Mireille acclamée à Wetzlar (2010)

dyn008_original_500_453_pjpeg_2677228_712f45fd24198567814c826088cfe7e0.jpg

Le moineau d’Avignon à la Rittal-Arena de Wetzlar

« Bravo Mireille, Bravo ! » Après chaque chanson que la chanteuse française, Mireille Mathieu a interprétée dimanche soir à la Rittal-Arena la majorité des fans des premiers rangs se levaient de leur siège pour acclamer très fortement leur idole qui fête ses 45 ans de carrière.
Mireille Mathieu a offert à ses fans une soirée inoubliable. Fleurs et cadeaux cheminèrent sans problème la scène. C’est par des « Merci » chaleureux que Mireille s’adressa au public. La très populaire «Spatz von Avignon» à la coiffure de page, ne s’était certainement pas attendu à un accueil aussi enthousiaste des quelques 1000 spectateurs dans la salle relativement peu remplie. Une salle constituée principalement des fans aguerris qui étaient manifestement venus pour s’amuser et donner libre cours à leur enthousiasme.
Le concert à Wetzlar avait un caractère particulier puisque la ville est jumelée depuis 50 ans avec Avignon, qui est la ville natale de Mireille Mathieu.
Bien que les cordes vocales de Mireille Mathieu aient perdu de leur éclat de façon perceptible, cela n’eut aucun impact majeur sur la qualité de l’ensemble de la prestation.
C’est sur la reprise de la nouvelle chanson « Immer wieder » que Mireille quitta la scène entourée d’une pluie de fleurs lancées spontanément par le public heureux d’être venu.

Source : « Giessener Allgemeine ». (Libre traduction de Ricochet)

Publicités

2 commentaires sur « Mireille acclamée à Wetzlar (2010) »

  1. Merci à Ricochet pour ce sympathique blog dédié à Mireille. J’étais à Düsseldorf et nous nous sommes rencontrés avec un ami d’Essen, Wolfgang, même si Mireille n’a plus la voix qu’on lui connaissait, ses interprétations restent néanmoins magistrales, la puissance qu’elle donne aux textes, tant en français que dans d’autre langues, reste un grand et indescriptible bonheur… pour tout ça MERCI MIREILLE, nous vous aimons et vous adressons notre plus grand respect. Alain

    J'aime

Les commentaires sont fermés.