allemande). Nous vennons de perdre un grand chow mann ; il était vraiment formidable Peter. Il va beaucoup nous manquer. Servus Peter!!! Du wirst uns sehr fehlen. »

ligne rouge.jpg

   

La plus connue dans le monde…

img705 copie.jpgLa rédaction de France Dimanche aura été heureuse d’apprendre, par le courrier de ses lecteurs que la présence de Mireille dans ses pages a incité certains fans à se le procurer. Et ils ont bien faits car l’article consacré à Johnny Stark dans la série « Faiseurs de stars » était intéressant.

Si la lectrice, fan de Mireille, n’est pas une fervente lectrice de magazines people, elle doit cependant bien souvent les feuilleter chez le libraire, car rien n’indiquait sur la couverture « France Dimanche » que la demoiselle d’Avignon figurait dans ses pages. Oubli ? Omission volontaire ? Peu importe, mais il me semble que le chiffre de vente aurait pu augmenter si les fans, acheteurs potentiels du magazine, en avaient eu connaissance.

France Dimanche nous assure que Mireille Mathieu est bien présente dans le coeur de français malgré le fait que les journaux français n’en parlent pas beaucoup. Il est dommage que le journal ne donne pas la raison de cette absence répétitive de celle qui porte haut les couleurs de la chanson française, à l’image d’Edith Piaf, en étant à la fois la plus française des chanteuses, mais aussi la plus connue dans le monde. Le cliché Piaf n’a pu être évité… On y reviendra toujours.   

L’article « Faiseur de stars – Johnny Stark » (2 pages illustrées) se trouve dans le FD n° 3359 – 14/20.01.2011. 

france dimanche

Phil. – « Peu importe, mais il me semble que le chiffre de vente aurait pu augmenter si les fans, acheteurs potentiels du magazine, en avaient eu connaissance. » Voilà ce que j’ose lire sur ton site… Mais alors, la France va se mettre en colère…. comment oser dire cela… en Belgique. A quoi ça sert que « JE » me décarcasse ? Cet article était le jour même sur mon site et le chiffre des ventes du magazine a augmenté de 800 % (oui je sais … mais je pourrais être du Midi). Et c’est pour cela que Martine 1522 (que l’on peut lire sur de nombreux blogs) a pu acheter cette revue. (oui j’ai un % sur les ventes des magazines donc il faut bien que je puisse en faire de la pub). La prochaine fois je vais être dans l’obligation de te provoquer en duel et j’ai déjà mes deux témoins. Dupont et Dupont. Je ne vous salue donc pas et je ne vous souhaite encore moins un bon week end. Le Websmater offensé.

Ricochet @ Phil. – Hélas les duels sont interdits… Je serais d’ailleurs bien triste de me retrouver seul à parler de façon cohérente de Mireille (voila un coup d’estoc fièrement porté). C’est vrai, les visiteurs du site « Aujourd’hui je reviens » avaient été informés de cette parution et ont acheté leur exemplaire sans tarder. (Le blog « Avignon », entre autres, s’en était fait l’échotier.)
Dans l’article je fais référence à la couverture du magazine qui n’en pipe mot. 
J’imagine que malgré les nombreux visiteurs du site « Aujourd’hui je reviens », tous les admirateurs de Mireille Mathieu n’ont pas Internet et que, pour eux, la seule information quant au contenu des journaux et magazines se fait par voie d’affichage en vitrine (Paris Match, Ici Paris, France Dimanche, etc.). 
Il faut cependant que je précise que ma remarque sur la lectrice, servait à souligner mon étonnement de cette absence d’information et non à reprocher le fait de feuilleter les magazines people avant de les acheter. N’est-ce d’ailleurs pas une chose que nous faisons tous plus ou moins ?

Allez mon grand, bon week-end.  

Phil. – Bien sûr que j’avais compris le sens de ta répartie. Mais il fallait bien que je prouve que la France est toujours en avance par rapport à la Belgique (…) que la France est gouvernéE ce qui n’est pas le cas de ton pays. Je sens que la riposte va être foudroyante, mais pas trop quand même afin que je sois présentable lundi pour la « Saint Valentin » Bon dimanche ».

Ricochet @ Phil. – Petite rectification si tu le permets : la Belgique, qui rencontre des difficultés pour former un nouveau gouvernement suite au résultat des dernières élections, a bel et bien un gouvernement, celui dont M. Yves Leterme est premier ministre. Bien qu’il s’agisse d’un gouvernement d’affaires courantes, ses pouvoirs ont été étendus comme l’a souhaité le Roi. Il n’est donc pas question d’un chaos préjudiciable comme cela pourrait être perçu à l’étranger. Rappelons que l’Europe – et la France en particulier – a félicité la Belgique lors de la présidence européenne.  

2001 – Inauguration du TGV Méditerranée

TGF Méditerranée MM.jpg

(Photomontage du blog Avignon publié en 9 février 2011)

HISTORICO43.jpgC’est le 7 juin 2001 que, Jacques Chirac, pésident de la République Française, inaugurait le TGV Méditerranée qui relie Paris à Marseille.
Mireille Mathieu faisait partie des prestigieux invités qui entouraient le Président lors du geste inaugural accompli en gare de Marseille.

Parmi les nombreux invités nous comptions Laurent Gerra, Emmanuel de Brantes, Marie-Christine Barrault, Bernard Montiel, Jean-Marc Thibeault, Michel Drucker et Mireille Mathieu, qui a chanté, dans le train, et a capella « Sur le pont d’Avignon » et « La vie en rose ». La fête d’inauguration s’est poursuivie tard dans la nuit au son des tambours, des fifres, mais aussi du jazz, car le Provence est un subtil mélange de rythmes et de saveurs (source : journaux divers).

MMAVTGVMED.jpg

2006 – Herbstfest der Volksmusik

DFDV2006.jpg

RICORETROptf.jpgLe 16 septembre 2006, Mireille participait à l’émission de la chaîne allemande « Das Herbstfest der Volksmusik ».
Mireille et sa maman, Marcelle, y ont été mise à l’honneur. De nombreux souvenirs de la carrière de Mireille y ont été évoqués.
Comme de coutume pour ce genre d’émission avec Mireille, nous avons eu droit à son célèbre medley : « Ganz Paris ist ein Theater » / « Es geht mir gut, Chéri » / « An einem Sonntag in Avignon » / « Akropolis adieu » / « Hinter den Kulissen von Paris ».
Les fans sauront qu’à l’époque, Mireille venait de sortir une compiltation (double CD) de chansons d’hier et d’aujourdhui : « Herzlichtz, Mireille ». C’était donc pour notre demoiselle l’occasion d’interpréter avec le présentateur, Florian Silbereisen, « Good-Bye My Love », un succès qu’avait déjà interprété Mireille avec un grand monsieur de la chanson allemande, de l’opérette et du cinéma : Peter Alexander.
L’émission s’est terminée en beauté avec « So leb dein Leben », l’inoubliable « Comme d’habitude » du non moins inoubliable Claude François.

herbstfest der volksmusik,florian silbereisen,ard,2006 herbstfest der volksmusik,florian silbereisen,ard,2006herbstfest der volksmusik,florian silbereisen,ard,2006 

herbstfest der volksmusik,florian silbereisen,ard,2006